Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Scénario: L'héritage de Malachor V [Spoiler]

STAR WARS: The Old Republic > Français (French) > Communauté > Fan Fiction
Scénario: L'héritage de Malachor V [Spoiler]

Contevent's Avatar


Contevent
03.20.2012 , 07:23 AM | #1
Ceci n'est pas une fan fic à proprement parlé, mais une continuation à l'actuel Swtor que j'ai rêvé une nuit et mit sur papier. Je m'excuse platement pour les éventuels écarts entre mon interprétation des choses et ce qui est canon, je ne suis pas un expert du domaine.

Je suis un grand fan de l'Exilée, ou Meetra Surik, et je trouvais son rôle trop faible dans l'histoire de l'ancienne république. Voici donc la Véritable histoire de TOR:

Spoiler



Tout commença il y a 300 ans, au cœur de cette planète maudite, ravagé par la guerre, la mort et le coté obscure de la force. La, dans l'œil de la tempête, l'Exilée tua son maître, accomplissant son destin, et tint à son tour l'univers dans la paume de sa main.

Elle s'était coupé de la force, uniquement pour devenir une blessure béante, un siphon absorbant l'essence vital de toute être à proximité, et s'attirant la loyauté aveugle de tout ses compagnons. En quelques mois, sous l'enseignement de Darth Traya, elle était passée d'une humaine ordinaire à une force capable de changer le destin de la galaxie et de mettre à genoux trois seigneurs Sith. Et enfin, au crépuscule d'un long et terrible voyage, elle avait défiée et tuée son maître, selon la volonté de celle ci.
Et en cet instant, sur Malachor, elle eu le pouvoir, le savoir et la subtilité nécessaire. Elle avait savamment placé ses pions, avancé chacune de ses pièces. Elle avait durcit son cœur pour faire ce qui était nécessaire, sacrifié ses sentiments personnels pour son idéal.
Et à Malachor, elle put enfin percevoir l'avenir, l'univers tout entier. Elle repéra les points critiques, les nœuds d'évènements et elle sut quel acte allait ultimement engendrer la conséquence voulue. C'était cela le véritable pouvoir que lui avait légué Dark Traya. Elle sut quoi faire.
Elle créa un écho dans la Force.

Si la destruction de Malachor V avait créée un bouleversement dans la Force, l'Exilée voulu en créer pour finalement le faire mourir. Mettre en marche les événements pour que l'héritage de Malachor s'éteigne enfin, et que tous soient libéré de son tumulte. Que la Force soit en paix, et que ses utilisateurs soient enfin libre des actes de l'Exilée.

Les jedis perdu qu'elle avait formé finirent leur formation, apportant un sang neuf à l'ordre, de nouvelles idées, de nouveaux bouleversements, de nouveaux enseignements, mais cela n'était qu'une partie du problème. Si l'Exilée ne savait pas exactement combien de temps il prendrai à l'écho pour faire son œuvre, ni quels seraient les conséquences exact de son passage, elle savait qu'elle devait protéger les chaine d'évènement qu'elle avait engendré de toute interférences.

Aussi partit elle à la recherche de Revan, un être si inextricablement lié à la Force que son destin et celui de l'univers semblait être dépendant l'un de l'autre. Revan était, dans un sens, la plus grande menace à son plan.
Mais ça n'était pas sa seule raison de partir, car elle aussi était un danger pour son héritage. Dark Nihilus, le seigneur sith de la faim, était son avenir. Lui aussi, une blessure dans la Force, il n'était plus que dominé par sa faim dévorante, cherchant à engloutir la galaxie, et l'Exilée savait que tel serait son destin. Son pouvoir continuait de grandir, et la faim commençait à se faire sentir. Si son existence perdurai, elle deviendrai un danger pour toute la galaxie.
Elle ne doutait pas que les Jedi parviendrai à la vaincre, mais elle craignait qu'elle ne détruise elle même son œuvre, et cela lui était interdit.

Quand elle retrouva finalement Revan, brisé dans sa cellule, elle ne put qu'admirer et craindre cet homme. Elle pouvait sentir autour de lui le pouvoir, le véritable pouvoir, pas celui des seigneurs sith qui étaient dominé par leur émotions. Le pouvoir de choisir, l'infinie possibilité. De tout les êtres de l'univers, Revan était peut être le seul à pouvoir sciemment choisir son chemin; Et elle fut effrayé car elle savait qu'un tel être ne pouvait être contrôlé, manipulé, aucune chaines ne le retiendrai. Il serait à jamais un danger pour son écho.
Elle cacha son pouvoir et permit à Revan de se réveiller, de redevenir la terrible puissance qu'il était. Elle le suivit dans son complot contre l'empereur, même si elle avait un terrible pressentiment à ce propos. Elle enfouit ses sentiments et calcula sa situation.
Quand finalement devant l'empereur, elle du faire le choix de tuer ou de sauver, elle eu une épiphanie. Elle sut alors que l'empereur tout autant que Revan étaient des êtres avec un tel lien avec la Force que leur mort provoquerait un puissant écho qui surpasserai le sien. Face au deux géants, ses efforts semblaient être ceux d'un enfant.
Elle fit alors ce qu'elle devait faire, et sauva les deux pour préserver l'avenir qu'elle avait prévu pour la Galaxie.

Elle mourut ce jour la, et elle cru pouvoir mourir en paix. Mais une terrible sensation l'envahie, même dans la mort, la blessure ne s'était pas refermé. Pire ayant été coupé de la Force, ne survivant que comme un parasite, elle avait perdu dans la mort sa connexion avec l'univers. Elle pouvait maintenir sa conscience en puisant dans les réserves de Force environnantes, mais elle était incapable de ressentir de nouveau l'univers, et de surveiller la progression de son écho.
Privé de ses sens, elle sut néanmoins qu'elle ne pouvait autoriser ni l'empereur ni Revan à mourir. Elle maintenu alors la volonté de son ami durant 300 ans, utilisant son propre pouvoir et celui qu'elle parasitait tout autour d'elle. A travers Revan, elle put découvrir l'univers par les yeux de l'Empereur. Les efforts de Revan pour retarder l'invasion furent étonnement efficace, maintenant ainsi par sa seule volonté tout l'empire Sith pendant 300 longues années.

Quand la guerre se déclara cependant, l'Exilée eu l'opportunité de percevoir de nouveau la république et les effets de son écho. Elle sut alors que son échos n'avait pas finit de se propager et de faire son œuvre. Elle pouvait encore le sentir se répercuter de façon complexe sur des milliers de système. Mais la guerre le mit sérieusement en péril, la guerre tout comme la ''trêve''. Les efforts de Revan, aussi louable étaient ils, risquaient de détruire toute son œuvre, mais l'Exilée ne pouvait révéler la vérité à Revan, pas encore, car elle connaissait son ancien mentor. Il se battait bien mieux pour ce qu'il croyait être juste que pour ce qu'il savait être nécessaire.
Aussi elle manipula les évènements autour d'elle. Au travers des agents de l'Empire, elle parvint à se projeter et à entrer en contact avec la République, provoquant par une longue série d'évènements qui aboutirent finalement à la libération de Revan et à la reprise de la guerre. L'Exilé voulait mettre un terme final à l'Empereur dont la simple présence était une véritable tempête dans la Force, et pour cela elle l'amena à s'exposer dans la guerre. Cela mena ultimement à sa destruction, et finalement son trouble, bien que présent, devint incapable de bouleverser de nouveau l'écho qu'elle avait envoyé 300 ans plus tôt.

Mais l'histoire ne pouvait encore se finir, elle le savait. Revan libre de nouveau, disparu mais pas mort, il pouvait à tout moment mettre en péril l'écho. Aussi elle planifia la dernière phase de son plan. Elle se confina dans une grotte lié à la Force et s'y emprisonna elle même, usant des cristaux particulier de ce lieu pour la maintenir prisonnière. Elle lança un appel à Revan, et celui ci répondit.
Alors elle lui révéla tout.

Revan devint furieux, combien de vie avait elle sacrifiée pour son œuvre? Combien d'innocent avaient payés le prix de son ambition personnelle? Il la croyait son amie, son intime, la seule personne à le comprendre.
L'Exilée répliqua que Revan lui ne la comprenait pas, même après 300 ans. Son objectif ultime était que son écho parvienne finalement à effacer les dernière traces de Malachor. Elle était convaincu que tel était l'origine de tout les troubles de la galaxie, que tout avait véritablement commencé non pas avec l'empire Sith, mais avec la déchirure de Malachor, et que tant que son écho continuerai de se répandre, les tragédies se succèderaient.
Elle exprima sa surprise quand Revan lui révéla qu'il soupçonnait quelque chose depuis son réveil, mais qu'il n'osait croire que l'Exilée avait put être à l'origine d'un tel plan. Revan, accablé mais déterminé demanda alors à son ancien protégée quel était son plan, et elle lui révéla.

Par la suite, un nouveau conflit se mit à émerger. Sortit semblait il de nul part, des systèmes commencèrent à se déclarer indépendant de la république comme de l'Empire Sith qui avait survécu à la mort de son empereur. Une nouvelle coalition se forma sous un conseil dont la puissance commençait à devenir véritablement dangereuse pour les deux camps. Mais le plus inquiétant fut l'émergence de la Cabale des Sionides, mené par un mystérieux personnage. Ils capturaient des personnes sensibles à la Force et les changeaient en véritables abomination à forme humaine. Les convertie se retournait contre leur allier, doté de nouveaux pouvoirs capable d'endommager la Force elle même.
Face à cette menace, les meilleurs éléments de la République comme de l'Empire s'unirent et finalement, les individus finirent par forger des alliances provisoire avec leurs anciens ennemis face à cet adversaire commun. Tous ensemble, ils finirent par mettre au pas le conseil dissident et à éradiquer les sionides, bien que leur chef ait disparu au cours de la bataille.
Au sommet de la victoire, les troupes d'élites, composé d'une fragile alliance entre la république et l'empire, étaient parvenu au plus profond du palais du conseil pour y découvrir un terrible secret. Il s'agissait d'un plan de bataille qui, s'il était mis en œuvre, provoquerait une telle déchirure dans la Force que toute vie disparaitrait dans l'univers.
Armés de coordonnés, les groupes hétéroclite s'envola seul et sans attendre, sans même informer leur supérieur faute de temps, vers les coordonnés indiqués par le plan de bataille, une lune apparemment déserte.

Sur la lune, ils combattirent les plus puissant sionides, et les repoussèrent jusqu'à une grotte où ils purent voir l'arme qui allait détruire la Force. Emprisonné dans une véritable prison de crystal, une présence sans corps cherchait à se libérer, tel une tempête menaçant de ravager l'univers. Sa puissance était incroyable, mais tous, même ceux insensible à la Force pouvait ressentir sa faim dévorante. Et devant la prison, le chef des Sionides.
Ce dernier, apparemment dans un acte de désespoir, libéra la bête qui le dévora en un instant, prenant possession de son corps.

L'ultime bataille prit des proportions épique alors que la créature dans le corps du chef des Sionides absorbait la puissance de ses adversaires pour croitre en force. Mais finalement, l'acte impulsif d'avoir prit un corps fut la défaite de la créature car, alors que l'élite de l'univers arrivèrent à tuer le réceptacle qui habitait la créature, le monstre lui même se dissipa.

Et alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre leur vaisseau, Revan leur fit face, mais sous la forme d'un fantôme de Force.

Il leur révéla alors la véritable nature de ce qu'ils avaient affronté, c'était lui le chef des Sionides et l'instigateur de cette rébellion qui força l'univers à s'unir face à cette menace. Il révéla que le monstre affamé qui avait prit possession de son corps et qui menaçait de détruire l'univers était tout ce qui restait de l'Exilée, son amie, qui avait 300 ans plus tôt envoyé un échos dans la Force et avait tout fait pour le préserver. Le but ultime de cet échos avait été de mettre fin à l'héritage de Malachor V.
Et la troupe qui venait de le vaincre était la dernière conséquence de cet écho.
Avec la déchirure dans la Force comblé, et le dernier vétéran de Malachor tombé, l'univers était enfin libéré des tragédies de leurs aïeux.
Parmi les membres du groupe, certain doutèrent qu'un tel plan puisse avoir été concevable, d'autre niaient avoir été manipulé tandis que d'autre étaient furieux de l'avoir été.
Avant de rejoindre la Force, et alors que l'élite de l'univers s'en alla vers leur contrés respectives ou vers de nouveaux horizons inexplorés, Revan eu ces derniers mots.

«Je me souviens. Lors des guerres mandaloriennes, nous nous étions soulevé contre nos ainés, nous avions contesté leur vision des choses et, pour le pire ou le meilleur, nous avons prit les choses en main. Mais Meetra et moi sommes devenu les ainés, nous avons atteint de tels sommets, un tel pouvoir que notre existence même avait un impact sur des millions de systèmes. Nous tenions l'univers dans la paume de notre main, nous étions devenu ceux qui devaient disparaître pour laisser d'autre vivre. Meetra risqua la galaxie pour la libérer du joug de notre héritage, comme notre maître risqua la galaxie pour nous libérer nous. L'écho a prit fin, vous êtes à un croisement des chemins. L'avenir est désormais votre, à vous de le modeler, à vous d'en prendre la responsabilité. C'est votre héritage.
La liberté*»
Humans are born, then made.

Contevent's Avatar


Contevent
03.22.2012 , 01:17 AM | #2
[Vous pouvez laisser des commentaires pour me lyncher ]
Humans are born, then made.

Mirlina's Avatar


Mirlina
03.23.2012 , 04:27 AM | #3
Texte impressionnant, même si difficile à suivre je trouve.

Je me pose diverses questions, mais la plus importante est sans doute celle-ci :
Est-ce totalement inventé ( Dans le sens, ta totale interprétation) ou bien est-ce appuyé sur différentes sources ?

J'avoue que j'ai été rapidement perdu dans ce récit, on saute entre diverses choses et n'ayant pas fait en plus l'instance où l'on combat Revan, je ne connais pas la fin.
Cela dit, il me semblait que l'Exilée n'était pas comme Nihilus, même si elle était une blessure dans la Force. Et que c'était d'ailleurs pour ça qu'elle ne pouvait pas être "absorbée" par Nihilus.
Mais j'avoue que ma connaissance du sujet est plus que vague, je trouve que l'histoire de l'Exilée comptée dans le jeu Kotor2 est bien trop floue. J'ai tenté de me renseigner récemment, mais les explications sont toujours aussi floues ^^'

enfin donc... Comme je le disais, je trouve le récit bien sympa, mais passant trop souvent à différentes phases, ne s'attardant peut-être pas assez sur la façon d'être des personnages sur leur mode de pensée, sur le pourquoi. Ce qui laisse une impression ( Pour ma part uniquement) d'incomplet.

Cela dit, je te félicite et ai prit du plaisir à lire ce texte
"Peu de personnes savent faire la différence entre chuter et se sacrifier."
Mon choix, mon fardeau. Si pour vaincre les ténèbres, je dois y succomber, qu'il en soit ainsi. J'agirais dans l'ombre. La mort sera ma compagne. Et je la nourrirais de mes lames...

Contevent's Avatar


Contevent
04.05.2012 , 05:23 AM | #4
Merci de l'encouragement ^^

Comme je l'ai dis, j'ai rêvé de ce truc, du coup je pense que c'est aussi clair pour vous que pour moi

En gros, L'Exilée a manipulé les évènements pour faire en sorte que ce qui a produit des être exceptionnels comme Revan ou des monstre comme elle même et Dark Nihilus soit annihilé une fois pour toute. Et pour ce faire, elle déclenche un série d'évènements.
Pour éviter que cette série ne soit interrompu, elle va rejoindre Revan qui est celui qui a le plus de chance de le faire. Face a l'empereur, elle se rend compte que si Revan ou l'empereur meurt, cela pourrai créer une nouvelle chaines n'évènements qui viendraient perturber le processus qu'elle a enclenché.
Du coup, elle fait en sorte que les deux survive.

Enfin, elle organise son suicide (Car sa première mort n'avait pas, comme pour Nihilus, détruit son essence) et la mort de Revan, les deux derniers vestiges du passé. Et elle le fait de telle sorte a ce que les deux camps puisse avoir le choix de la suite des évènements, libéré de l'influence de Revan (qui agissait via l'empereur) et de l'Exilée (qui menaçait d'engloutir la Galaxie)
Humans are born, then made.

Mirlina's Avatar


Mirlina
04.05.2012 , 05:31 AM | #5
Oki... Bah c'est bien compliqué tout ça !
"Peu de personnes savent faire la différence entre chuter et se sacrifier."
Mon choix, mon fardeau. Si pour vaincre les ténèbres, je dois y succomber, qu'il en soit ainsi. J'agirais dans l'ombre. La mort sera ma compagne. Et je la nourrirais de mes lames...

Contevent's Avatar


Contevent
04.05.2012 , 05:37 AM | #6
Ha, c'est ce que j'ai adoré dans KOTOR 2

La on a un aperçu de ce que c'est quand on manie la Force à un niveau tel qu'on peu contempler la galaxie et son avenir, quand on possède le VRAI pouvoir.
Trahison, manipulation, chaines d'évènements et de conséquence. Froideur, calme et calcul.

Et au final, comme le disait Dark Sidious "Tout ce passe comme je l'avais prévu..."


C'est cette grande subtilité qui me fait adoré KOTOR 2 malgré le fait qu'il ne soit même pas finit!
Humans are born, then made.

Mirlina's Avatar


Mirlina
04.05.2012 , 07:16 AM | #7
Je trouve que l'histoire dans le jeu n'est pas assez approfondi, au final, sans un certain recul, sans connaître ce qui "existe autour", on ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe.

Trop brouillon, même s'il est vrai que ça n'en rend l'histoire que plus intéressante.

Mais je n'en étais pas arrivé à ces conclusions là...

Cela dit, ça remonte à longtemps (J'ai réacheté le jeu du coup.) donc, mes souvenirs sont peut-être erronés.
"Peu de personnes savent faire la différence entre chuter et se sacrifier."
Mon choix, mon fardeau. Si pour vaincre les ténèbres, je dois y succomber, qu'il en soit ainsi. J'agirais dans l'ombre. La mort sera ma compagne. Et je la nourrirais de mes lames...

Contevent's Avatar


Contevent
04.05.2012 , 10:21 AM | #8
C'est assez étrange, je n'ai pas eu la même sensation, sauf en ce qui concerne les Jedi. L'enquête qui t'amène a apprendre pourquoi ils ont disparu et pourquoi tout le monde les déteste est en effet assez déroutante.

Mais d'un autre coté, le perso revient d'exil et n'est au courant de rien.

Cela dis, le contexte a vraiment une importance, sinon tu comprend pas pourquoi le destin de Peragus a un impact sur l'avenir de la République, pourquoi Athris s'est fait passé pour morte, pourquoi les mandaloriens te suivent lors de la presque bataille final etc...

J'ai au contraire trouvé que les liens entre les divers éléments, bien que peu évident, étaient révélé peu à peu, au fur et à mesure que le personnage en apprend sur le monde autour de lui.
Et c'est d'ailleurs dans la connaissance de ce contexte et dans la manipulation de petits évènements qui vont influencer les grands que l'ont saisie comment un Jedi peux manipuler toute une galaxie.
Comment sauver la république? Il suffit de soutenir une Rodienne dans un spatioport à Naar Shadaa.

...


Kwa?
Humans are born, then made.

Mirlina's Avatar


Mirlina
04.05.2012 , 10:34 AM | #9
xD Bah pour moi, ça ne m'est pas apparut aussi évident.
Mais j'étais peut-être trop néophyte à l'époque.

Je referais le jeu dans quelques temps pour voir.
Là, je joue à TOR, ,je vais tester les mass effects, et je reprends Kotor 1 (J'avais adoré.)
Du boulot
"Peu de personnes savent faire la différence entre chuter et se sacrifier."
Mon choix, mon fardeau. Si pour vaincre les ténèbres, je dois y succomber, qu'il en soit ainsi. J'agirais dans l'ombre. La mort sera ma compagne. Et je la nourrirais de mes lames...

Contevent's Avatar


Contevent
04.06.2012 , 12:59 AM | #10
Ouais, on devrai être payé à ça
Ou au moins remboursé par la sécurité social, c'est le minimum
Humans are born, then made.