Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Recit d'un héros méconnu : Juyer


Kulafo's Avatar


Kulafo
04.08.2012 , 06:04 PM | #1
Salut à tous, Je n'ai que rarement posté sur le forum de SWTOR (pour ainsi dire jamais ) mais j'ai toujours adoré faire des fans fictions. J'ai fait celle là ce soir (ou ce matin). C'est une histoire se déroulant durant les guerres mandaloriennes, Revan a déjà rejoint la guerre et on suit une mission d'un jedi qu'on ne connaissait pas jusque là.
Ne soyez pas sévères au sujet des tournures de phrases ou des éventuelles fautes, il est tard




Chapitre 1: Korriban La Planète Mystérieuse!



Il y a de cela quelques centaines d'années, deux jedis dont on entend beaucoup parler aujourd'hui défiaient le conseil jedi en partant affronter les mandaloriens. Mais on oublie souvent de parler des nombreux autres jedi qui ont suivi ce mouvement. Un en particulier qui avait aussi été l'élève du célèbre maître Vrook avait brillé grâce à son talent dans la force et à sa clairvoyance. Lorsque Revan et Alek appelèrent les membres de l'ordre aux armes pour repousser les mandaloriens, Juyer les rejoignit immédiatement sur le front. Jusque là jamais aucune mission d'importance ne lui avait été confié à cause de son jeune statut de Chevalier Jedi.



Clic... Clic... Clic... Clic... Clic... Clic...

- Mais tu vas arrêter?! cria avec exaspération Juyer
- Désolé, je suis juste un peu stressé, Revan en personne va nous recevoir, tu te rends compte? lui répondit Novis
- Tu sais il faudrait vraiment que tu arrête de l'idolâtrer, Revan n'est qu'un jedi comme nous tous. N'oublies pas qu'il est dangereux pour un jedi de placer quelqu'un au dessus du reste.
- Oui enfin il a tout de même remporté de nombreuses victoires...
- il les a avant tout remportées grâce à ses hommes le coupa Juyer.
Un silence pesa quelques secondes, jusqu'à ce que Novis déclare
- Je serais prêt à les suivre, Alek et lui, quoi qu'ils me demandent
- Et s'ils te demandaient d'annihiler une planéte pleine d'enfants et de femmes Mandaloriennes innocentes, le ferais-tu?
- Ce sont des jedi, jamais ils ne feraient ça...
- N'oublies jamais que les jedis, bien qu'ils recherchent la perfection ne sont finalement que des mortels; ils commettent des erreurs et...
L'approche d'un soldat robuste portant une armure de canonnier de la république les interrompit. Il les informa que le Conseil Stratégique était prêt à faire leur débriefing.

Ils le suivirent dans le poste de commandement et c'est ainsi qu'ils virent Alek et Revan plongés dans leurs pensées au bout d'une longue table au centre de laquelle un hologramme stratégique détaillait la situation actuelle de la guerre. Juyer ne se souvenait pas de Revan comme il se présentait devant eux. moins d'un an avait passé depuis qu'ils avaient tous quitté l'académie mais à cette époque là, Revan n'avait pas de cernes si profondes ni un teint si pâle. Juyer sentit immédiatement la présence d'une personne très puissante aux côtés de Revan il ne sut identifier cette femme mais il savait qu'elle jouerait un rôle important dans l'avenir proche de la galaxie. C'était comme ci un ensemble de liens tissés pas la force convergeaient vers elle. Il n'avait ressenti cela qu'une seule fois durant un bref instant lorsque Revan et Alek avaient fait leur discours demandant aux courageux jedi de l'académie de les rejoindre pour combattre la peste Mandalorienne.



Juyer fut ramené à la réalité par la voix autoritaire de Revan qui les invitait à s'assoir autour de la table.
Il leur parla alors:
- Juyer, Novis, Je suis heureux que vous ayez pu venir aussi rapidement. J'ai entendu parler de vos exploits lors du démantèlement du complot qui s'est joué sur Taris visant à donner aux mandaloriens le contrôle de la planète. Très finement joué. Déclara Revan
- En effet, cette guerre n'a pas engendré que des massacres et du sang, elle a aussi révélé des héros de la république... dit sombrement Alek de sa voix toujours aussi sourde.
- Merci, mais c'était un travail d'équipe, nous le devons surtout aux espions que la république a envoyé pour nous soutenir qui se sont révélés d'une efficacité redoutable.
Juyer sembla percevoir le sourire d'un homme qu'il n'avait jusque là pas remarqué dans un coin sombre à sa droite.
- Vous avez les qualités de bons Jedis, cela se révélera primordial pour la mission que nous nous apprêtons à vous confier à tous les deux. Les Mandaloriens nous posent plus de problèmes que nous ne l'aurions espéré. Ils sont coriaces et nous ont infligé de lourdes pertes.
- En plus des hommes que nous avons perdu, nous manquons de moyens et de vaisseaux... intervint Alek.
- C'est vrai... Il soupira. Bref commençons du début: certains Jedis nous ayant suivi ont été corrompus par la guerre que nous menons, une dizaine d'entre eux a quitté nos rangs et se sont réfugiés sur Korriban. Cette planète a le sombre destin de servir de pilier aux empires Siths depuis des milliers d'années... Le côté obscur y est fort et nous ne voudrions pas que ces Jedi dissidents deviennent un problème à l'avenir. Il ne manquerait plus que nous devions affronter des Siths et des Jedis noirs en plus des Mandaloriens... De plus, ces dissidents n'ont pas fait que se rebeller, ils ont fait exploser un vaisseau entier de bons et loyaux soldats afin de voler certains codes secrets nous servant à sécuriser nos communications. Nous ne connaissons pas leurs motivations, toujours est-il qu'ils représentent un danger pour toute la république, ils sont en possession de nombreuses informations qui pourraient être une question de vie ou de mort pour de nombreuses personnes. Nous vous avons appelé car comme nous vous le disions précédemment, nous n'avons pas les moyens d'envoyer quelque soldat que ce soit. Le manque d'hommes n'est bien sûr pas le seul problème, il ne faut pas que la rumeur se répande dans la flotte que des jedis trahissent la république. Nous devons tous nous montrer fort, puissants et infaillible autan pour gonfler le moral de nos hommes que pour affaiblir celui des Mandos. Il faudra régler ce problème avec finesse et tactique, c'est un travail de Jedi. Vous avez déjà fait vos preuves dans ces domaines, j'ai une entière confiance en vous.
- Cependant, il faut que vous sachiez que dans le cas où il vous arriverait un problème, nous ne pourrions vous aider de quelque manière que ce soit. Si vous allez là bas vous serez seul dit Alek d'un ton grave. Nous ne pouvons donc pas vous donner l'ordre d'y aller, vous avez le choix.


Juyer était toujours captivé par la force qui émanait de la jeune femme entre Revan et l'étrange Zabrak avec son petit droide. Cependant Novis répondit à sa place qu'ils étaient conscients des risques et prêts à protéger la république. Le vrai débriefing commença alors et dura environ trois quart d'heures le temps pour les généraux de leur faire un récapitulatif concernant leur mission. L'armement des opposant, leur force, leur position, la géographie de Korriban, les mises en gardes concernant la puissance du côté obscur sur Korriban etc.


L'avantage de cette mission était que Juyer avait un passe droit total afin de prendre tout l'équipement qui lui était nécessaire. Lorsqu'ils eurent atteint l'armurerie du vaisseau amiral et qu'ils eurent pris tout ce qu'il leur fallait, ils se rendirent au vaisseau qui leur avait été attribué:

Il furent autorisés à se saisir d'un vaisseau dernier cri de la république: le BI-222. Vaisseau de classe Diplomatie, il n'en est pas moins dépourvu d'atouts. Capable de faire du 101 MLGT il est suffisamment grand pour accueillir un maximum de 7 humanoïdes. Ses canons trilaser sont capables de percer n'importe quel blindage de vaisseau du même gabarit que le sien. Ses boucliers peuvent facilement résister à plusieurs missiles à concussion ainsi qu'à de nombreuses torpilles à protons.



Le lendemain ils partirent pour Korriban: Le tombeau des Siths. Leur équipage était seulement composé d'un pilote et d'un technicien, ils n'avaient pas voulu risquer trop de vies dans cette entreprise périlleuse. De plus Revan et Alek leur avaient expliqué que la guerre occupait déjà presque toutes les troupes de la république. C'est ainsi qu'ils dirent au pilote de se diriger vers Korriban et qu'il firent durant le voyage un débriefing complet à leur petit équipage. Chacun avait un équipement dernier cri dans le cas où il y aurait un problème. Le pilote Finrad et le technicien Alderte devaient se tenir prêt à intervenir à n'importe quel moment en cas de problème ou d'imprévu. Cependant, si tout se passait bien, les deux Jedis se chargeraient seuls de chasser les Jedis renégats.
Durant le voyage, chacun vaquait à ses occupations, Juyer méditant et Novis se préparant au pire... Alderte et Finrad quand à eux entretenaient le vaisseau et apprenaient à le maîtriser.


C'est ainsi que nos deux compagnons arrivèrent sur Korriban.... Comme ils s'y attendaient, leurs scanners révélèrent de nombreuses défenses anti-aériennes mises en place dans la vallée des seigneurs Siths. Ils durent ainsi se poser dans un ravin non loin de la position où on avait pu estimer la présence des jedis renegats. Juyer et Novis se retrouvèrent au poste de pilotage.

- On se débrouillera à partir de là dit Juyer à Novis
- J'ai cru voir une entrée un peu plus en haut lorsqu'on se posait, sûrement un entrée d'un ancien tombeau sith.
- J'espère pas, je déteste sentir l'oppression de la corruption obscure. Je ne suis venu sur cette planète qu'une seule fois et je dois avouer avoir été dérangé pendant les semaines suivant mon départ. J'ai même dû me retirer en méditation pendant plusieurs jours pour remettre de l'ordre dans mon esprit. Un silence s'ensuivit puis Juyer enchaina: Faudra faire bien attention, cette mission n'a rien à voir avec les autres, c'est un endroit où il vaut mieux ne pas se perdre...
- Il s'est passé quoi exactement lors de ton dernier passage?
- Je préfère ne pas en parler pour le moment lui répondit Juyer avec un clin d'œil. Tout ce que je te dirais c'est de ne pas oublier pourquoi tu es là. Mais je pense que tu auras moins de soucis que moi, tu as toujours été le plus pur de nous deux.
Novis grogna, il détestait quand son mentor lui disait ça...


Quelques minute plus tard, tous deux sortaient du vaisseau en silence ressentant déjà ce sentiment d'oppression omniprésent sur Korriban. Le vent soufflait et son sifflement se répercutait dans le fin ravin où ils s'étaient posés. La chaleur lourde leur pesait déjà et la luminosité aveuglante les empêchait de ne serait-ce que jeter un coup d'œil vers le ciel. Très vite les deux camarades se regardèrent et le reflet d'inquiétude que l'on pouvait apercevoir dans leurs yeux ne disparu, malgré tout, pas totalement. Ils se mirent en route ignorant le poids sur l'âme qu'ils ressentaient ici et qui n'était pas uniquement dû à l'environnement qui les entourait... Grimpant la corniche, ils arrivèrent bien vite à l'entrée qu'avait aperçu Novis. Les écritures et la fine sculpture qui encadraient l'entrée de cette "grotte" marquaient clairement l'entrée d'un sombre tombeau Sith duquel s'échappait une puanteur atroce. Il avait selon ce qu'il y avait d'écrit été érigé en l'honneur d'un certain grand seigneur Sith très puissant: Le Seigneur Marath. Tout ce que trouva Juyer à dire fut:

- Nom d'un bantha affamé...


Fin du Chapitre 1

Rylgaarn's Avatar


Rylgaarn
04.09.2012 , 09:10 AM | #2
C'est agréable à lire.
Les bases sont posées, vivement la suite.

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.09.2012 , 02:09 PM | #3
Merci beaucoup, ça fait plaisir de faire plaisir

Bon bref maintenant le Chapitre 2.


Chapitre 2 : L'entrée dans le Tombeau


Le Tombeau dans lequel ils entraient semblait très ancien: les pierres étaient usées par l'âge et recouvertes de lichen. Les murs eux étaient recouverts de mousse et ce qui liait les pierre entre elles semblait avoir presque totalement disparu. Juyer se demandait comment cet édifice pouvait encore être debout. Il regardait le plafond duquel pendaient toute sorte de végétation et qui ne présentaient plus que quelques régularités de pierres qui témoignaient de la solidité passée de ce tombeau. Quelques flambeaux vestiges d'une grandeur depuis longtemps oubliée s'allumaient à leur passage les guidant au travers d'un dédale de couloirs et de pièces se succédant et se ressemblant. Novis et Juyer sentaient le côté obscur rôder dans ces sombres couloirs où filtraient à peine quelques rayons de lumière provenant des flambeaux. Novis s'arrêta soudain très brutalement. Juyer sentant immédiatement que quelque chose n'allait pas, se retourna et demanda à Novis: "Quelque chose ne va pas?". Novis croyait avoir vu quelque chose un peu plus loin devant, hors du faible champ de vision que leur fournissait la lumière blafarde. Juyer lui assura qu'il ne percevait rien mais ils convinrent tous les deux de garder leur main sur leur sabre laser et de redoubler d'attention. Au fur et à mesure qu'ils s'enfonçaient, le silence devenait de plus en plus pesant. Le bruit lointain de gouttes s'éclatant sur le sol parvenait à leurs oreilles, et, le bruit sourd de leur pas les accompagnait. Juyer sentait la peur monter chez son jeune ami. Il décida de faire une pause afin de lui parler et de le rassurer.

- Arrêtons nous un peu ici, on ne sait même pas depuis combien de temps on marche là dedans...
C'était vrai, ils avaient complètement perdu la notion du temps dans ce labyrinthe. Ils ne savaient même pas où ils étaient... Juyer tenta de contacter l'équipage du vaisseau mais aucune réponse. Il se dit que certainement le tombeau devait avoir des dispositifs pour éviter tout contact avec l'extérieur.
- Attends on va pas s'arrêter ici! On est au milieu de nulle part, totalement à découvert!
- N'aies pas peur, cela mène vers le côté obscur et ne te laisse pas envahir par le doute. N'oublies pas le code Jedi, c'est dans ces moments qu'il prend tout son sens.
Il récitèrent alors ensemble le code Jedi:
- Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il n'y a que l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.
- Laisse toi envahir par la paix et le calme, ici c'est la seule défense que tu as. N'oublies pas que la force est notre alliée et que notre sabre est notre lumière.
Novis se sentait mieux, Juyer avait toujours su le rassurer et le maintenir dans le droit chemin.
- Allez repartons, nous avons une mission à remplir. J'ai essayé de faire une carte dans ma tête en me souvenant du rapport que nous avons eu sur la géographie de la région. Si je me souviens bien, la vallée des Siths se trouvait à l'ouest d'où nous avons atterrit. L'Ouest est selon moi dans notre dos, efforçons nous de suivre cette direction.
- Ok, bon je crois que j'ai vu un couloir un peu avant allant dans cette direction.
Soudain, un bruit métallique sourd se fit entendre, c'était comme quelque chose qu'on aurait fait tomber . Ce son provenait du couloir en face d'eux. Ils savaient désormais qu'ils n'étaient pas seuls ici...

Fin du Chapitre 2

Mirlina's Avatar


Mirlina
04.10.2012 , 08:07 AM | #4
Intéressant, bien que parfois tu passes du passé au présent :P
J'ai hâte de savoir ce qui va leur arriver !
"Peu de personnes savent faire la différence entre chuter et se sacrifier."
Mon choix, mon fardeau. Si pour vaincre les ténèbres, je dois y succomber, qu'il en soit ainsi. J'agirais dans l'ombre. La mort sera ma compagne. Et je la nourrirais de mes lames...

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.10.2012 , 09:10 AM | #5
Ha oui
j'avais pas remarqué, je vais essayer d'améliorer ça

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.10.2012 , 09:19 AM | #6
J'ai pas revu l'erreur de temps que j'avais fait dans les chapitres précédents, hésitez pas à critiquer
J'espère que vous l'aimerez

Chapitre 3 : Une étrange rencontre

Ainsi, nos deux héros restaient là, immobiles, leurs sens à l’affût. Étrangement, Novis ne ressentait aucune peur, il était seulement prêt à affronter son destin. Juyer quand à lui était paisible et déterminé, il savait que leur mission était importante et que quelque soit l'origine de ce son, ils étaient tous les deux prêts à l'affronter. Peut-être même était-ce les renégats qu'ils recherchaient? Toujours est-il que le temps s'écoulait lentement: 5 minutes, puis 10 minutes s'écoulèrent ainsi sans qu'un seul bruit ne se fasse entendre. Sans même que nos héros ne bougent.

Ce qui étonnait le plus Juyer était qu'il ne ressentait rien même avec son don de clairvoyance dans la force. Pourtant il avait toujours été doué à détecter les formes de vie autour de lui, il lui arrivait même de lire les intentions des êtres conscients autour de lui lorsqu'il se concentrait particulièrement fort. Là, rien... Le néant, le vide, il ne devrait se fier qu'à ses 5 sens. Après quelques minutes supplémentaires de silence, Novis intervint:
- On fait quoi?
- Je ne sais pas, il n'y a pas eu de nouveau bruit et je ne détecte rien. Je me demande si le côté obscur ambiant dans cet endroit ne brouillerait mes perceptions dans la force.
- Ca t'était déjà arrivé?
- Jamais... C'est ce qui m'inquiète...
- Bon. On va pas rester là toute l'éternité si? Moi je rêve d'un meilleur endroit pour mourir dit Novis avec un sourire.
- Oui tu as raison. On fait quoi alors? On essaie de rejoindre la vallée ou on va vers le bruit. Il se pourrait que ce soient les renégats tu sais?
- Hum... Allons vers ce bruit, de toute façon je déteste jouer la proie dans ce genre d'endroits. Devenons les chasseurs!
- Allons-y mais restons sur nos gardes.
C'est ainsi qu'il partirent en direction du bruit. Les couloirs se succédaient à nouveau mais cette fois les Jedis ne se laissèrent pas envahir pas le doute et l'angoisse. Calmement ils arpentaient ce gigantesque tombeau, discutant pour oublier l'environnement qui les entouraient.
- Je sais pas qui était ce Seigneur Marath mais il avait vraiment la folie des grandeurs, dit Juyer, ça fait des heures qu'on marche là dedans.
- Tu sais le plus triste c'est que moi personnellement j'ai jamais entendu parler de lui. A quoi ça sert de construire un tombeau aussi grand pour quelqu'un dont personne ne se souvient.
- Oui enfin tu sais tous les Siths sont pareils. Même le plus modeste d'entre eux se considère comme le maître de la galaxie dit Juyer avec un sourire. Pourtant on voit comment il finissent à chaque fois.
- Entre la trahison de leurs apprentis et les Jedis qui veulent leur mort, se faire construire de beaux tombeaux, c'est tout ce qu'il leur reste ! Novis insista sur les derniers mots comme pour provoquer un esprit Sith fictif qui se trouverait dans les parages. Mais ce fut bien autre chose qui se fit attirer par ces sons inopportuns.


Une immense forme sombre fondit sur les deux compagnons sans crier gare. Ayant à peine eu le temps de sentir la présence de ce nuisible, Juyer poussa violemment Novis et se fit frapper dans le dos par cette créature. Il vola vers le mur à leur gauche et fut sonné de ce choc violent. Novis quand à lui surpris de ce choc qui l'avait propulsé vers le mur de gauche se ressaisit vite et saisit son sabre laser. Novis décida d'adopter l'art de combat Soresu que son maître lui avait enseigné il y a de ce là des années. Cette forme défensive lui permettrait de contrer n'importe quel adversaire le temps que Juyer se remette en état et vienne l'appuyer au combat. Novis se mit donc en position et attira le monstre en allumant son sabre. C'est là qu'il découvrit la nature de son adversaire : un immense Terentatek se tenait devant lui. Ses longues griffes luisaient sous le peu de lumière qu'émettait son sabre laser, sa gueule sans yeux le menaçait avec les immenses défenses et son dos recouvert de sortes de cornes le rendait aussi imposant que terrifiant. Novis se mit en position et attendit la charge de ce prédateur obscur féroce. Lorsque cette chose fut assez proche, il enchaîna un saut de force, et, s'appuyant sur le plafond du corridor, il fonça sur le Terentatek encore surpris de cette brusque disparition. Novis croyait toucher au but lorsqu'il tenta d'enfoncer son sabre dans le dos de cette bête mais il fut surpris de brusquement la voir disparaitre de son champ de vision...
De l'autre côté du corridor, vers le mur gauche, Juyer se remettait péniblement du choc. Il ne parvenait pas à se concentrer suffisamment pour employer la technique curative qu'on lui avait enseigné, mais il se leva malgré tout. Sa vue brouillée commença à s'éclaircir peu à peu. Il voyait une vague lumière verte sur ce qu'il croyait être le plafond de la salle. Il se dit que ce devait être Novis mais lorsque cette lumière s'approcha du monstre, il vit la forme sombre se déplacer et préparer son coup pour frapper son assaillant. Juyer devait faire quelque chose, il lança son sabre peu sûr de sa précision puis il entendit un cri atroce envahir tout le couloir.
Juyer lui avait sauvé la mise... Si Novis s'était pris le coup que le monstre préparait, il n'est pas sur qu'il y aurait survécu... Le lancer de Sabre de Juyer avait réussi à sectionner la "main" droite du monstre. Cela l'avait déstabilisé. Novis eu ainsi le temps de répliquer. Il lança une puissante poussée de force mais le Terentatek y résista. "C'est vrai que les Terentatek résistent à la force..." se dit Novis. Il réfléchit rapidement et exerça une puissante pression de force sur le plafond qui s'effondra sur le Terentatek. C'était incroyable, le monstre était encore vivant. Il lui donna le coup de grâce afin d'achever ses souffrances.


Juyer avait suffisamment recouvré ses esprits et entra en transe curative. Quelques minutes plus tard il était totalement rétabli, les dommages étaient superficiels. A son réveil, Novis était devant lui et attendait patiemment son retour.
- Ca va? le questionna Novis
- Oui ça va, j'aurai juste quelques hématomes.
- J'ai amené un kit de Kolto si tu veux.
- Non il faut le garder pour plus tard.
- Très bien. Cétait un joli travail d'équipe, ton lancer de sabre était magnifique, à croire que même assomé, les enseignements de Vrook persistent dit Novis avec un grand sourire
- En même temps son enseignement était pas doux... Pourquoi? j'ai touché au but?
- Tu parles tu lui as carrément sectionné la main! s'exclama Novis en rigolant
Juyer fut prit d'une envie de rire aussi, il ne savait pas pourquoi il riait mais il riait et ça faisait longtemps que ça n'était pas arrivé. Après quelques minutes, le temps que les rires s'estompent, Juyer demanda à Novis
- Et comment tu l'as eu finalement ce truc?
- Pour commencer c'était un Terentatek et après que tu lui as coupé la main, il était suffisamment déstabilisé pour que je l'achève. J'ai essayé d'utiliser la force sur lui mais j'avais oublié qu'ils étaient insensibles. J'ai donc fait s'effondrer le plafond sur sa tête. Je suis désolé mais je crois qu'il va être difficile de rebrousser chemin...
- T'en fait pas, on prendra la même direction qu'on avait décidé, au final ça changera pas grand chose
- Allons-y, et la prochaine fois me laisse pas tout le boulot s'il te plaît
- Pour une fois que ça arrive. répliqua Juyer avec un sourire.
Juyer partit en tête et souriait d'autant plus qu'il savait que son ami enrageait à cause de cette réplique.

Et voilà qu'ils se retrouvaient à nouveau perdus à errer dans le labyrinthe. Le point positif était qu'ils n'entendaient pas de bruit depuis un moment. Ils suivaient au maximum ce qui semblait être l'Ouest à chaque embranchement de couloir. Ils ne virent rien d'autre de particulier durant leur marche à part une immense salle assez étrange dans laquelle un ensemble de tombes étaient alignées. Mais le plus surprenant était que nos héros semblaient entendre des sortes de chuchotements... Ils avaient donc quitté cette salle au plus vite et continué leur chemin. Après ce qui leur semblait des heures de marche et quelques sons inquiétant qu'ils décidèrent de ne pas suivre cette fois-ci, ils atteignirent enfin une issue d'où provenait la lumière du jour. Nos deux héros soulagés d'enfin sortir de cet endroit corrompu furent presque heureux de bientôt retrouver l’atmosphère lourde de Korriban. Bien qu'ils ne savaient pas où menait cette sortie, il marchèrent d'un pas plus soutenu. Et, inondé du soleil ardent de Korriban, ils ne voyaient rien de l'endroit où ce tombeau maudit les avait mené.

Fin du Chapitre 3

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.11.2012 , 01:44 AM | #7
Chapitre 4 : En route pour le générateur
Partie 1

- Il semble que nous soyons très proche de notre objectif constata Juyer en apercevant enfin l'environnement
- En effet, Nous sommes très certainement dans la vallée des Jedis. On devrait contacter le vaisseau pour les informer que tout va bien.
- Oui, les communications sont peut-être rétablies.

«Juyer au vaisseau»
«Ha enfin on vous reçoit, on s'apprêtait à entrer dans la grotte pour venir voir ce qu'il vous était arrivé» leur répondit Alderte.
«Comme nous l'avions pensé, c'était un tombeau Sith. Il serait trop risqué pour vous de vous y aventurer. Nous venons d'en sortir, il devait certainement y avoir un dispositif pour brouiller les communications. Notre prochain objectif est de rendre les défenses antiaériennes inopérantes afin de vous permettre d'atterrir et de nous ravitailler.» leur expliqua Juyer
«Reçu»
«Pour information, ça fait combien de temps qu'on est là dedans?»
«Environ 4 heures»
«Je vois... Combien de temps avant que le soleil ne se couche?»
«D'aprés l'horloge du vaisseau, il reste une heure avant le crépuscule.» lui répondit Alderte
C'est vrai, Juyer avait remarqué que la luminosité était moins intense que lorsqu'ils avaient pénétré dans le tombeau.
«Trés bien, nous allons nous reposer un peu en attendant le coucher du soleil, il sera plus simple de saboter les défenses en nous aidant de l'obscurité. Nous vous recontacterons lorsque nous partirons.»
«Bien reçu»

- Reposons nous un peu. Nous avons affronté le côté obscur dans sa forme la plus pure, il serait dangereux d'affronter nos ennemis sans une bonne préparation.
- Tu sais bien que je suis jamais contre une pause, pas besoin d'argumenter
- Oui je te connais dit Juyer avec un sourire. Je vais réfléchir à la manière la plus efficace de désactiver leurs défenses.

...Une demi-heure plus tard...

Juyer recontacta le vaisseau
«Alderte tu peux utiliser les scanners du vaisseau pour moi?»
«Bien sûr, je cherche quoi»
«Une source d'énergie reliée aux défenses ou bien le centre de commandement qui contrôle les tourelles»
«Je fais ça»
Quelques minutes s'écoulent
«Ok j'ai trouvé. Vu la quantité d'énergie qui est détectée, ça doit être le générateur qui alimente l'ensemble des tourelles.»
- Il sera sûrement bien gardé. Tu es prêt Novis ?
- T'avais dit une heure... dit Novis dans sa barbe
- Le temps d'y arriver ça devrait faire une heure répliqua Juyer avec un sourire
«Alderte, envoies moi les données son mon holo»
«C'est fait !»
«Merci, on y va, on vous tient au courant»
«Reçu, et au fait : bonne chance»
C'est ainsi que les deux Jedis se mirent en route pour la suite de leur mission. Juyer avait calculé environ une heure pour atteindre le supposé générateur. Il ferait nuit à ce moment, il espérait pouvoir résoudre cet objectif sans trop d'effort grâce à l'obscurité.

Presque arrivés à destination, ils entendaient déjà le grondement du générateur qu'ils étaient supposés mettre hors service. Ils arrivèrent à une corniche et constatèrent que le générateur était juste en dessous d'eux. Là où il était placé, il était normal que les généraux ne leur avait pas parlé de ce générateur*: l'étude qu'ils avaient réalisé n'était pas suffisamment précise pour révéler ce genre de détails...

Ils étudièrent tous les deux le terrain ainsi que les forces en présence. Ils détectèrent trois individus patrouillant autour du générateur. Ils discutaient tranquillement, ne s'attendant pas à subir une quelconque attaque. Juyer était content de bénéficier de l'effet de surprise. Il lui semblait percevoir une aura de force autour de ces trois personnages. Il était quasiment sûr qu'ils faisaient parti des Jedis recherchés. Ils devaient agir vite autrement, ils se retrouveraient à trois contre deux.

Le mieux était certainement une technique de diversion se disait Juyer. Il imagina un plan dans lequel Novis mettrait hors d’état le générateur. Cela aurait pour effet l'extinction des lumières qui les trahirait Novis et lui lors de l'attaque. De plus les siths afflueraient immédiatement vers la console de contrôle du générateur. La capacité naturelle de Novis d'être discret lui permettrait de se cacher ou de s'enfuir, de plus son Soresu lui permettrait de tenir en respect les ennemis au moins durant un moment si le pire devait arriver. Juyer quant à lui se chargerait du premier Jedi qui faisait sa ronde sur le cercle extérieur du campement. Il pourrait certainement s'en charger en toute discrétion. Bien sûr les ennemis avaient probablement préparé une embuscade ou des pièges. C'est pourquoi Juyer appela Alderte et lui demanda de se tenir prêt à sécuriser la zone avec le vaisseau lorsque les défenses seraient désactivées.

Juyer avait confiance en sa stratégie. Il attendirent quelques minutes, le temps que la position des renégats soit optimale puis ils sautèrent de la corniche. Non sans se souhaiter bonne chance ils se séparèrent.
- Dans 90 secondes, je sabote la console, tiens toi prêt. Dit Novis à Juyer
- Compte sur moi. On reste en contact grâce au communicateur. Bonne chance mon ami.
De son côté Juyer pu se cacher dans le fossé qu'il avait repéré et qui lui permit de se rapprocher de sa cible sans être détecté. Il devait passer à l'action lorsque le générateur exploserait afin que son action soit aussi indétectable que possible.

Novis quant à lui avait pénétré dans le périmètre intérieur du camp très facilement. Il avait bien observé les rondes exécutées par les Jedis et avait ainsi pu ne pas se faire repérer. Il arriva rapidement à la console. Il ne lui restait plus qu'à placer un explosif, il restait 23 secondes avant que Juyer ne passe à l'action, il régla donc l'explosif et s'éloigna. Il se mit en embuscade sur l'un des chemins par où un renégats était sensé venir. L'explosion eu lieu...
Juyer avait à peine amorcé son saut de force que l'explosion eu lieu
Un timing parfait se dit Juyer
Il arriva sur sa cible qui était distraite par l'explosion et qui lui tournait le dos. Il l'immobilisa immédiatement en le frappant violemment sur la nuque avec son sabre laser. Un de moins*!
Novis lui était dans de sales draps, deux des jedis obscurs ratissaient le secteur afin de trouver le saboteur. C'est à dire LUI*! Mais le problème était qu'un autre Jedi qui certainement patrouillait plus loin dans la vallée, avait été attiré par l'explosion et était venu en renfort. Ainsi, Novis allait bientôt faire face à trois Jedis en même temps.
«Novis j'ai abattu ma cible, quel est ton statut ?»
«Trois Jedi me recherchent»
«Je suis sur place dans trois minutes»

Juyer ligota le renégat qu'il venait d’assommer et courut vers le centre du camp. Il vit les trois silhouettes dont Novis venait de lui parler. Le vaisseau devait arriver d'ici quelques minutes au maximum, il l'avait averti juste après avoir maîtrisé sa cible...

Il faisait très sombre, Juyer distinguait à peine les silhouettes, s'ils attendaient trop longtemps, ils risquaient de voir arriver de nouveaux renforts. Cela pourrait être risqué...

La suite plus tard.

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.12.2012 , 02:20 AM | #8
J'ai une petite question concernant mon scénario.
Alors voilà, la fin du chapitre 4 est terminée mais je suis en pleine hésitation.
En fait j'ai de nombreuses idées de continuation de mon scénario, j'ai déjà une certitude, ça ne devrait pas s'arrêter à cette mission.

Ma question est donc la suivante: est-ce que je fais quelque chose de long ou est-ce que vous préférez quelque chose de plus court?

Voilà, merci d'avance à ceux qui m'éclaireront

Rylgaarn's Avatar


Rylgaarn
04.14.2012 , 05:29 AM | #9
Toujours aussi intéressant.
J'aime bien les descriptions de combats qui sont très vivantes, on s'y croirait.

Pour ta question, je suis pour la liberté créative. J'estime que c'est à toi de choisir ce que tu veux que devienne ton histoire, et quel que soit ton choix, je suis sûr que j'y trouverais mon compte.
Dsl de cette non-réponse Je sais que çà ne t'avance pas des masses Mais je crois que moins tu auras de contraintes, plus le plaisir d'écrire sera grand.

Kulafo's Avatar


Kulafo
04.14.2012 , 02:57 PM | #10
Bien premièrement merci pour le compliment à propos des combats, ça me fait plaisir car je m’efforçais de donner cet effet.
Et donc pour la suite, je vais suivre ton conseil et faire la suite qui m'attirera le plus

Merci beaucoup pour ta réponse