Actualités

11.30.2018

Jedi assiégés : état des lieux de la galaxie

Découvrez où en est la galaxie dans Star Wars™: The Old Republic™ en parcourant le dernier rapport secret du Seigneur Sith Lana Beniko, et apprenez-en plus sur la prochaine mise à jour 5.10 : Jedi assiégés !

RÉSUMÉ DES SERVICES SECRETS DE L'ALLIANCE 495-22

OBJET : STATUTS DES FACTIONS POLITIQUES GALACTIQUES 

AUTEUR : BENIKO, LANA

RÉSUMÉ : La guerre entre la République Galactique et l'Empire Sith est inévitable. Bien que l'Alliance ne puisse pas faire front seule, les deux factions cherchent activement à s'assurer notre allégeance. En effet, étant donné les extraordinaires compétences des individus qui constituent nos rangs, il vaut mieux nous avoir comme alliés que comme ennemis. Cette situation nous permet de poursuivre nos opérations et d'exercer notre influence sur les affaires galactiques, tout en conservant notre autonomie.

CHOISIR VOS DONNÉES HISTORIQUES POUR IDENTIFICATION

République Galactique

La guerre contre l'Empire éternel de Zakel a porté un coup dur à la République, et les conflits internes entre soutiens radicaux de l'ancien Chancelier Saresh et partisans plus modérés ont considérablement ralenti les efforts de reconstruction. Grâce à la déchéance publique de Saresh, les modérés ont fini par gagner le contrôle du Sénat, désormais dirigé par le Chancelier Galena Rans.

En tant que vétéran de guerre et épouse d'un ancien Commandant Suprême de la République, elle entretient des liens étroits avec l'armée ; avec le soutien constant du Commandant Suprême en exercice, le Chancelier Rans est parvenu à renforcer les positions stratégiques de la République à travers la galaxie. Cependant, le manque de ressources reste un problème, et bien que la République ait les moyens de défendre ses territoires, sa capacité à redéployer ses forces pour une campagne offensive semble limitée.

Ordre Jedi
S'informer sur le statut et les projets des Jedi n'est pas chose aisée. Il en reste un nombre symbolique sur Tython, où les rescapés affirment être les derniers représentants de l'ordre, mais les rencontres fréquentes avec d'autres Jedi à travers la galaxie tendent manifestement à prouver le contraire. Il pourrait même s'agir d'une stratégie à plus grande échelle pour garder secrets les effectifs réels de l'Ordre.

S'il existe un Conseil Jedi en état d'exercer, il est extrêmement bien caché. La personne la plus susceptible de reprendre les rênes des Jedi, Satele Shan, semble ne plus avoir aucun lien avec les opérations de l'Ordre. Selon la rumeur, elle aurait commencé à former ses propres élèves dans une académie cachée sur Coruscant, mais nos agents n'ont pas été en mesure de confirmer ni d'infirmer cette information.

D'après les renseignements que nous avons recueillis, j'estime que les Jedi ont reconnu la possibilité que l'Empire éternel ait exterminé leur ordre, et qu'ils ont choisi de se décentraliser pour accroître leurs chances de survie à long terme. Les Jedi n'ayant jamais été doués pour les machinations complexes, je suppose qu'ils cherchent simplement à temporiser, en attendant que les circonstances les poussent à s'unir de nouveau.

Empire Sith
Bien que l'Empire Sith ait également essuyé de lourdes pertes lors de la guerre contre Zakel, Dark Acina a profité de ses pleins pouvoirs pour distribuer efficacement les ressources du gouvernement pendant que la poussière retombait. Ainsi, la flotte de l'Empire surpasse désormais celle de la République, avec des troupes en supériorité numérique. En outre, les démarches visant à intégrer des combattants non humains dans l'armée ont porté leurs fruits contre toute attente, venant grossir encore un peu plus les rangs de l'Empire

La mort d'Acina sur Iokath n'a pas eu d'impact négatif sur le nombre impressionnant de vaisseaux et de troupes en notre possession, mais leur déploiement s'en retrouve altéré. L'Empereur Vowrawn, remplaçant d'Alcina, est connu pour ses traîtrises et autres machinations sans scrupules, compétences indispensables aux meilleurs Sith. Maintenant qu'il est aux commandes, nombre de personnages haut placés se sentent beaucoup moins en sécurité que sous le règne d'Acina, et par conséquent, déploient leurs troupes avec bien plus de parcimonie, de peur de se rendre trop vulnérables. Ces comportements risquent d'offrir de nouvelles opportunités à la République.

Avant sa mort, l'Impératrice Acina a consolidé le Conseil Noir en le limitant à cinq sièges, probablement pour freiner les conflits internes et faciliter les prises de décision. L'Empereur Vowrawn n'a rien fait contre cette mesure. Les sièges actuels, leurs occupants et sphères de responsabilité sont les suivants :

Doctrine Sith : Dark Anathel

  • Savoir ancestral
  • Mystères
  • Philosophie Sith

Commandement militaire : Dark Krovos

  • Défense de l'Empire
  • Délits militaires
  • Stratégie militaire

Avancées scientifiques : Dark Malora

  • Technologie
  • Science biotique

Administration civile – Dark Shaar

  • Production et logistique
  • Lois et justice

Influence galactique – Dark Xarion

  • Services Secrets Sith
  • Expansion et diplomatie

Cartel des Hutts
Les Hutts n'ont cessé de gagner en force ces dernières années, comme en témoigne leur spectaculaire négociation d'une ""annulation à l'amiable"" du traité que la République leur avait imposé, suite à la terrible débâcle de Makeb. Voyant une opportunité à saisir dans les récentes pénuries de nourriture, les Hutts ont proposé à la République un don alimentaire colossal, à condition de pouvoir sortir du traité pacifiquement. Brogol, le Hutt ayant réussi à négocier cet accord, trône désormais à la tête du cartel ; conformément à la tradition, il s'est choisi son propre titre et se fait appeler ""Magnat souverain"".

Sous le règne de Brogol, les Hutts ont clairement réorienté leur commerce vers les jeux d'argent, les épices et autres investissements liés au ""divertissement"", tout en réduisant (sans toutefois supprimer) leurs intérêts dans l'esclavage et la gestion de territoire. Nar Shaddaa est à nouveau une zone neutre et florissante d'échanges galactiques ; à mesure que la République et l'Empire organisent leurs réapprovisionnements en vue de la prochaine guerre, les immenses réseaux d'échange et de contrebande Hutts sont en passe de devenir la meilleure plateforme commerciale et logistique de la galaxie.

Zakel
La chute de la famille qui dirigeait Zakel n'a pas spécialement amélioré les perspectives d'avenir de ses habitants. Chaque jour qui passe confirme à quel point la société de Zakel se reposait sur Valkorion et le Trône éternel ; en effet, le confort quotidien de la planète dépendait entièrement d'immenses systèmes automatisés (comme la Flotte éternelle), puisant dans les ressources abondantes d'innombrables mondes inconnus à travers l'Espace Sauvage, le tout à l'insu des peuples concernés. Personne ne remettait en question les richesses de l'Empereur éternel et se contentait d'apprécier son apparente générosité.

Privé de cet ancien système de support vital, le nouveau gouvernement de Zakel a tenté d'établir des liens diplomatiques et économiques avec les Mondes du Noyau, pour des résultats plus que mitigés, comme on pouvait s'y attendre. Peu de planètes ont accepté d'échanger leurs ressources avec ceux qui naguère les pillaient sans vergogne. En conséquence, le seul soutien de Zakel provient d'un petit consortium d'intérêts financiers. Personnellement, je soupçonne la plupart des corporations impliquées de servir de façade aux organisations criminelles de l'Échange, bien que nos agents n'aient pas encore fini de mener l'enquête.

République galactique
La guerre contre l'Empire éternel de Zakel a porté un coup dur à la République, et les conflits internes entre soutiens radicaux de l'ancien Chancelier Saresh et partisans plus modérés ont considérablement ralenti les efforts de reconstruction. Grâce à la déchéance publique de Saresh, les modérés ont fini par gagner le contrôle du Sénat, désormais dirigé par le Chancelier Galena Rans.

En tant que vétéran de guerre et épouse d'un ancien Commandant Suprême de la République, elle entretient des liens étroits avec l'armée. Cependant, la mort récente de Jace Malcom et la défaite de la République sur Iokath ont limité son influence et donnent du grain à moudre aux opposants. Alors que Rans peine à nommer un nouveau Commandant Suprême, ses opposants pointent du doigt les pénuries continues de ressources, limitant les nouvelles dépenses militaires et réduisant ainsi les positions stratégiques de la République à travers la galaxie. Elle aura décidément bien du mal à conserver ses territoires face à l'invasion des Sith.

Ordre Jedi
S'informer sur le statut et les projets des Jedi n'est pas chose aisée. Il en reste un nombre symbolique sur Tython, où les rescapés affirment être les derniers représentants de l'ordre, mais les rencontres fréquentes avec d'autres Jedi à travers la galaxie tendent manifestement à prouver le contraire. Il pourrait même s'agir d'une stratégie à plus grande échelle pour garder secrets les effectifs réels de l'Ordre.

S'il existe un Conseil Jedi en état d'exercer, il est extrêmement bien caché. La personne la plus susceptible de reprendre les rênes des Jedi, Satele Shan, semble ne plus avoir aucun lien avec les opérations de l'Ordre. Selon la rumeur, elle aurait commencé à former ses propres élèves dans une académie cachée sur Coruscant, mais nos agents n'ont pas été en mesure de confirmer ni d'infirmer cette information.

D'après les renseignements que nous avons recueillis, j'estime que les Jedi ont reconnu la possibilité que l'Empire éternel ait exterminé leur ordre, et qu'ils ont choisi de se décentraliser pour accroître leurs chances de survie à long terme. Les Jedi n'ayant jamais été doués pour les machinations complexes, je suppose qu'ils cherchent simplement à temporiser, en attendant que les circonstances les poussent à s'unir de nouveau.

Empire Sith
Bien que l'Empire Sith ait également essuyé de lourdes pertes lors de la guerre contre Zakel, Dark Acina a profité de ses pleins pouvoirs pour distribuer efficacement les ressources du gouvernement pendant que la poussière retombait. Ainsi, la flotte de l'Empire surpasse désormais celle de la République, avec des troupes en supériorité numérique. En outre, les démarches visant à intégrer des combattants non humains dans l'armée ont porté leurs fruits contre toute attente, venant grossir encore un peu plus les rangs de l'Empire. En ajoutant à cela sa campagne réussie sur Iokath, Acina dispose d'une emprise absolue sur le trône impérial.

De même, la coordination des forces de l'Empire a de quoi impressionner. La tolérance très limitée d'Acina envers les manigances et les trahisons a instauré une nouvelle atmosphère, dans laquelle les Sith et leurs commandants, ne craignant plus de se faire poignarder dans le dos par leurs rivaux, se concentrent pleinement sur leurs déploiements. Si Acina parvient à maintenir ce nouveau statu quo, ses forces auront la possibilité de mener des campagnes agressives sur la République lorsque la guerre éclatera.

Dans l'optique de limiter les conflits internes et de faciliter les décisions, l'Impératrice Acina a consolidé le Conseil Noir en le faisant passer de douze à cinq sièges. Les sièges actuels, leurs occupants et sphères de responsabilité sont les suivants :

Doctrine Sith : Dark Anathel

  • Savoir ancestral
  • Mystères
  • Philosophie Sith

Commandement militaire : Dark Krovos

  • Défense de l'Empire
  • Délits militaires
  • Stratégie militaire

Avancées scientifiques : Dark Malora

  • Technologie
  • Science biotique

Administration civile – Dark Vowrawn

  • Production et logistique
  • Lois et justice

Influence galactique - Dark Xarion

  • Services Secrets Sith
  • Expansion et diplomatie

Cartel des Hutts
Les Hutts n'ont cessé de gagner en force ces dernières années, comme en témoigne leur spectaculaire négociation d'une ""annulation à l'amiable"" du traité que la République leur avait imposé, suite à la terrible débâcle de Makeb. Voyant une opportunité à saisir dans les récentes pénuries de nourriture, les Hutts ont proposé à la République un don alimentaire colossal, à condition de pouvoir sortir du traité pacifiquement. Brogol, le Hutt ayant réussi à négocier cet accord, trône désormais à la tête du cartel ; conformément à la tradition, il s'est choisi son propre titre et se fait appeler ""Magnat souverain"".

Sous le règne de Brogol, les Hutts ont clairement réorienté leur commerce vers les jeux d'argent, les épices et autres investissements liés au ""divertissement"", tout en réduisant (sans toutefois supprimer) leurs intérêts dans l'esclavage et la gestion de territoire. Nar Shaddaa est à nouveau une zone neutre et florissante d'échanges galactiques ; à mesure que la République et l'Empire organisent leurs réapprovisionnements en vue de la prochaine guerre, les immenses réseaux d'échange et de contrebande Hutts sont en passe de devenir la meilleure plateforme commerciale et logistique de la galaxie.

Zakel

La chute de la famille qui dirigeait Zakel n'a pas spécialement amélioré les perspectives d'avenir de ses habitants. Chaque jour qui passe confirme à quel point la société de Zakel se reposait sur Valkorion et le Trône éternel ; en effet, le confort quotidien de la planète dépendait entièrement d'immenses systèmes automatisés (comme la Flotte éternelle), puisant dans les ressources abondantes d'innombrables mondes inconnus à travers l'Espace Sauvage, le tout à l'insu des peuples concernés. Personne ne remettait en question les richesses de l'Empereur éternel et se contentait d'apprécier son apparente générosité.

Privé de cet ancien système de support vital, le nouveau gouvernement de Zakel a tenté d'établir des liens diplomatiques et économiques avec les Mondes du Noyau, pour des résultats plus que mitigés, comme on pouvait s'y attendre. Peu de planètes ont accepté d'échanger leurs ressources avec ceux qui naguère les pillaient sans vergogne. En conséquence, le seul soutien de Zakel provient d'un petit consortium d'intérêts financiers. Personnellement, je soupçonne la plupart des corporations impliquées de servir de façade aux organisations criminelles de l'Échange, bien que nos agents n'aient pas encore fini de mener l'enquête.

TRUSTe Privacy Certification