Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

L’ascension d’un Sith au sang pur

STAR WARS: The Old Republic > Français (French) > Communauté > Fan Fiction
L’ascension d’un Sith au sang pur

Jalya's Avatar


Jalya
07.06.2012 , 06:35 AM | #11
Chapitre 3 : Père et fils

Partie 1

Vaisseau classe Fureur. L’holoterminal du vaisseau activé, le Sith et la Chiss s’inclinèrent devant Dark Neimar.

« Félicitations pour le succès de ta mission Velyus. Ton nom se propage à travers les hautes sphères Sith jusqu’au Conseil Noir. »
« Merci père. »
« Rejoins-moi sur Aldérande. Ton Maitre, mon apprenti Dark Vemris se trouve également ici. J’ai une mission pour toi. Je t’en informerai à ton arrivée.»
« Bien père. »
« J’ai appris que tu t’étais adjugé les services d’une escouade impériale sous les ordres de Dark Lachris. »
« Anciennement sous ses ordres. Ces hommes sont de vrais professionnels. L’Empire devrait disposer de plus de soldats comme eux. »
« Bien. Qu’ils nous rejoignent sur Aldérande, ils nous seront surement utiles. »
« Se sera fait père. »
« Que leur arrivée reste discrète. Depuis le traité de Coruscant nous n’avons plus d’unités sur place. Pourtant Aldérande est en pleine guerre civile, sans leader politique. L’Empire ne peut intervenir directement malheureusement. Nous jouons pourtant un rôle important en conseillant et soutenant l’une des hautes familles de nobles, les Thuls. La République fait de même avec les Organas. »
« Nous nous affrontons par Maisons interposées alors. »
« C’est exact. Nous devons renforcer nos positions tout en affaiblissement celles de la République et des Organas, tout en veillant à ce qu’une autre maison ne tentent pas de prendre le pouvoir. »
« C’est un jeu dangereux. »
« En effet Velyus et c’est à ce jeu que je joue depuis que j’ai été nommé Gouverneur Impérial d’Aldérande. Titre qui prendra toute son importance lorsque la planète sera complètement sous notre coupe. Tu m’aideras à y parvenir. »
« Oui père. »
« Agent Malyan. »

La Chiss s’avança.

« Oui Dark Neimar ? »
« J’ai cru comprendre que vous avez été très efficace sur Balmorra. Cerbère m’a informé qu’il souhaiterait vous félicitez personnellement et vous faire monter dans la hiérarchie. Vous êtes attendus sur Dromund Kaas au centre des Services Secrets Impériaux. »
« Bien Seigneur Neimar. »
« Valyus, je t’attends sur Aldérande dans mes bureaux au sein de la maison Thul. »

Le Sith disparut de l’holoterminal.

« Il semblerait que nos chemins se séparent cette fois Malyan. »
« Il semblerait en effet. J’espère que nous nous reverrons. »
« Qui sait. »

La Chiss quitta la pièce récupérer son équipement dans ses appartements avant de prendre une navette pour Dromund Kaas.
Le Sith, après le départ de l’agent, rejoignit son Cockpit pour rejoindre son père dans le système d’Aldérande.

Jalya's Avatar


Jalya
07.06.2012 , 06:38 AM | #12
Partie 2

Aldérande, tout comme Balmorra est un monde du noyau, vital pour la République. Il ne fallut que quelques heures au Fureur pour parcourir la faible distance entre les deux systèmes stellaires.

Le vaisseau amorça sa descente en direction du spatioport de Rhu Caenus au sein du territoire Kaamos, secteur de la planète que la Maison Thul dirige.

De nombreux hommes en armes parcouraient le spatioport, des hommes des Thuls. Il n’y avait aucun doute à avoir, la guerre faisait rage.
Après avoir passé les contrôles d’usages, le Sith pu monter sur son Xeno Praxon afin de rejoindre la cité dirigée par les Thuls.



La Maison Thul

Majestueuse, aux lignes épurées, la ville était en harmonie avec le monde verdoyant et enneigé d’Aldérande.
Le speeder s’arrêta devant un bâtiment flanqué du drapeau de l’Empire. Le Sith, vêtu de son armure lourde y pénétra. Deux gardes s’inclinèrent devant lui.


« Seigneur Velyus. Dark Neimar vous attend. »
« Bien. Menez-moi à lui. »
« Tout de suite Seigneur Velyus. »

L’un des deux hommes passa devant le Sith afin de l’y conduire. Après avoir emprunté un ascenseur ils arrivèrent au bureau où se tenait le Sith au sang pur, très âgé.

Velyus s’inclina.


« Père. »
« Velyus, tu es enfin là. Suis-moi. »

Tout deux se dirigèrent vers un petit salon adjacent. Les murs étaient ornés de gravures et runes anciennes, encadrées d’or et platine.
Une servante apporta des rafraichissements qu’elle servit dans deux coupes, serties de bijoux.


« Dark Vemris n’est pas ici ? »
« Non malheureusement. C’est à son sujet que concerne ta mission. Elle est portée disparue depuis quatre jours. Je n’ai plus de ses nouvelles depuis que tu l’as vu sur l’holoterminal avant ta mission sur Balmorra.»

Dark Vemris avait été prise comme apprentie par Dark Neimar il y a maintenant plus de 23 ans, en -3664 en pleine guerre face à la République, 17 ans après la prise de Korriban et la réapparition de l’Empire Sith dans la Galaxie. Elle n’avait alors qu’une douzaine d’années et s’entrainait durement avec d’autres Sith au sein de l’académie de Korriban. Elève prometteuse, elle était dotée d’un lien puissant avec la force, probablement du à ses origines de Sith au sang pur. Elle devint tout naturellement l’apprentie de Dark Neimar, lui-même apprenti de Dark Vowrawn Seigneur du Conseil Noir. Dix ans plus tard lui fût attribué le rang de Seigneur Sith. Elle prit à son tour, un an après, un jeune Sith au sang pur, très prometteur, comme apprenti au sein de l’académie, lui-même âgée d’une douzaine d’année.
Pendant dix ans Velyus parcourue la galaxie avec Dark Vemris avant d’obtenir le rang de Seigneur Sith, il y a maintenant près de deux ans. Il avait aujourd’hui 24 ans et bientôt un apprenti d’après les demandes de son Père. La formation donnée par la Sith avait été dure, même si elle apparaissait comme une seconde mère pour Velyus. Elle avait su développer et cultiver chez lui cette idée que les Sith au sang pur étaient supérieur et devaient de nouveau diriger l’Empire.
Des divergences apparurent cependant entre Maitre et élève. Ce dernier préférait puiser dans sa rage et se servir de son Sabre laser au combat pour abattre ses ennemis sous des coups mortels. Comme son père il maîtrisait la forme II du combat au sabre, la forme Makashi. La Sith préférait quant à elle user de la force, laissant son sabre de côté. Très puissante elle utilisait des éclairs de force pour mettre à genou ses adversaires. A l’inverse, elle demeurait une piètre combattante au sabre contrairement à Velyus qui utilisait ses ressources techniques pour accroitre sa puissance grâce à un haut degré de dextérité et une grande précision dans la manipulation de son sabre. Il avait d’ailleurs très tôt forgé son propre sabre, d’une lame rouge sang. Ce choix se comprenait aisément. Ses ancêtres, tout comme son père étaient de grand Sith duellistes, spécialisés dans le maniement du sabre. Chaque génération se transmettait un sabre très ancien, remontant à l’ancienne Guerre de l’Hyperespace, aujourd’hui en possession de Dark Neimar.

Le Sith sorti de sa torpeur.


« Père, comment à-t-elle disparue ? »
« Je l’ai envoyé récolter des informations sur une possible présence Jedi qui agirait contre la Maison Thul. »
« Des Jedi sur Aldérande ? Je pensais qu’ils avaient quitté la planète depuis son indépendance ! »
« Ils agissent pour la République en soutient à la maison Organa. Aux dernières nouvelles ses investigations l’ont mené à l’avant-poste Talarn au sud des montagnes de Juran, près de la région du Col du Roi. C’est le dernier endroit où elle a été vue. »

Dark Neimar laissa quelques secondes avant de reprendre.
« Velyus. Tu dois te rendre là bas et retrouver ton Maitre… et si possible éliminer le Jedi. »
« Bien! Je ferai selon vos désirs. Mais père, quelque chose m’étonne. »
« Sa dernière localisation. »
« Oui ! Pourquoi c’est-elle rendue de l’autre côté du continent, loin des positions Thuls ! Un avant poste n’a aucune importance pour les Jedi. Ce ne peut pas être leur cible. S’ils veulent affaiblir les Thuls et l’Empire c’est ici qu’ils doivent frapper, pas là bas !»
« Je sais. Vemris est mystérieuse depuis quelques temps. Découvres pourquoi si tu le peux. Maintenant va. »
« Bien père. »

Le jeune Sith s’inclina, laissant son père retourner à ses occupations de Gouverneur. Il quitta le bâtiment pour prendre une navette en direction du Col du Roi, région au Sud Est du continent.

Jalya's Avatar


Jalya
07.10.2012 , 08:36 AM | #13
Partie 3

Avant poste Thul de Talarn, région de Juran. La navette qui conduisait le Seigneur Sith Velyus vient de se poser sur l’air d'atterrissage.

« Seigneur Velyus ? Capitaine Eran Thul. C’est un honneur de vous recevoir ici. Votre père apporte beaucoup à notre Maison. Si il y …»
« Capitaine, ma famille n’apprécie guère les lèches bottes. Si vous souhaitez être remarqué, distinguez-vous par vos actions. »
« Excusez-moi Seigneur Velyus. »
« Je veux connaitre la situation. »
« Tout de suite. Suivez-moi Excellence. »

Le jeune capitaine issu de la famille Thul conduisit le Sith dans les modestes baraquements militaires de l’avant-poste, l’un des plus éloignés de la Maison Thul.
Le Sith s’installa en face du bureau de l’officier.


« Bien. Capitaine, dîtes moi. Depuis quand exactement n’avez-vous pas aperçut mon Maître. »
« Cela fait un peu plus de quatre jours maintenant. Elle a décidé de partir seule en repérage dans les hauts cols. Elle a refusé toute escorte. »
« Elle avait bien un localisateur sur elle ? »
« Oui Excellence. On l’a retrouvé ce matin non loin d’un ravin, enfoui sous la neige. Mais aucune trace de Dark Vemris. »
« Au moins sa me donnera une zone de départ… »
« Elle m’a parlé de la présence d’un Jedi dans les cols. Elle voulait aller vérifier par elle-même. Il serait terré dans une caverne à flanc de montagne. On a envoyé des éclaireurs repérer la zone où on a retrouvé sa balise. Pour le moment rien. »
« Vous n’avez pas envoyé de reconnaissance aérienne ? »
« On a que très peu de moyens Excellence. La zone est très escarpée. De forts vents balaient le flanc de la montagne rendant toute intervention difficile. On est obligé de progresser à pied. Même les speeders passent difficilement… »
« Je ne veux pas savoir capitaine. Dark Vemris est un élément capital de l’Empire. Vous devez tout tenter pour la retrouver ! » Fustigea le Sith, la colère montant en lui.
« Oui Seigneur, mais.. »
« Les Thuls sont des incapables. Je vais me charger moi-même de la retrouver ! »


Les massifs du Col du Roi

Le Sith se leva et quitta la salle. Ne perdant pas de temps il monta sur son Speeder avant de foncer vers les montagnes et la zone où avait été retrouvée la balise.

Après un long trajet à travers des chemins escarpés, le Sith arriva au bout de la route praticable. A partir de ce point, il n’y avait plus aucun moyens de se déplacer en speeder. Le Sith du se résigner à le laisser sur place et continuer à pied, en grimpant la roche à main nue. Le Sith se trouvait dans la zone où la Dark Vemris avait perdu sa balise. Après une nouvelle escalade, Velyus aperçut enfin quelque chose. Un sentier, à flanc de montagne, abrité par des arbres suspendus dans le vide, le dissimulant à la vue de tout appareil aérien. Il se rapprochait, il le sentait. Sa Maitresse était passée par là. Une heure d’ascension plus tard le Sith apercevait enfin ce qu’il cherchait. Un repère. L’entrée d’une caverne. Dans cette zone les transmissions passaient très mal sans relais. Il ne pouvait qu’envoyer qu’un signal pour donner sa position. Si Dark Vemris avait disparu il fallait être d’autant plus prudent.

Le Sith avança, courbé en avant pour se dissimuler au maximum à travers les pins et la roche. Aucun bruit ne provenait de l’intérieur de la caverne. Pas une lumière. Le Sith y pénétra dans un noir total. Dégainant son sabre, il s’en servit pour éclairer son chemin, progressant pas à pas, toujours plus profondément. Au tournant suivant une lueur apparue, augmentant à chaque pas. Velyus éteignit son sabre, restant le plus discret possible. Il arriva dans une vaste salle, un centre d’opération militaire républicain. Tout était vide. Personne ne s’y trouvait. Pas un seul soldat. Tout avait été vidé pour un départ à la hâte à en juger par l’état de la salle. Les chaises étaient renversées, des feuilles volaient sur le sol au moindre brin d’air.

Alors que le Sith parcourait la salle l’holoterminal s’alluma, probablement activé par son passage. Le Sith demeura muet devant ce qu’il aperçut. Dark Vemris se tenait debout dans une représentation holo-enregistrée.


« Bonjour Velyus. Je pense ne pas me tromper en pensant que Dark Neimar t’as envoyé à ma recherche. Il est tellement prévisible. J’ai enregistré ce message deux jours après ma « disparition ». Fais le calcul et tu sauras depuis combien de temps je ne suis plus ici. »

Le Sith demeura muet. Ainsi son Maitre était passée par là et était partie il y a déjà deux jours…
«Mais pourquoi !! » pensa-t-il.

L’enregistrement reprit.

« A l’heure où je te parle tu dois être éreinté comme je l’ai été par cette ascension. Malheureusement pour toi tu n’es venu pour rien. L’activation de l’holo-enregistrement nous a donné le signal pour lancer notre assaut. Je ne te laisserai pas sans t’avoir expliqué ce qu’il se passe. Il y a deux jours j’ai été faite prisonnière dans les montagnes et emmenée dans ce centre républicain sous le commandement d’un Général Jedi, connu sous le nom de Jalyae. Il est apparu que son objectif rejoignait l’un de mes désirs les plus profonds et les plus anciens, éliminer Dark Neimar, mon Maitre ton père. Pour le Jedi c’était un moyen de tuer l’un des Sith les plus puissants de l’Empire et pour moi un moyen de prendre sa place tout en me rapprochant toujours plus du Conseil Noir. Alors que tu m’écoutes, l’équipe d’assaut républicaine, soutenue par le Jedi et moi-même, doit avoir investit le bâtiment Thul où réside ton père, grâce à mes codes d’accès. Dark Neimar est faible. C’est l’un des plus anciens Sith et pourtant l’un de ceux qui a le moins de volonté d’ascension. Sous ses ordres je n’aurai jamais pu m’élever dans la hiérarchie Sith. Il n’a d’yeux que pour toi. Tu comprendras que je ne peux pas non plus te laisser en vie. Tu as été un excellent apprenti. Tu es un Sith très puissant, mais en vie tu risquerais de me faire de l’ombre. J’ai déjà repéré à l’académie une jeune apprentie, au sang pur, plus malléable que toi. Je la modèlerai à mon image. Au revoir Velyus. »

L’holoterminal s’éteignit laissant place à l’activation d’une bombe au plasma qui moins que cinq secondes plus tard désintégra l’ensemble de la salle, provoquant l’effondrement des tunnels et l’ensevelissement de l’entrée de la caverne.
A l’extérieur, Velyus venait de sauter derrière un rocher. Le sol trembla sous ses pieds lorsque la bombe explosa. Heureusement pour lui il avait compris. Il avait immédiatement apposé un émetteur enregistreur sur l’holoterminal, lui permettant d’écouter Dark Vemris pendant qu’il courait se mettre à l’abri à l’extérieur.

Assis contre un rocher il se tenait la tête entre les mains. Ainsi, son père, Dark Neimar, venait d’être trahi par son ancienne élève, Dark Vemris, qui n’avait pas hésité un instant à sacrifier son propre ancien apprenti en même temps. Au fond de lui, il savait depuis longtemps que ce jour là risquait d’arriver. Ainsi allait les Sith. Depuis toujours Vemris avait fais part de son souhait d’avoir plus de pouvoir. Dark Neimar l’avait contenu, la court-circuitant en transmettant directement des missions à son fils, le préparant ainsi à une éventuelle succession. Elle aurait ainsi été mise de côté.
Que faire maintenant ? Vemris le pensait mort. Elle allait prendre la place de son père annonçant sans doute dans les prochains jours qu’il avait trahi l’Empire avec son fils, ou qu’il était mort de vieillesse... Elle était capable de tout. Il ne pouvait rejoindre l’avant poste Thul non plus. Il serait repéré sinon.

Il ne voyait qu’une seule solution.

Jalya's Avatar


Jalya
07.11.2012 , 04:38 AM | #14
Partie 4

Velyus rejoignit à vive allure le bas du sentier où il avait laissé son speeder. Ce dernier disposait d’un appareil de communication d’une plus grande portée. C’était le seul moyen d’agir rapidement.
Il contacta un cargo de transport militaire qui devait se trouver en orbite au dessus de la planète.


« Sergent Igrela, est-ce que vous me recevez ? Je répète, sergent Igrela est-ce que vous me recevez ! Ici Velyus ! Répondez ! »

La végétation et la montagne rendaient les transmissions difficiles. Chaque phrase était ponctuée de grésillements.

« Répondez sergent. Ici Velyus, est-ce que vous me recevez. »
« Commandant Velyus ? Ici sergent Igrela, nous vous recevons très mal. Que se passe-t-il ? »
« Sergent, j’ai besoin de votre aide au plus vite ! Rejoignez ma position avec votre vaisseau. Faites attention, la zone est proche de la montagne. »
« Bien reçus commandant, nous arrivons tout de suite. Fin de transmission. »

Alors que la transmission s’achevait tout juste, une dizaine d’homme revêtaient leur équipement de combat, parés à tout affrontement. Le cargo pénétra dans l’atmosphère en direction des coordonnées transmises par le Speeder. Une vingtaine de minutes plus tard le vaisseau était déjà là. Du fait de l’environnement de la zone le cargo du se poser à quelques kilomètres dans une partie moins escarpée obligeant le Sith à les rejoindre en Speeder.
A son arrivée les soldats étaient déployés dans toute la zone, prêt à recevoir des ennemis.
Le Speeder pénétra dans la zone d’atterissage avant de monter sur la passerelle, abaissée, du cargo. Les soldats déployés firent demi-tour, rejoignant le vaisseau qui décolla quelques instants plus tard, la soute se refermant en vol.


« Commandant, ravit de vous revoir. »
« Moi aussi sergent. La situation est délicate. »
« Que se passe-t-il Commandant ? »
« Nous avons été trahi. Dark Vemris s’est alliée avec la République et un Jedi pour abattre Dark Neimar au sein même de la maison Thul. »

Le soldat resta silencieux.

« Sergent, nous devons rejoindre le bâtiment où réside Dark Neimar, éliminer les commandos républicains s’ils s’y trouvent toujours, abattre le Jedi et liquider la traitresse. »
« Bien Commandant ! Mes hommes sont prêts. Je leur fais un topo. On devrait rejoindre la maison Thul dans moins de vingt minutes en passant par l’atmosphère. »
« Bien. Soyez prêts. »

Peu de temps après, le cargo se posait au spatioport Rhu Caenus, au sein du territoire Kaamos.
Les soldats déployés prirent immédiatement position derrière le Sith qui se dirigeait vers le bâtiment où résidait son père. Aucun garde ne se trouvait à l’entrée. Les ascenseurs étaient coupés. L’escouade devait passer par les escaliers.


« Sergent, sécurisez les étages et la terrasse. Je me rends dans le bureau de Dark Neimar. »
« Bien commandant ! Soldats en avant, go go go ! »

Les soldats passèrent devant afin de sécuriser le premier étage. Le Sith continua vers le second étage. Deux corps de gardes impériaux jonchaient le sol, tout deux transpercés par un sabre. Velyus pénétra dans le bureau. Dark Vemris se tenait seule, debout devant une fenêtre, pensive.

« Votre petit jeu est terminé Vemris, vous avez perdu. »
« Velyus !! Qu’est ce que tu fais ici ! Tu devrais être mort ! »
« Malheureusement pour vous non ! »

Le Sith dégaina son sabre et se jeta d’un bond à l’autre bout de la salle où se trouvait son ancien Maitre. Celle-ci para de justesse le coup de sabre, dégainant sa propre lame, noire cernée de vert.

« Le sabre de mon père ! Comment avez-vous osez Vemris ! »
« Je l’ai pris comme trophée après avoir transpercé Dark Neimar dans le dos ! »
« Traite !!! »

Le Sith s’écarta de Dark Vemris avant d’asséner une série de coups que celle-ci, moins douée au maniement du sabre, avait du mal à parer.

« Je vous domine Maitre ! Vous êtes finis ! »
« Pas encore Velyus ! »


Dark Vemris

La Sith propulsa son ancien élève contre le mur d’une poussé d’éclair. Le jeune seigneur Sith se brisa contre le mur avant de tomber lourdement sur le sol.


« Je reste ton Maitre Velyus, ne l’oubli jamais ! »

Dark Vemris leva ses bras vers le plafond, canalisant son énergie, pour lancer une tempête d’éclair en direction du Sith étaler sur le sol qui peinait à se relever.


Dark Vemris lance ses éclairs

Velyus ne pouvait pas échouer, il ne devait pas échouer. Il fallait qu’il venge la mort de son père et la traitrise de son ancien Maitre. Les éclairs s’abattirent autour de lui. Il leva son sabre afin d’en absorber un maximum avec son sabre. Certains éclairs le touchèrent mais il résistât, se relevant, son sabre toujours au dessus de sa tête parant les éclairs.
Dark Vemris le voyant se relever augmenta la force de son attaque. Ses éclairs redoublèrent de puissance, affaissant toujours plus le Sith sous leurs décharges. Il ne pourrait tenir indéfiniment, il le savait. Il roula sur le côté se mettre à l’abri derrière l’ancien bureau de Dark Neimar.
Dans un accès de rage il se releva complètement propulsant d’un coup d’épaule le bureau vers son Maitre. Il s’écrasa au dessus d’elle alors qu’elle se jetait au sol pour l’éviter. Se mettant à courir il sauta vers Dark Vemris qui para avec le sabre que se transmettait la famille de Velyus de génération en génération. Les coups du Sith redoublèrent d’intensités. D’une frappe latérale Velyus expédia le sabre de la Sith à quelques mètres. Celle-ci désarmée attrapa son propre sabre qu’elle avait laissé accroché à sa ceinture. Trop lente, Velyus lui attrapa le poignet droit de sa main gauche, le serrant jusqu’à ce qu’elle lâche le sabre à terre. Agenouillée, la Sith tenta avec sa main libre de projeter des éclairs contre Velyus qui se reculant lui trancha la main gauche. La Sith s’effondra sur le sol, hurlant de douleur, se tenant le bras tranché de sa main valide.

« Vous avez perdu Dark Vemris. Mourrez ! »
« Nooonn Velyus je t’en pris !! Nooon »

Le Sith Abaissa son sabre, tranchant la tête de la Sith au sang pur qui hurlait. Sa tête roula sur le sol, une marre de sang se déversant sur le sol où venait de se renverser son corps.

Le Sith s’écarta d’elle. Il se rapprocha du petit salon où il avait vu Dark Neimar pour la dernière fois, il y a quelques jours. Son corps était là, allonger sur le sol, le dos transpercer. Le Sith se pencha et retourna le corps de son père. Les yeux toujours ouvert, il lui ferma les paupières. Alors qu’il allait se relever, Velyus arracha un objet au cou de son père, un artefact Sith. Un vieux talisman violet, en forme d’holocron Sith, qui remontait au temps anciens. Son père n’en avait jamais parlé à Dark Vemris. Cet objet canalisait le côté obscur de la force, procurant plus de puissance à son porteur. Il était aujourd’hui à lui. Il en aurait besoin. Le Sith se releva et se dirigea vers le sabre de son père, tombé au sol. Il le ramassa et l’accrocha à sa ceinture. Il sentit une grande puissance une fois celui-ci dans sa main. La poignée inclinée se terminait par une dent de Bêtes des Tempêtes tuée près de l’ancienne Académie Sith de Malachor V. Ce sabre avait été pensé pour la forme Makashi, la forme que maniait Velyus.


Le Sabre Laser des descendants de Shar Dakhan

Jalya's Avatar


Jalya
07.11.2012 , 06:50 AM | #15
Partie 5

Le Sith courrait, il venait d’entendre des tirs de Blaster à l’étage supérieur. Il monta 4 à 4 les marches de l’escalier. Les tirs se rapprochaient.
Son Comlink s’alluma.


« Commandant, nous avons repéré le Jedi ! Il vient de fuir vers l’aile Est au 3e étage. On le poursuit ! »
« Retenez le Sergent ! J’arrive ! »

Le Jedi était acculé dans une salle. Sa double lame bleue était dégainée. Il patientait. Les soldats impériaux étaient prudents et restaient dans le couloir. Un des leurs avait été transpercé pendant la poursuite.
Le Sith arriva sur place.


« Sergent ! Comment ça se passe ici ? »
« On a repéré le Jedi au 2e étage. Il nous a faussé compagnie après avoir abattu un de mes gars. Il est bloqué maintenant ! »
« Parfait ! Je vais m’en occuper. »
« Commandant vous avez eu Vemris ? »
« Oui Sergent. Elle ne fait plus partie de ce monde. Restez à l’abri, mais soyez prêt à Intervenir. »
« Bien Commandant. »

Le Sith s’avança vers l’entrée de la salle.


Le Général Jedi Jalyae

« Jedi, tu es foutu ! Mes soldats t’ont bloqué. Dark Vemris est morte. Tu n’as aucunes issues ! »
« Ainsi la Sith c’est faite battre par son propre apprenti. C’est pitoyable. Bon débarras. Continuez à vous tuer entre vous, se sera du travail en moins pour la République ! »
« Tu ne fais pas le poids Jedi ! »
« C’est ce qu’on verra ! Viens donc m’affronter Sith ! »
« Si tel est ton souhait ! »

Le Sith pénétra dans la salle, dégainant son nouveau sabre.

« Tu vas mourir Jedi !! »

Le Sith bondit vers le Jedi qui sauta sur le côté pour éviter le choc. Faisant tourner sa double lame entre ses deux mains il lança l’assaut vers Velyus. Ce dernier para, coup sur coup. Le Jedi maniait parfaitement bien son arme. L’adversaire était beaucoup plus redoutable que Dark Vemris. Sa double lame lui donnait l’avantage sur le sabre simple de Velyus. Le Sith bloqua la lame supérieure mais le jedi se tournant sur lui-même tenta une frappe de taille avec la lame inférieure. Velyus bondit en arrière pour éviter d’être trancher par le retour de la lame. Il envoya vers le Jedi une puissante poussée de force. Celui-ci planta son sabre dans le sol et fît face à la poussée, reculant de plusieurs mètres face à elle... Il sortit son sabre du sol, qui venait de trancher le carrelage sur plusieurs mètres. Le faisant tourner autour de lui il s'avança vers le Sith avant de se remettre en position de garde.

« C’est tout ce que tu sais faire Sith ? »

Velyus couru vers le Général Jedi, Jalaye, sabre en main. Ce dernier usant de la force envoya une nuée de débris vers le Sith qui bien que ralentit ne s’arrêta pas. Le Jedi en profita pour soulever par la force un pan de statue murale écroulée durant le combat pour le projeter plusieurs mètres plus loin vers le Sith. Velyus, voyant cette masse lui arriver dessus sauta à sa rencontre pour la fracasser d’un coup de sabre. Passant à travers il atterri face au Jedi qui para mal le coup, surpris par la réaction du Sith. Acculé contre le mur par les attaques du Sith il tomba au sol. Alors que Velyus voulu lui asséner le coup fatal, le Jedi pas encore vaincu renversa d’un coup de pied le Sith qui tomba sur le dos. Il était au sol à son tour. Le Jedi se releva pour foncer vers la seule fenêtre de la salle. Il plongea à travers, bisant le verre, pour atterrir quelques mètres plus bas sur le toit d’un bâtiment moins élevé. Le Sith le poursuivit sautant à son tour dans le vide.
Le Jedi sauta plus loin encore à l’approche du prochain bâtiment pour atterrir cette fois dans une salle où se trouvaient plusieurs des générateurs d’énergie de la ville. Le Sith le suivit, atterrissant à son tour sur une plateforme au cœur de cette salle sombre, uniquement éclairé des lueurs rouge des alarmes. Il dégaina son sabre.



Le Seigneur Sith Velyus, sabre en main

Le Jedi se terrait quelque part. Il le sentait.

Un escalier de tôle se fracassa, projeté vers le Sith qui se jeta en avant pour l’éviter.


« Montres-toi Jedi ! Cesses de te cacher lâche ! »

Seul le silence lui répondit.

Le Sith inspecta chaque recoin du bâtiment, en vain. Le Jedi venait de fuir la salle des générateurs et de quitter la zone en se dissimulant par la force. L’escouade Terror du sergent Igrela investit également le bâtiment à la recherche du Jedi disparu. Se fut une perte de temps.


« Commandant, aucunes traces du Jedi. Mes hommes ont complètement fouillé le bâtiment. On a prévenu les Thuls. Ils vérifient chaque entrées et sorties de la ville. »
« C’est inutile sergent. Le Jedi doit déjà être loin d’ici à l’heure actuelle. »
« Que fait-on Commandant maintenant ? »
« Soignez vos blessés. Vous restez sur Aldérande quelques temps pour assurer la transition le temps qu’un nouveau gouverneur soit envoyé par le Conseil Noir. Enquêter sur ce Jedi. Je veux tout savoir sur lui. J’ai une vengeance à assouvir… »
« Se sera fait commandant. Je mets tous mes hommes sur cette affaire. »
« Très bien. Je vais vous quitter et me rendre sur Korriban pour ma part. Je dois parler à Dark Vowrawn et trouver l’apprentie dont m’a parlé Vemris. »

Le Sith se détourna du sergent, rejoignant son Fureur au spatioport. Il était temps pour lui de quitter cette planète et de rejoindre celle de ses ancêtres.


Fin du Chapitre 3.

Jalya's Avatar


Jalya
07.11.2012 , 09:00 AM | #16
Chapitre 4 : Apprentie et Maitres

Partie 1


Korriban, planète d’origine des Sith

Le vaisseau impérial de classe Fureur pénètre dans l’atmosphère de Korriban en direction du spatioport de Dreshdae près de l’académie Sith, dans la Vallée des Seigneurs Noirs.
Le jeune Seigneur Sith doit y rencontrer Dark Vowrawn ainsi qu’une mystérieuse apprentie Sith au sang pur.

Le Sith pénètre dans l’académie de Korriban où sont formés la majeure partie des nouveaux des êtres sensibles à la force dans l’espace impérial.



La grande salle de l’académie Sith

Un Sith s’approcha de Velyus qui pénétrait dans la haute salle de l’académie.

« Seigneur Velyus, le Conseil Noir requiert votre présence »
« Immédiatement ? » s’étonna Velyus.
« Evidemment. Suivez-moi. »
« Bien. »

Le Sith, de race humaine, était vêtu d’une bure noire, recouvrant l’ensemble de son corps. Il paraissait bien frêle à côté de Velyus dans son armure lourde. Un ascenseur les mena à l’entrée d’un couloir sombre, dans les derniers niveaux de l’académie surplombant toute la vallée. L’homme s’arrêta à quelques mètres d’une grande porte de métal. D’un geste de la tête il signifia au Sith d’avancer seul et de pénétrer dans la salle où se tenait le Conseil.


Le Conseil Noir des Sith

Une dizaine de Sith se tenaient assis autour de la salle. Le Sith se teint au centre avant de s’agenouiller sous les yeux des membres du Conseil. Dark Marr prit la parole.

« Seigneur Velyus, vous vous tenez devant nous pour répondre de vos actes sur Alderande. Est-il vrai que vous avez vaincu et tué Dark Vemris ?»

Velyus se releva.

« Oui Excellence. Mon ancien Maitre m’a trahi. Pire elle a trahi Dark Neimar et l’Empire ! »
« Continuez » insista Dark Baras.
« Elle a fait alliance avec un Jedi pour pénétrer les appartements de Dark Neimar et l’assassiné. J’ai décidé de me venger et de la tuer. »
« Qu’est-il advenu du Jedi ? Connaissez-vous son nom Seigneur Velyus ? » S’enquit Dark Thanaton.
« J’ai échoué Excellence. Le Jedi a réussi à s’enfuir en se dissimulant par la force alors que j’avais pris le dessus sur lui. Dark Vemris l’a appelé Jalyae, Seigneur Thanaton. »
« Ainsi vous-avez tué une Sith mais laisser échapper un Jedi… » Reprit Dark Howl. « Le Jedi aurait du être votre principale cible Seigneur Velyus ! »
« J’ai été aveuglé par ma colère et ma soif de vengeance Excellence. »
« La colère et la vengeance sont deux alliés puissants. Vous avez réussi à défaire votre Maitre qui elle-même a battu votre père, n’est-ce pas. Vous avez mis le Jedi en déroute également » intervint Dark Vowrawn. « Membres du Conseil. Je pense que ce Seigneur Sith mérite plus. Il a démontré sa puissance et sa soif de victoires. Il a abattu une Sith très puissante, extrêmement bien formée par mon propre apprenti dois-je vous rappeler. »

Les membres du Conseil restèrent muets.

« Seigneur Velyus, vous n’avez aujourd’hui plus de Maitre. J’ai enseigné à votre père les secrets du côté obscur qu’il vous a lui-même transmis. Je souhaiterai vous prendre sous mes ordres. »
« Se serai un honneur Dark Vowrawn. »
« Bien. Nous devons discuter tout les deux. »

Les membres du Conseil approuvèrent. Tous se levèrent, invitant le Seigneur Sith à quitter la salle.
Peu de Sith pouvait prétendre avoir rencontré le Conseil Noir, encore moins avoir un Maitre y siégeant.

Jalya's Avatar


Jalya
07.12.2012 , 06:53 AM | #17
Partie 2

« Velyus, suis moi. »

Le Seigneur Sith suivit Dark Vowrawn, le plus ancien membre du Conseil Noir et unique Sith au sang pur de celui-ci. Vowrawn le conduisit jusque dans le bureau où il gérait nombre d’affaires impériales.


Dark Vowrawn

Le Sith s’assit, invitant le jeune combattant Sith à faire de même.

« Velyus, la mort de Dark Neimar m’a attristé. C’était un grand Sith, un fier représentant de l’Empire et de notre race ! Si j’ai décidé de te prendre sous mon aile c’est parce que tu as du potentiel, beaucoup de potentiel. Je souhaiterai que nous unissions nos forces pour affirmer notre pouvoir et le faire grandir. »

Dark Vowrawn tourna son fauteuil, fixant le mur.

« Tu dois peut être te demander comment à mon âge, après tant d’années passées au Conseil Noir, je puisse encore être vivant. »
« C’est vrai Maitre, l’espérance de vie d’un membre du Conseil est souvent courte, ses propres apprentis cherchant souvent à le renverser pour prendre sa place. »
« Exact. Tu touches le point sensible des Sith, notre plus grande faiblesse mais aussi notre plus grande force, celle qui nous pousse à nous surpasser. Sais-tu pourquoi ton père n’a jamais essayé de me renverser comme d’autres de mes apprentis, qui ont tenté cette folie ? »
« Non Maitre. »

Vowrawn se retourna vers le Sith.

« La loyauté Velyus, la loyauté. Envers son Maitre évidemment, mais surtout envers un idéal. La survie de notre race et son ascension au sommet de l’Empire. Dark Neimar et moi œuvrions de concert pour atteindre ce but. Dark Vemris a été le chainon qui a brisé cet ouvrage. Ton père croyait en la loyauté, elle non. Elle en a profité et tu connais aujourd’hui le résultat… »

Dark Vowrawn se tu, le regard vide…

« Velyus. Tu dois transmettre à ton tour cet idéal. Tu dois transmettre ton savoir. Tu descends d’une grande famille de sang pur, les Dakhan. Pourtant tu n’as aucune descendance, tu es le dernier de celle-ci. Si la guerre advient... elle adviendra, tôt ou tard… Ton héritage risque de disparaitre avec toi, pour toujours, portant un coup fatal à la pureté des Sith. Mes enseignements et ceux de ton père disparaitrons avec toi. »
« J’en suis conscient Maitre. Que souhaitez-vous que je fasse ? »
« Prends un apprenti. Formes le, fais-en l’un des Sith les plus puissant de l’Empire. Transmets lui notre idéal, nos enseignements et surtout transmets lui ce que les autres Sith rechignent à comprendre… la loyauté. »
« Je le ferai Maitre. Je suis prêt à former un jeune Sith. »
« Je sais Velyus. Tu es prêt depuis longtemps. Tu l’as prouvé. »
« Maitre, Dark Vemris a parlé d’une jeune Sith au sang pur. Elle pensait l’approcher dans les jours qui viennent puis la prendre comme apprentie. »
« Exact Seigneur Velyus. Je surveille les agissements de Vemris depuis quelques temps. Je sais qu’elle est passée à l’Académie récemment pour observer une Sith au sang pur en pleine formation. Elle se nomme Eidorie. Rends-toi à l’Académie et prends là comme apprentie. J’ai prévenu la co-surveillante Loun qui se charge de la formation de son groupe. Tu resteras sur Korriban quelques temps pour la former correctement avant que vous ne partiez ensemble parcourir la galaxie. »
« Bien Maitre. J’accomplirai mon rôle. Je la formerai au côté obscur »
« Je n’en doute pas. Maintenant va et défends nos intérêts ! »
« Oui Dark Vowrawn. »

Le Seigneur Sith Velyus se releva et sorti des appartements de son nouveau Maitre. Il venait de prendre son destin en main. Une jeune Sith l’attendait. Plus rien ne serait jamais pareil.

Jalya's Avatar


Jalya
07.12.2012 , 08:28 AM | #18
Partie 3


L’Académie Sith

Velyus se rendit dans l’aile Est de l’académie où se trouvait les salles de formations des jeunes apprentis Sith.

« Seigneur Velyus, c’est un honneur de vous rencontrer. Dark Vowrawn m’a prévenu de votre venue. Je suis la surveillante Loun. »
« Ravi de vous rencontrer. Vous savez pourquoi je suis ici alors. »
« En effet. La jeune Sith que vous cherchez est entrain de passer un test avec d’autres élèves. Souhaitez-vous y assister ? »
« Avez plaisir. »


La co-surveillante Loun

Le Sith suivi la surveillante jusqu’à une baie vitrée derrière laquelle 3 apprentis se tenaient debout, leur arme d’entrainement à la main.

« Hm... Je vois. La salle des Tuk'atas… Je me souviens être passé par là. »
« En effet. C’est l’un des tests obligatoires qui clôt la formation à l'académie. Si l’élève le réussit il peut prétendre à devenir l’apprenti d’un Seigneur Sith. S’il échoue… »
« Il est dévoré par les chiens ou redevient un simple esclave pour le restant de sa vie, s’il arrive à fuir. »
« Exact. Ces animaux sont d’une grande cruauté. Toute personne qui n'a pas succombé au Côté Obscur est potentiellement un repas pour eux. »
« Je me souviens maintenant. Un des élèves qui se tenait à mes côtés lorsque j’ai passé cette épreuve il y a plusieurs années a subit ce sort. »
« Bien. Lançons le teste si vous voulez bien. »

La surveillante, une Sith au sang pur, s’approcha d’un micro accroché à la console de commande.

« Jeunes élèves. Vous allez faire face à votre dernière épreuve. Réussissez là et vous intégrerez les rangs Sith. Échouez et vous ne serez plus rien. »

Les trois apprentis, parmi lesquels se tenaient un jeune garçon d’une quinzaine d’année, une Twi’lek à la peau verte et Eidorie la Sith au sang pur, décrochèrent leur vibro-lame, se mettant en garde, côte à côte.

« A vous l’honneur, Seigneur Velyus. »

Le Sith pressa un bouton sur la console. De l’autre côté de la salle où se tenaient les trois élèves, plusieurs cages incrustées dans la roche s’ouvrirent. Six jeunes Tuk'atas affamés en sortirent.


Les chiens se ruèrent immédiatement vers les trois élèves. La jeune Twi’lek, sentant la peur monter en elle, vacilla et recula de quelques pas. Ce signe de faiblesse, les chiens Sith l’attendaient. Ils sentaient la peur. Ils avaient été créés et modifiés génétiquement dans ce but par les Sith, il y a des millénaires, afin de garder leurs tombeaux des pilleurs.
4 Tuk'atas se détournèrent vers la Twi’lek qui trébucha, son talon heurtant un ossement. Elle tomba à plat. Les chiens n’hésitèrent pas et se jetèrent sur elle. Ses hurlements ne durèrent que quelques secondes. Les deux élèves restant en profitèrent, transperçant chacun de leur vibro-lame un Tuk'atas occupés par le festin.
De l’autre côté de la verrière Velyus jubilait. Ces aliens n’avaient rien à faire dans l’Ordre Sith. Cet entrainement le prouvait une fois encore.
Les Tuk'atas se détournèrent du corps déchiqueté de la jeune Twi’lek. Eidorie et le jeune garçon se remirent en garde, côte à côte. Un premier Tuk'ata se jeta vers eux. Eidori s'accroupit pour l’éviter en profitant pour lui trancher l'abdomen lorsqu’il passa au dessus d’elle. Le chien tomba sur le sol, mort, quelques mètres plus loin. Un deuxième puis un troisième Tuk'atas coururent vers eux. Le premier vint s’embrocher sur la lame du jeune élève tandis que le second le fit tomber au sol, le lacérant au sang. La Sith l’écarta de son camarade d’une poussée de force qui l’envoya se briser contre le mur. Le dernier chien Tuk'ata n’abandonna pas. Il se rua sur le garçon qui peinait à se relever. La Sith se jeta entre eux, renversée par le chien. Elle bloqua sa mâchoire en y fourrant la lame de son épée. Allongée sur le dos, elle tenait à distance ses griffes en le repoussant des pieds. Concentrant sa force elle le repoussa en arrière, suffisamment loin d’elle pour qu’elle puisse se relever. L’élève humain, debout, n’était pas intervenu, préférant la laisser en difficulté. Le Tuk'ata de son côté fît demi tour, partant en courant vers les cages d’où il avait été lâché.
Ainsi allait les Sith, préférant laisser tuer leurs congénères plutôt que de les aider.
Pleine de colère, Eidorie s’attaqua à l’humain, qui para son premier coup de vibro-lame, puis un suivant, avant de se retrouver jeté au sol par un coup de pied de la Sith. Alors qu’elle allait porter un coup fatal, la porte de la salle s’ouvrit laissant entrer le Seigneur Velyus suivit de la surveillante Loun.

Eidorie se stoppa net, s’agenouillant devant l’entrée des deux Sith. Le jeune garçon qui se releva péniblement fît de même.

La surveillante prit la parole :
« Félicitations à tous les deux. Vous avez passé avec succès cette épreuve. J’ai l’honneur de vous présentez le Seigneur Velyus, apprenti de Dark Vowrawn, Maitre du Conseil Noir. »
«Eidorie ? » reprit la surveillante.

Les deux élèves se relevèrent.


« Oui surveillante Loun ? » répondit la jeune Sith.
« A partir de ce jour vous quittez l’Académie de Korriban. Vous êtes désormais l’apprentie du Seigneur Velyus qui vous formera durant les prochaines années. »

Eidorie s’inclina de nouveau.

« C’est un honneur de vous servir Seigneur Velyus. »
« C’est un plaisir de vous avoir comme apprentie Eidorie » répondit Velyus.
« Viciar ? »
« Oui surveillante Loun ? » répondit à son tour le jeune humain.
« Tu quittes également l’académie. Tu es désormais sous les ordres du Seigneur Oloora, une Twil’ek. »

Velyus regarda avec mépris le jeune humain. A quelques mètres de lui gisait dans une marre de sang le corps de la jeune Twil’ek, massacrée par les chiens Tuk'atas. Il sourit.

«Eidorie. Récupères tes affaires et rejoins-moi à mon vaisseau. Tu y trouveras tes nouveaux appartements » ordonna Velyus.
« Bien Maitre » répondit la jeune Sith en s’inclinant.


Eidorie, apprentie Sith au sang pur.

Jalya's Avatar


Jalya
07.16.2012 , 07:07 AM | #19
Partie 4

Eidorie, pensive, arpentait les couloirs de l’Académie dans laquelle elle venait de passer de nombreuses années. C’était pour elle un second foyer, quasiment la seule maison qu’elle avait connu. Née sur Korriban, quelques années avant le traité de Coruscant, elle n’a jamais foulé le sol d’un autre Monde. Son père, un Sith au sang pur, resté au milieu de l’échelon des Seigneurs Sith, avait été tué à la toute fin de la guerre lors de l’assaut du Temple Jedi de Coruscant. Sa mère, elle ne l’avait jamais connue et ne savait même pas s’il elle était Sith ou humaine. Peu importe, elle l’avait sans doute abandonnée. La jeune Sith fût ainsi placée très jeune à l’Académie en raison de ses aptitudes notables à la force. Les dortoirs du bâtiment étaient le seul espace « d’intimité » dont elle pouvait se souvenir. Ces voisins de couchette, ses seuls « amis ». Aujourd’hui sa vie prenait un tournant. Elle quittait définitivement ce lieu pour rejoindre le vaisseau d’un puissant Seigneur Sith. Elle avait toujours espéré que ce moment arriverait, mais aujourd’hui, elle redoutait l’avenir auprès de son nouveau Maitre.

La jeune apprentie rejoignit le dortoir, passant devant les salles d’entrainements ou encore la grande Bibliothèque de l’Académie. Quelques élèves se reposaient, soignaient leurs blessures ou méditaient.



Les dortoirs de l’Académie

La Sith récupéra son maigre paquetage. Elle avait amassé très peu d’objets durant les dix ans passés à l’Académie. Quelques vêtements, une paire de botte, une vibro-lame. Pour seul bien précieux, elle possédait un ornement frontal, en or, qu’elle protégeait jalousement. C’était le seul héritage de sa famille perdue.

Au mur, le code Sith était inscrit en basique, lisible par tous :


Il n'y a pas de paix, il y a la colère
Il n'y a pas de peur, il y a le pouvoir
Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.
Je suis le cœur de l'Obscurité
Je ne connais pas la peur
Mais je l'inflige à mes ennemis
Je suis le destructeur de monde
Je connais le pouvoir du Côté Obscur
Je suis le feu de la haine
Tout l'Univers s'incline devant moi
Je m'engage dans l'Obscurité
Où j'ai découvert la vraie vie
Dans la mort de la lumière.

Elle jeta un rapide coup d’œil vers la salle et sa couchette vide, probablement déjà attribuée à un nouvel élève, avant de continuer à marcher... Malgré un pincement au cœur elle détourna son regard, quittant l’Académie pour affronter sa destinée.

Jalya's Avatar


Jalya
07.16.2012 , 08:31 AM | #20
Partie 5 :

« Maître, me voici. Je viens de récupérer toutes mes affaires à l’Académie. »
« Parfait. Installes-toi dans l’aile droite du vaisseau. Un appartement y a été aménagé pour toi. »
« Merci Maître. »
« Ne me remercie pas encore Eidorie. Ton entrainement n’a pas encore commencé. Rejoins-moi quand tu seras prête. »
« Bien Maître. »

Quelques minutes plus tard la jeune Sith se présentait une nouvelle fois devant le Seigneur Velyus.

« Je suis à vos ordres Maîtres. »
« Déjà ? Tu as fais vite. »
« Je n’ai que très peu d’affaires. Par où dois-je commencer mon entrainement Maître? »
« Sois patiente. La patience est une force pour les Sith. Nous harcelons l’ennemi, nous le poussons dans ces retranchements. Nous faisons durer les combats afin que celui-ci sombre du côté obscur. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on affronte des Jedi. N’oublis jamais ça. »
« Bien Maître, je m’en souviendrais. »
« Écoutes moi, suis moi. Je sais que tu n’es pas une novice. Tu es doué. Je t’ai vu à l’œuvre face aux Tuk’atas. Mais je ne veux pas non plus perdre mon premier apprenti au bout de quelques heures ! »

La Sith demeura silencieuse, observant son Maitre.

« Eidorie. Nous allons rester encore quelques temps sur Korriban. Lorsque nous quitterons cette planète, tu seras prête à affronter les nombreux périls que nous rencontrerons dans la Galaxie. Tu auras forgé ton premier sabre. »
« Oui Maître. J’ai hâte que ce jour arrive. »
« Il arrivera plus vite que tu ne le penses. Suis-moi maintenant et prends ton équipement. »

Les deux Sith descendirent du Fureur, posé à même le désert de Korriban, sur un plateau surplombant la vallée des Seigneurs Noirs.
Velyus enfourcha son Xeno Praxon, tandis que sa jeune apprentie s’asseyait derrière lui.



Après avoir parcouru les hauts plateaux, le speeder s’arrêta au bord d’un précipice où d’importants vents soufflaient, chargés de poussières. Une centaine de mètres derrière eux, ils pouvaient distinguer l’entrée d’une caverne bordée d’une voute et de piliers effondrés.

« Que faisons-nous ici Maître ? »
« J’ai été emmené ici il y a bien des années par mon ancien Maître, Dark Vemris. J’étais alors un peu plus jeune que toi. Mais ça n’a aucune importance. Seule ta maitrise de la force et du côté obscur importera. Est-ce que tu vois cette caverne au loin ? »
« Oui Maître. »
« C’est le tombeau d’un ancien Seigneur Sith disparu il y a 1500 ans. Il régnait sur Ch'hodos, une planète de l’Empire Sith quelques décennies avant l’avènement sur le trône de Marka Ragnos. Ce lieu est empli du côté obscur de la force. Pour un non utilisateur de la force se serait de la folie, il y perdrait la raison. Pour un élève Sith c’est une excellente épreuve de formation. Avant d’y pénétrer assît-toi à mes côtés. »

Velyus s’assit en tailleur, face au précipice, les bras posés sur ses genoux... Un faux mouvement et il pouvait basculer à tout instant dans le vide. La jeune Sith décontenancée imita le mouvement et s’assit à son tour, à côté de son Maître.

« Maintenant écoutes moi bien et réponds moi. Qu’est ce que je t’ai expliqué avant de quitter le vaisseau Eidorie ? »

La Sith réfléchit.

« La patience Maitre. C’est une arme du côté obscur nous permettant de pousser nos ennemis vers celui-ci. »
« Exact. La patience est une arme, mais une arme qui se travail. Si tu pénètres dans ce tombeau sans contrôler tes émotions, en laissant ton esprit divaguer, tu es faible, tu es une proie. »

Velyus attendit quelques instants que ses mots imprègnent sa jeune élève.

« Maintenant concentres toi, fais le vide dans ton esprit, laisses le côté obscur de la force te parler, laisses le imprégner chaque centimètres de ton corps. Ressent-le. »

La Sith s’exécuta, fermant les yeux.
L’exercice se poursuivit pendant un long moment. Tous deux restaient immobiles, impassibles face aux bourrasques et rafales qui pouvaient les faire basculer.
Au bout d’une heure, Velyus rouvrit les yeux. Le soleil de Korriban commençait à décliner vers l’horizon. Au même instant Eidorie rouvrit également les yeux.


« Je l’ai senti Maître, à travers la force. J’ai sentis tout ce qui se passait autour de moi. Chaque grain de poussières qui se soulevaient, chaque brin d’airs qui nous entouraient. J’ai sentis vos paupières se relevées il y a quelques instants. J’ai aussi sentis quelque chose de plus lointain, de très sombre, de très puissant. Quelque chose que je sens … en vous, Maitre. Ce tombeau, il vous est lié n’est-ce pas ? »
« Tu as bien deviné Eidorie. Ici repose le père du Seigneur Shar Dakhan, mon ancêtre. Ils dirigeaient la planète Ch'hodos comme je t’ai expliqué. C’est le fief de ma famille. Cette planète est disparue depuis que l’ancien Empire Sith a été vaincu par la République il y a plus de 1300 ans. Ce tombeau est aussi tout ce qu’il reste comme vestiges de mes ancêtres. C’est un lieu de recueillement pour moi. C’est aussi ici que mon père sera inhumé dans quelques jours, selon les anciens rîtes Sith et probablement ici que je reposerai après ma mort. »
« Toute une lignée de grands Sith est donc enterrée ici. »
« C’est exact. Il y a eu une interruption de près de 1300 ans avec l’exil de l’Empire mais mon père a commencé à réhabiliter le tombeau il y a quelques années après sa redécouverte. Malheureusement ce sanctuaire a été pillé de tous ses joyaux durant ce millénaire d’absence. Les Tuk’atas n’ont pas suffit à dissuader les pilleurs. »

La jeune Sith resta silencieuse quelques instants, absorbée par le récit de son Maître.

« Maître, que dois-je y faire ? »
« Pénètre dans ce tombeau puis rends-toi dans la chambre funéraire. Des runes Sith bordent les différents sarcophages. Lis-les, décryptes-les. Elles t’apprendront beaucoup sur la force. Imprègnes-y-toi du côté obscur et reviens vers moi. Fais attention, des bêtes sauvages ont pris possession des décombres il y a bien longtemps. Tu pourrais y faire une mauvaise rencontre. »
« Bien Maître, je serai prudente. »

La jeune Sith fît demi-tour, marchant vers l’entrée du tombeau, pour seule arme sa vibro-lame d’entrainement.