Planètes

Hutta

Signifiant "bijou glorieux" en Hutt, la planète, plus connue sous le nom de Nal Hutta, est considérée comme un paradis pour la gourmandise des Hutts. Pour les autres, la planète est un véritable cauchemar, un endroit sale et dangereux, où personne ne voudrait vivre. L’argot de la pègre a réduit son nom à un simple "Hutta", un lieu où les gens plus civilisés menacent d'envoyer leurs enfants s'ils se conduisent mal.

Avant la création de la République, Hutta était contrôlée par les Évociis originaires de la planète, une race primitive qui commit l'erreur de s'engager dans un important commerce avec les Hutts, ignorant les rumeurs sur leur légendaire cupidité. Des siècles plus tard, les Évociis réalisèrent leur erreur trop tard et la totalité de leur civilisation fut hypothéquée. Lorsque la planète d'origine des Hutts, Varl, devint trop polluée et inhabitable, les Hutts collectèrent les dettes des Évociis, et devinrent les dirigeants de la planète.

Depuis, les Hutts exploitent les Évociis, ces derniers étant réduits en esclavage et vivant dans la misère, tandis que les Hutts poursuivent leur insatiable quête de richesse tout en polluant la planète. Hutta est devenue le repaire des puissantes familles Hutts contrôlant les cartels du crime à travers la galaxie. Bien qu’en conflit permanent les uns avec les autres, les Hutts sont restés neutres dans la longue guerre opposant la République à l’Empire Sith, conservant leur monde tel qu'ils l'aiment.

Les Hutts sont les seigneurs de la société démente de Hutta, et toutes les autres races, même les émissaires étrangers officiels, ne représentent que de la chair à canon aux yeux perfides et bouffis des Hutts. Même les chasseurs de primes les plus célèbres sont réticents à l'idée de s'aventurer sur la terre des Hutts, et aucune personne sensée ne souhaiterait venir sur Hutta, à moins de ne pas avoir le choix.