Planètes

Aldérande

Depuis la création de la République, la noblesse d'Aldérande a joué un rôle politique prépondérant, prenant position au sein du Sénat en faveur de la paix, de la liberté et de l'union. Si Coruscant a toujours été considérée comme le cœur de la République, Aldérande était son âme. Mais suite au Traité de Coruscant, Aldérande s'est retirée de la République et est rapidement devenue le théâtre d'une des guerres civiles les plus sanglantes de l'histoire de la galaxie. Le futur de cette planète, jadis si glorieuse, est aujourd'hui plus que jamais menacé.

Réputée pour sa beauté ensorcelante, Aldérande, avec ses forêts verdoyantes et ses chaînes montagneuses enneigées, a toujours été une terre idyllique. À l'instar de la sérénité émanant du paysage, le climat politique sur Aldérande avait par le passé toujours été serein, bien que la couronne ait beaucoup circulé parmi les maisons nobles. Mais la Grande Guerre rompit l'équilibre séculaire d'Aldérande. Dans le but de saper le moral de la République, l'Empire Sith envahit la planète en masse, venant rapidement à bout des forces défensives locales et prenant la famille royale en otage. Les représailles furent aussi rapides qu'efficaces : la République et les Jedi réunirent leur courage pour voler au secours d'Aldérande. Les héros de la République anéantirent les envahisseurs et infligèrent à l'Empire Sith une défaite cinglante.

Mais l'invasion impériale ne fut pas pour autant oubliée. Pour la première fois de l'histoire, les dirigeants d'Aldérande prônèrent au Sénat la prise de mesures militaires offensives. À la signature du Traité de Coruscant, quelques années plus tard, le prince héritier d'Aldérande quitta le Sénat en signe de protestation. Aldérande se retira de la République et devint un système indépendant. La décision du prince héritier divisa la population : si certains l'approuvaient, d'autres criaient au scandale. Malgré la controverse, l'ordre régna jusqu'à la mort de la reine, sans héritier, le blaster d'un assassin ayant ôté la vie du prince quelques jours plus tôt. Le parlement d'Aldérande fut alors confronté à un dilemme inextricable : à quelle maison noble le trône allait-il revenir ? Quand l'une des maisons entreprit de s'imposer par la force, une guerre civile sans précédent éclata.

Compliquant davantage la situation, l'une des maisons oubliées d'Aldérande est aujourd'hui de retour, avec le soutien de l'Empire, pour reconquérir sa position, tandis que la République s'est rangée derrière l'honorable maison Organa. Bien qu'aucune des deux superpuissances n'ait de troupes au sol, les rivalités sur Aldérande pourraient bien finir par provoquer un retour au conflit galactique. Mais malgré le chaos et la violence dans lesquels le climat politique a sombré, la richesse de son histoire et la beauté de son environnement font d'Aldérande une planète de tout premier plan. La question est de savoir à qui reviendra le contrôle de ce joyau…