Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Histoire de fin du soldat, décevant et vous ?

STAR WARS: The Old Republic > Français (French) > Histoire
Histoire de fin du soldat, décevant et vous ?

riekaan's Avatar


riekaan
12.28.2012 , 04:15 AM | #11
c'est le point de vue d'un impérial la
L'histoire du soldat est bien faite, après tout dépend de l'Etat d'esprit de la personne, tu peux trouver stupide de suivre toujours les ordres mais quand tu connais le milieu militaire tu comprend pour quoi c'est incontournable.
La fin justifie les moyens...

Bra-Tak's Avatar


Bra-Tak
12.30.2012 , 09:02 AM | #12
Je connais un peu le milieu militaire pour avoir de la famille au service du Ministère de la Défense , et justement, ce que tu attends du jeu, c'est de vivre quelque chose de plus palpitant que la campagne d'un soldat contre l'Empire sans grand rebomdissement !

Par exemple, je reprend l'exemple de l'Agent Secret, tu es au départ très clairement le larbin de l'Empire, et pourtant tu te retrouves embarqué dans une histoire complètement folle dont ta seule envie est de connaitre la fin !
Dans le cas du Soldat, tu te retrouves enfermé par ta hiérarchie en sachant de toute façon très clairement comment ton Chapitre va se terminer ; L'aventure ne présente aucun rebondissement, tu es un Major bien discipliné. Mon reproche, c'est en incarnant l'Elite de la République, les scénaristes auraient pu se permettre de prendre quelques libertés et de faire quelque chose de plus "profond" que l'histoire bateau à laquelle tu prends part !
Aujourd'hui j'adore le gameplay de cette classe, mais je regrette juste d'avoir du y consacrer 5 jours de jeu en cumul à suivre une aventure très prévisible et sans rebondissement !
"Ce que j'ai vu et accompli pour asseoir mon rang défi l'imagination. Ce dont je serais capable pour le conserver vous glacerait d'effroi"

Adrïha Edën - Ombre Jedi - Le Cénacle
Ahedukan Edën - Ravageur Sith - Worst Strikes Back

Sullexus's Avatar


Sullexus
12.30.2012 , 09:41 AM | #13
Pas quand tu fais un soldat qui s'oriente vers le coté obscur, tu verras le changement quand tu n'obéis pas aux ordres et que tu excecutes des innocents! En jouant le militaire azimuté, qui réfute la discipline, on a de sacrés surprises IG! Et le panache de l'as le rend aussi intéréssant quand tu le conduit vers un chemin la au contraire lumineux en devenant un agent double! mais pour ca faut se rebeller contre le scripte ou la ligne de conduite basique ! Et ca marche!

Bra-Tak's Avatar


Bra-Tak
12.30.2012 , 04:31 PM | #14
Ba disons que j'ai exécuté quelques ennemis et envoyer Garza dans les roses parfois, mais généralement je n'oriente pas mes républicains en côté obscur et inversement. Avec mon soldat, j'ai eu moins de scrupules qu'avec un Jedi mais de façon général je restais un "bon gars". Après, à part les répliques le scénario est figé, ce n'est pas comme dans les 2 premiers KOTOR ou ton alignement changeait totalement l'histoire. Et c'est ce scénario en général que je trouve décevant pour le soldat.
"Ce que j'ai vu et accompli pour asseoir mon rang défi l'imagination. Ce dont je serais capable pour le conserver vous glacerait d'effroi"

Adrïha Edën - Ombre Jedi - Le Cénacle
Ahedukan Edën - Ravageur Sith - Worst Strikes Back

Dici's Avatar


Dici
12.30.2012 , 07:12 PM | #15
Je suis d'accord avec Bra-Tak. C'est beaucoup trop linéaire, prévisible, pas épique. C'est un peu : "Bon alors qu'est-ce que j'ai sur ma liste de course pour ce chapitre ?"

Chapitre 1 : 4-5 soldats de la république viennent de faire un acte de trahison, alors je vais me rendre sur chaque planète où ils se trouvent pour les tuer un par un.

Chapitre 2 : je dois détruire une grosse arme, pour ça j'ai besoin d'une équipe. Planète 1, équipier 1. Planète 2, équipier 2... Je découvre mon boss de chapitre 30 secondes avant de le tuer, pas de dialogue, il n'a même pas de nom ni de codex associé. C'est juste un élite comme les autres que je tue en 40 secondes sans aucune cérémonie.

Dernière chapitre : un boss sans charisme, une cinématique de fin décevante. Pas d'honneurs publics, une décoration purement symbolique.

J'ai apprécié quelques rares passages dont le début, très plaisant (Ord Mantell vibre vraiment avec la corde qu'il aurait fallu faire vibrer tout le long de l'histoire). De même que Bra-Tak, j'aime ma commando heal parce que j'adore prouver à tous les sceptiques qu'on peut faire les instances du jeu sans érudit heal (bien que quelques boss le requièrent, surtout sur asation Hm). A comparer avec la classe miroir, le gameplay étant le même, je choisis sans conteste le chasseur de primes qui est limite philosophique à la fin sur la thématique de l' "outil responsable" et une fin brillante pour le côté lumineux (côté obscur, ayant regardé des cinématiques je trouve ça moins bon).

Bra-Tak's Avatar


Bra-Tak
12.31.2012 , 06:39 AM | #16
Tu devrais poser une balise spoiler par contre. Sinon tu résumes assez bien à quoi se limite l'histoire, le début est assez bien ficlelé etc'est pour ça que j'ai décidé de la faire, mais ma déception n'a fait que grandir au fur et à mesure. Après c'est vrai que les soldats heals sont pas courants
"Ce que j'ai vu et accompli pour asseoir mon rang défi l'imagination. Ce dont je serais capable pour le conserver vous glacerait d'effroi"

Adrïha Edën - Ombre Jedi - Le Cénacle
Ahedukan Edën - Ravageur Sith - Worst Strikes Back