Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

[RP] Venos - L'héritage Kel'eth Ur

Drelgan's Avatar


Drelgan
12.30.2013 , 07:34 PM | #1
STAR WARS
L'héritage de Kel'eth Ur.



La guerre froide est déclarée.
Alors que l'Empire et la République se disputent la galaxie dans un conflit secret et dévastateur,
une corvette transportant un mystérieux chargement quitte le monde gelé de Ziost.
Pendant ce temps, au plus profond du territoire impérial, les reliques d'un passé trouble refont surface,
bien loin du Traité de Corruscant...



***

- "Seigneur. La corvette est en vue."
Le pilote effectua une approche classique d'abordage selon le C.S.S. Impérial (Code de Stratégie Spatial).
Une voix métallique sortit du haut-parleur et résonna dans tout le cockpit:
- "Bien... Activez les brouilleurs de transmission et lancez une torpille à I.E.M. (Impulsion Electro-Magnétique). Faites en sorte que la corvette ne passe pas en hyperespace."
Le Seigneur Grav Dakon relâcha le bouton d'intercom et se tourna vers un jeune humain assit à côté de lui. Ce dernier semblait méditer, le regard absent.
- "Et bien Venos, à quoi penses-tu?"
- "Je pense que votre compagnie n'était pas nécessaire Excellence. Mon Maître m'a chargé de cette mission, et je peux parfaitement m'en acquitter seul."
- "Tu oublies la raison de ma présence apprenti !! Ton Maître a perdu toute crédibilité auprès du Conseil Noir depuis qu'il est suspecté d'étudier les enseignements blasphématoirs de Kel'eth Ur" Le Seigneur Dakon marqua un temps d'arrêt. "Kel'eth Ur... Quelle hérésie !!"
- "Vous êtes donc là pour me surveiller Excellence?" lança Venos d'un ton serein.
- "Je suis là pour veiller aux intérêts de l'Empire des Sith, aussi futile que soit cette mission. Alors, qu'on en finisse !!"

Une corvette de transport venait de quitté la planète Ziost, en fournissant un code de sécurité périmé lors de son décollage. Aucun navigant impérial ne commettrait une telle erreur. Les sanctions pour ce type de fautes conduisent à la Cours Martiale, ce qui abouti généralement à la peine de mort pour l'exemple. Il s'agit le plus souvent de codes piratés par la république aux fins d'organiser des missions d'espionnage, de sauvetage ou d'évasion de prisonniers.

Monde Capital de l'ancien Empire Sith, Ziost demeure désormais froide et désertique. Délaissée par l'Empereur, cette planète n'abrite plus que des colonies humaines éparpillées, sous le joug de l'Empire, à la merci du climat glacial et des pirates de la galaxie. Le Seigneur Dakon s'interrogeait. "Que pourrait bien cacher ce trou perdu? Qu'est-ce qui intéresserait la république au point d'envoyer ses effectifs à une mort certaine? Les anciennes citadelles Sith ont été pillées il y a des siècles. Il ne reste que des ruines oubliées. Nous n'avons que de simples postes militaires avancés. Pas d'usine, pas de prison ni de laboratoire de recherche. Rien..."

Une sourde détonation secoua l'habitacle du vaisseau d'interception. La torpille avait touché son but et la corvette fut stoppée dans sa course.
- "Déployez le pont d'arrimage." Ordonna le Seigneur Dakon, puis celui-ci se tourna vers Venos d'un air suspicieux. "Je sens la Force apprenti... Un Jedi se trouve à l'intérieure... C'est de plus en plus étonnant. Tout d'abord, ton Maître a donné l'ordre de ne pas signaler cette anomalie aux hautes instances de la flotte spatiale Impériale. Ensuite, Il envoie son apprenti sans en aviser le Conseil Noir. Et maintenant je sens la Force à l'intérieur de cette Corvette ?! Les enseignements de Kel'eth Ur c'est une chose, mais si ton Maître traficote, de quelques manières que ce soit, avec la République et les Jedi, je vous exécuterai moi-même tous les deux au bout de mon sabre!!"
- "Le pont est déployé Excellence" répondit simplement Venos. "Ne gaspillez pas votre salive en accusations infondées. Trouvons ce Jedi et terrassons-le, le mérite vous en reviendra."

Les deux Sith escortés par un petit groupe de soldats, investirent la corvette baignée dans la pénombre. Les corridors se dessinaient mètres par mètres, seulement éclairés par les générateurs de secours. le principal redémarrerait dans quelques minutes.
- "La Force est grande ici..." Affirma le Seigneur Dakon, puis s'adressant aux soldats: "Nous sommes certainement en présence d'un grand Maître Jedi. Restez sur vos gardes et tirez à vue..."

Après une inspection minutieuse du bâtiment, seule la soute était verrouillée. Devant la porte, le Seigneur Sith ordonna le silence d'un signe de la main. Des chuchotement ainsi que des gémissements à peine audibles se firent entendre de l'autre côté. Un des soldats tira une salve de blaster sur le système de verrouillage et la porte s'ouvrit en un éclair. Un groupe d'enfants se tenait là, assit au milieux de tonneaux de provisions, apeuré.
- "Ces enfants sont sensibles à la Force..." Affirma le Seigneur Dakon. "Voilà d'où venait cette puissance. Je comprends mieux... Il s'agit d'un convoi clandestin provenant des différentes colonies de Ziost !! Leurs parents les destinaient à devenir nos ennemis !!" Puis il se mit à regarder chacun des enfants dans les yeux. "Il y a un changement de programme petites vermines... Vous irez sur Korriban et vos parents seront tous exécutés pour leur traitrise !!
"
Un des soldats entra dans la pièce pour commencer le menottage des enfants lorsque le vrombissement familier d'un sabre laser rompit le silence. Un jet de lumière bleu décapita le soldat.
- "Jedi !!" alerta le Seigneur Sith.
Un homme encapuchonné sorti d'un renfoncement derrière la porte de la soute. Il était vêtu d'une bure marron et se tenait fermement en posture de combat, un sabre laser bleu entre les mains. Les soldats firent tous un pas en arrière. Dakon et Venos enclenchèrent à leurs tours leurs Sabres faisant face au Jedi. L'apprenti Sith maniait simultanément 2 sabres laser dans une forme dite "Ataru", qu'il sût maitriser au file de nombreuses années d'entrainement.

La tension était palpable. Les soldats ouvrirent le feu, mais le jedi retourna chaque tire de blaster contre ces derniers. En quelques secondes seuls les deux Sith et le Jedi restèrent debout. Le combat entre les trois maîtres d'arme commença et le déchainement des sabres résonna dans un fracas de lumières rouges et bleues. Les enfants restèrent assis, figés par la peur.

Le Maître Jedi, bien qu'extrêmement puissant, ne faisait pas le poids face aux deux Sith sur-entrainés. Ce dernier se retrouva vite acculé au sol, désarmé.
- "Tu pensais sincèrement avoir le dessus Jedi?" Lança avec dédain le Seigneur Dakon. "Regardez les enfants !! Soyez les témoins de la véritable puissance des Sith !!"
Le Seigneur brandit son sabre devant le Jedi impuissant, mais interrompit son geste lorsqu'il vit une lame laser rouge sortir de son abdomen. Il se tourna vers Venos qui venait de le transpercer.
- "Traitre..." Soupira le Seigneur Grav Dakon avant de se faire décapiter par le deuxième sabre de l'apprenti.

Venos aida le Jedi à ce relever devant les enfants médusés.
- "Il ne faisait pas parti du plan."
- "Vraiment?" rétorqua ironiquement Venos. "Mon Maître s'est attiré les foudres du Conseil Noir, tous nos faits et gestes sont contrôlés et vérifiés. J'ai dut improvisé. En attendant dépêches-toi de me donner ce que je t'ai demandé."
Le Jedi ouvrit un compartiment secret de la soute et sorti un Holocron.
- "Les coordonnés indiquent qu'il se trouve quelque part sur Ziost... Le cristal de Kel'eth Ur. C'est impensable... L'Holocron prenait la poussière sur l'étagère d'un musée de Karbala, une ville perdue dans les glaciers. Tu devrais commencer par là. Voici la carte de l'emplacement."
Venos esquissa un sourire satisfait.
- "Où emmènes-tu les enfants?"
- "Sur Tython, leur destiné évoluera sous de meilleurs hospices, ils deviendrons Jedi si la Force est avec eux."
- "Alors mets-toi vite en route avant que je ne change d'avis."
Le Jedi posa une main sur l'épaule de l'apprenti.
- "Le Conseil Jedi n'oubliera pas ce que tu as fait pour nous Venos, viens avec nous !! Tu auras peut-être une chance de rejoindre nos rangs !!"
Venos sourit puis tourna les talons.
- "Les artefacts... Tout ce qui m'intéresse Jedi, ce sont les artefacts... Le générateur principal aura bientôt fini de redémarrer. Dépêchez-vous de déguerpir !!"

L'apprenti regagna le vaisseau d'interception et replia le pont d'arrimage. Après quelques minutes, la Corvette passa en hyperespace et disparu dans le néant. Venos s'assit à côté du pilote. Celui-ci le dévisagea du regard.
- "La... La corvette vient de prendre la fuite !! Et où est le reste de la troupe, où est le Seigneur Dakon ??!!"
Venos se tourna vers le pilote:
- "Les soldats et le Seigneur Dakon sont morts de la main du Jedi." Puis il ajouta: "J'ai tué le Jedi."
Le Pilote déglutit.
- "Mais la corvette ?? Elle est passée en hyperespace !!"
- "Non." Venos fixa le pilote dans les yeux. "Vous venez de la pulvériser avec un missile à photon."
- "Je viens de la pulvériser avec un missile à photon..." répéta machinalement ce dernier.
- "Bravo Pilote, joli tire. Faites retour sur Dromund Kaas, mon Maître attend mon rapport." Puis scrutant la lointaine Ziost à travers la lucarne: "J'ai une expédition à préparer..."


***