Actualités

06.13.2019

Les créateurs de contenu de la communauté SWTOR : faites connaissance avec The SWTOR Escape Pod Cast


Aujourd'hui, dans notre série "Les créateurs de contenu de la communauté SWTOR", nous vous présentons Max et Sema ! Le duo anime un podcast qui compte déjà près de 300 épisodes. Chaque semaine, Max et Sema se retrouvent pour présenter des infos, des mises à jour, des analyses, des histoires, des vidéos de gameplay et bien plus encore ! Outre leur podcast, ils dirigent ensemble Alea Iacta Est (AIE pour les intimes), une guilde qui couvre une multitude de jeux. Dans Star Wars: The Old Republic, AIE est active depuis le premier jour, tant du côté de l'Empire que de la République. Entre leur podcast et leur guilde, Max et Sema sont très investis auprès de leurs fans et de leurs compagnons de guilde.



Qu'est-ce qui vous a amenés à jouer à SWTOR ?

Sema: Je joue depuis longtemps à des MMO. Quand j'ai entendu parler d'un MMO Stars Wars, j'ai tout de suite été intéressé. Je me suis jeté dessus dès sa sortie. Je n'ai pas participé à la bêta, mais j'étais déjà prêt à cliquer la veille de sa mise en ligne. Je me suis lancé avec un petit groupe d'amis. On a d'abord créé notre propre guilde mais on avait entendu parler d'AIE à travers d'autres jeux. On a donc décidé de la rejoindre et j'y suis encore aujourd'hui.

Max: Je joue à des MMO depuis le lancement d'Ultima Online, il y a des années. J'ai joué à la plupart des MMO majeurs qui sont sortis depuis et notre guilde gravite autour de plusieurs des meilleurs MMO actuels. Je m'investis dans la communauté de SWTOR depuis son développement. J'ai joué à la bêta et je joue non-stop depuis le lancement officiel. J'ai toujours été fan de Star Wars et j'ai tout de suite accroché au doublage intégral des dialogues, qui distingue aujourd'hui encore SWTOR des autres MMO. À la sortie du jeu, j'ai participé à la création d'AIE SWTOR avec des gens géniaux. C'est ça, en plus de la qualité du jeu, qui fait que je n'en ai jamais décroché.


C'est sans doute une question difficile pour deux vétérans de SWTOR, mais quel est votre meilleur souvenir lié à l'histoire du jeu ?

Sema: Je me souviendrai toujours de mon premier personnage, un sage, et de mon arrivée sur Coruscant aux côtés de Qyzen Fess. En contemplant la ville, Qyzen avait dit que c'était un monde froid, à la fois plein et vide. C'est lui tout craché : c'est un guerrier redoutable, prêt à tout encaisser, mais aussi un philosophe. Même si aujourd'hui mon personnage principal est un mercenaire et que je suis presque toujours avec Shae Vizla, je n'oublierai jamais Qyzen.

Max: C'est pour la partie MMO que je continue à jouer, mais ce sont l'histoire, les cinématiques et le doublage qui font la particularité du jeu. Mon meilleur souvenir, c'est la première fois que j'ai joué le chapitre 1 avec mon chasseur de primes, au tout début. L'impression d'exécuter des contrats, la rencontre avec mon premier partenaire, l'arrivée sur Dromund Kaas avec la Serre Noire, la Grande Traque. Avant SWTOR, je pensais qu'un jeu Star Wars ne pouvait être intéressant qu'en incarnant un Sith ou un Jedi. Les premières bandes-annonces et mon expérience dans le chapitre 1 en tant que chasseur de primes et soldat m'ont prouvé le contraire. Je savais bien que ces vieilles croyances et armes d'un autre âge ne faisaient pas le poids face à un bon blaster.


Comment est née votre guilde, Alea Iacta Est ?

Max: Alea Iacta Est a été créée en 2007 en tant que guilde MMO. À l'époque, c'était l'une des plus importantes au monde. Le nom est une locution latine qui signifie "les dés sont jetés". C'est un clin d'œil aux jeux de plateau qui ont inspiré le gameplay de nombreux MMO.

Sema: Après 2007, AIE s'est étendue à d'autres jeux et, en 2011, avant la sortie du jeu, la guilde SWTOR est apparue. Les débats ont fait rage sur la faction à adopter. Finalement, on a décidé de créer une sous-guilde pour chaque camp. C'est plus compliqué mais c'est aussi très sympa et ça marche plutôt bien. On a tous un personnage de chaque côté et on alterne chaque semaine pour les conquêtes ou événements de guilde, de façon à accorder autant de temps aux deux factions.


Pourquoi avoir décidé de faire des podcasts ?

Sema: Depuis le début, l'objectif principal du podcast est de toucher et réunir des gens qui aiment jouer comme nous, de faire connaître le jeu en général et notre guilde en particulier. On s'est dit que plus on communiquerait autour de SWTOR et de ce qu'on faisait, plus on aurait de personnes avec qui jouer. C'est aussi pour ça qu'on a toujours tenu à rester nous-mêmes plutôt que d'essayer de rentrer dans une sorte de moule.

Max: En plus de ça, on cherchait un moyen de faire part des conversations et débats épiques qu'on pouvait avoir pendant nos parties, qui se résument généralement à moi donnant mon opinion, et Sema expliquant pourquoi elle est ridicule. En 2012, j'avais coanimé pendant quelques mois un autre podcast, The Cantina Band. Cette expérience nous a aidés et notre premier épisode public (car oui, il existe un bêta-épisode secret jamais diffusé) a été mis en ligne le 26 août 2013. Depuis, un épisode sort chaque semaine ou presque. On en est à plus de 290.


Quels sont vos conseils pour créer une guilde qui fonctionne ?

Max: Je dirais qu'il y a cinq règles fondamentales à observer.

  1. S'amuser. On joue pour se détendre et passer un bon moment entre amis. Les guildes construites autour de métiers et du travail ont du mal à tenir la distance. Pensez "divertissement pour humains".
  2. Construire son identité. AIE est une guilde de loisir conviviale. On se concentre surtout sur le JcE mais on est ouverts à tous les types de divertissement dans SWTOR. C'est ça, notre image, et on fait notre maximum pour l'entretenir. Une guilde peut s'articuler autour d'un tas d'idées mais sans identité clairement définie, c'est compliqué de la maintenir unie.

Sema:

  1. Être régulier. On organise des événements hebdomadaires et mensuels, on a des objectifs de conquête chaque semaine et des équipes toujours en action. Nos membres peuvent compter sur notre régularité.
  2. Définir des objectifs. Sans avoir d'ambition démesurée, c'est important d'avoir un but vers lequel progresser pour maintenir l'engagement du groupe. La conquête est un bon moyen de fixer des objectifs hebdomadaires. L'organisation d'événements virtuels ou réels, comme notre récente sortie à la convention Star Wars Celebration, est aussi un bon vecteur de motivation.
  3. Eh bien... voir le numéro 1 !


En tant que fans de SWTOR, vous avez dû vous réjouir de l'annonce « d'Offensive ». Est-ce qu'un de ses aspects en particulier a retenu votre attention ?

Sema: Je me demande ce que va faire Malgus. Il avait clairement l'air inquiet quand on lui a annoncé qu'il devait se "préparer" pour sa prochaine mission. Qu'est-ce qui lui fait peur ? Est-ce que j'aurai peur ? Probablement. J'espère aussi en apprendre plus sur les deux nouveaux personnages, le Major Anri et Tau Idair. À part ça, j'ai hâte de retourner sur Corellia. Je trouve qu'ajouter du contenu aux planètes déjà présentes est une bonne idée. J'aimerais que ce soit appliqué à d'autres planètes. Le nouveau système d'équipement m'intrigue également. Je suis impatient de voir les ensembles que je pourrai constituer. Et bien sûr, je suis emballé par la nouvelle opération. Czerka compte parmi mes méchants préférés et je suis sûr que je vais adorer découvrir leurs manigances tout en les massacrant.

Max: J'aime bien l'idée de butin de guerre dans les ensembles d'équipement et les nouveaux éléments tactiques. J'aime aussi beaucoup le look original du concept de Mek-Sha. J'espère qu'il sera très présent. Mais c'est la nouvelle opération sur Dxun qui m'intrigue le plus. Notre guilde étant axée sur le contenu de groupe, les opérations représentent une grande partie de notre activité hebdomadaire. Le fait d'en avoir une nouvelle à découvrir va enrichir nos rotations. En plus de ça, la Corporation Czerka fait partie des thèmes les plus sympas du jeu et je suis content de voir qu'elle continue à faire son petit business.


Un grand merci à Max et Sema pour avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous espérons que notre interview avec ces deux membres du programme de créateurs de contenu vous a plu !

– L'équipe communautaire de SWTOR

TRUSTe Privacy Certification