Actualités

08.17.2017

Une histoire de cicatrices – Une histoire courte sur Umbara

Une fois de plus, Veesh s'amusait à terroriser le petit nouveau.

Nira l'observait. Le commando Umbarien s'assura d'un coup d'œil que le compartiment du train était bien fermé, puis il retroussa sa manche, révélant les marques hideuses qui entouraient son poignet.

"Je me suis fait ça le mois dernier, pendant une mission d'escorte. Un Banshee s'est précipité sur nous pendant qu'on traversait le canyon", dit-il en ricanant, la voix étouffée par la visière de son casque. "Il a enserré mon poignet suffisamment longtemps pour que le poison infiltre la chair. D'après les médecins, j'ai de la chance d'être encore entier."



Nira remarqua que le nouveau était particulièrement pâle, même pour un Umbarien. Il débarquait de la capitale ; c'était la première fois qu'il escortait une cargaison de cristaux d'Adéga, et Veesh ne lui facilitait pas la tâche. Nira aurait bien voulu aider ce pauvre gosse, mais elle s'avait qu'une fois son partenaire lancé, mieux valait ne pas intervenir.

"Évidemment, je m'en suis mieux tiré que Yuula. C'est elle que tu remplaces. On a affronté un mutilateur Vixian la semaine dernière, et c'est elle qui en a le plus souffert. Elle en a pour une semaine de convalescence, au mieux." Veesh se tourna pour désigner son omoplate. "Il m'a touché juste là, d'un coup oblique. Heureusement, il n'a pas écrasé mon casque. Tu as déjà croisé un mutilateur Vixian ? À côté d'eux, les rancors sont aussi inoffensifs qu'un droïde souris."

Le nouveau rit à la plaisanterie avec peu d'enthousiasme et s'appuya contre une caisse, les mains tremblantes. Nira secoua la tête. Si le nouveau démissionnait à son tour, il en serait responsable.

Veesh pointa son blaster vers elle avec un sourire narquois. "Nira s'occupe du transport de cristaux depuis bien plus longtemps que moi. Je parie qu'elle a de sacrées cicatrices aussi."

"Je ne suis pas d'humeur, Veesh", rétorqua Nira.

"Oh, allez !" Il s'avança de quelques pas pour s'appuyer contre la paroi à côté d'elle. "Raconte-nous une histoire."

Nira resta silencieuse un moment. Le nouveau, les yeux écarquillés, la regardait avec impatience. Elle soupira et plongea son regard dans les yeux pâles de Veesh.

"Tu veux une histoire ? Très bien. Je vais vous raconter ma première mission en tant que garde. On devait transporter des cristaux jusqu'au port, en traversant la forêt abyssale."

"Plus personne ne passe par cette forêt", dit Veesh en fronçant les sourcils.

"C'est à cause de nous. On était à mi-chemin quand soudain, tout s'est éteint. C'était un train de marchandises neuf, en parfait état, et il s'est juste... arrêté."



Veesh s'adossa un peu plus contre la paroi, silencieux. Nira croisa les bras et poursuivit.

"L'ingénieur ne comprenait pas l'origine de la panne, donc il est sorti du train pour vérifier notre source d'énergie. Une heure s'est écoulée, mais il n'est pas revenu, et on a su qu'il y avait un problème. Ma supérieure nous a divisés en deux escouades et nous a envoyés sur le terrain."

"Dès qu'on a mis pied à terre, on a senti qu'il se passait quelque chose... d'étrange. Il fait toujours très sombre là-bas, mais c'était encore pire que d'habitude. Je distinguais à peine mes propres mains. Et j'avais l'impression que quelque chose nous observait."

"Tout à coup, on a entendu un bruit derrière nous. Notre technicien en chef a été projeté dans les airs, puis il s'est écrasé contre un arbre, vingt mètres plus loin. Il est mort sur le coup."

"Après ça, c'était le chaos. Notre infirmier a été tiré en arrière et il a juste... disparu. Ma supérieure a paniqué, elle a dégainé son blaster et ses tirs ont éclairé la scène. Elle avait touché quelque chose de solide. Pendant une demie seconde, j'ai pu voir la silhouette de la créature. Un slybex alpha."

Veesh laissa s'échapper un juron. Après une courte pause, Nira reprit son récit.

"J'ai entendu ma supérieure hurler, puis... plus rien. En un rien de temps, toute mon équipe avait disparu. Je ne savais pas quoi faire, alors j'ai commencé à courir. Je ne me suis arrêtée qu'une fois à bord du train. En chemin, j'ai trébuché sur les cadavres de l'autre escouade."

"Je suis restée cachée pendant trois jours avant que l'équipe de sauvetage ne me retrouve. Ils m'ont dit que le train était couvert de traces de griffes et de poison. Et que j'avais de la chance d'être en vie."

Le nouveau se décida enfin à prendre la parole, d'une voix faible et rauque. "Vous avez de la chance."



"Ça fait cinq ans, et je n'arrive toujours pas à dormir dans le noir", souffla Nira. "On a tous des cicatrices."

Un signal retentit et le train fit une embardée. Veesh trébucha et s'accrocha à une caisse pour se rattraper.

Ils se turent pendant un long moment, la source d'énergie grondant sous leurs pieds. Après ce qui leur paru une éternité, Veesh s'éclaircit la voix.

"Vous croyez que..."

Soudain, un bruit sourd au-dessus d'eux les fit sursauter. Une voix grésilla dans le communicateur de Nira.

"Escouade Un, une brigade d'intervention de l'Alliance a atterri sur la voiture cinq ! On a besoin de renforts !"

Veesh et Nira échangèrent un regard. Ils le savaient tous les deux : si l'Alliance était là, ils devraient faire face à un ennemi bien plus dangereux que le slybex.

L'air renfrogné, Nira ramassa le blaster du nouveau pour le placer dans ses mains tremblantes. "C'est ton jour de chance, gamin", lui dit-elle avec un sourire forcé. "Tu vas gagner ta première cicatrice."



Pour en savoir plus sur la mise à jour "Umbara en crise", disponible le 22 août, rendez-vous sur


TRUSTe Privacy Certification