Developer Blogs

12.02.2013

Développement de Galactic Starfighter, introduction : partie II

Chers joueurs,

Dans mon dernier article pour le journal des développeurs, j'ai évoqué l'histoire de Galactic Starfighter et de sa naissance. Je vous ai aussi annoncé que nous allions davantage détailler le jeu lui-même. Aujourd'hui, nous nous intéressons de plus près aux différents aspects du jeu dans son ensemble. Les prochains articles écrits par les membres de l'équipe se concentreront sur ses spécificités.

C'est parti !

Le prix ou, comme on aime à le répéter sur Internet : "C'est vraiment gratuit ? Mais en vrai, ça va coûter combien ?"

Laissez-moi commencer par vous confirmer que oui, le téléchargement du jeu est vraiment gratuit. Les joueurs sans abonnement comme les abonnés peuvent accéder de la même manière à tout le contenu de Galactic Starfighter.

Maintenant que c'est plus clair, je vais vous expliquer en détails notre philosophie à ce sujet ainsi que le fonctionnement de la progression dans Galactic Starfighter.

Quand j'ai discuté du business plan avec les directeurs du studio, j'étais convaincu que plusieurs choses devaient y figurer absolument :

  • Le jeu devait être aussi accessible que possible, aux nouveaux joueurs comme aux anciens.
  • Il ne devait pas y avoir de restrictions sur les possibilités de monter en puissance (en particulier pour les joueurs sans abonnement par rapport aux abonnés).
  • Il fallait éviter de tomber dans le "Pay-to-Win".

Alors, qu'est-ce que ces impératifs signifient pour Galactic Starfighter et comment ont-ils influencé nos choix ?

L'accessibilité

Je suis ravi de vous annoncer que vous pourrez accéder à Galactic Starfighter dès le niveau 1. Il vous faudra simplement 1) télécharger Star Wars™: The Old Republic™ et 2) créer un personnage. Ensuite, vous pourrez continuer l'aventure et découvrir le mode histoire de Star Wars: The Old Republic ou bien vous attaquer directement à Galactic Starfighter. Pour cela, il vous suffira d'ouvrir votre hangar et d'entrer dans une file d'attente pour participer à des combats. C'est aussi simple que ça.

Nous voulions que les joueurs soient aussi nombreux que possible, donc tous les niveaux, du premier au niveau 55, participeront aux mêmes files d'attente, selon le niveau de développement de leurs vaisseaux (oui, notre système de matchmaking tentera d'associer les débutants avec les débutants, et les vétérans avec les vétérans ; c'est la version de base).

Restrictions de progression et Pay-to-Win

J'ai réuni ces deux critères parce que leurs conséquences me semblent très similaires. Il est évident pour moi qu'ils sont tous les deux nuisibles à une communauté de joueurs, surtout dans un jeu qui possède un mode gratuit. Ils créent un genre de système de castes qui distingue les privilégiés des autres. Ils créent de la jalousie. Et ils créent aussi du ressentiment envers nous, les développeurs.

Le but du jeu devrait être de mesurer vos compétences à celles de vos ennemis, de définir des stratégies, d'utiliser ce qui vous entoure pour battre vos adversaires et de comprendre comment utiliser vos compétences au bon moment. Vous demander de payer pour devenir plus puissant ou avoir un avantage injuste sur un ennemi va à l'encontre de ces objectifs.

Le fonctionnement du jeu

Ceci nous ramène aux questions qui sont à l'origine de cet article du journal des développeurs : comment fonctionne le jeu ? Comment gagner des niveaux ? Comment améliorer les vaisseaux ? Vous êtes probablement en train de crier derrière votre écran : "Oui ! Dites-moi tout !".

En participant à des combats, vous recevrez des points de réquisition. Il s'agit non seulement des points d'expérience de Galactic Starfighter, mais aussi d'une monnaie. Ils servent à améliorer vos vaisseaux, à déverrouiller de nouveaux rôles, des armes et des composants pour vos vaisseaux et à ajouter des membres d'équipage.

C'est là que ça devient plus compliqué. Il y a deux types de réquisition : la réquisition en vaisseau et la réquisition de flotte. La réquisition en vaisseau est spécifique au vaisseau sur lequel vous la gagnez, tandis que la réquisition de flotte est neutre et peut être utilisée sur tout ce qui a un coût de réquisition.

La réquisition de flotte est par conséquent bien plus précieuse. Les joueurs peuvent utiliser des pièces du cartel pour transformer les points de réquisition en vaisseau qu'ils ont gagnés en points de réquisition de flotte et ainsi se servir de leurs vaisseaux les plus puissants pour modifier les autres. À noter qu'une petite partie des points de réquisition en vaisseau gagnés par les joueurs sera transformée en points de réquisition de flotte gratuitement à la fin de chaque combat, ce qui leur permettra de créer une réserve de réquisition de flotte à disposition.

Nous pensons que si un joueur passe suffisamment de temps dans le jeu, c'est à lui de décider à quoi il le consacre. C'est à vous de choisir si vous souhaitez dépenser des pièces du cartel pour améliorer un autre vaisseau ou améliorer celui sur lequel vous avez gagné des points de réquisition. Au final, c'est une question de temps, et nous vous garantissons que Galactic Starfighter sera une expérience amusante et satisfaisante dès le départ.

D'autres facteurs sont également à prendre en compte. Par exemple, les abonnés et les joueurs qui possèdent un pass Galactic Starfighter gagneront des points de réquisition en vaisseau plus vite que les joueurs sans abonnement. Les abonnés gagneront donc plus rapidement des niveaux mais ce n'est pas une nouveauté dans le jeu, ni dans les autres jeux de ce type.

J'espère vous avoir donné un bon aperçu de nos idées et de nos projets pour cette extension et j'ai hâte de lire vos commentaires avant le lancement. D'autres articles seront publiés très prochainement et nous donneront l'occasion de parler davantage du jeu, des rôles et des vaisseaux, ainsi que du level design, de l'équipe et des illustrations qui ont été utilisées pour créer ces centaines d'heures de gameplay pour vous, les fans.

Que la Force soit avec vous !

Michael Backus
Lead Designer