Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Un bisounours chez les Sith


Tithenernil's Avatar


Tithenernil
03.24.2014 , 02:12 PM | #1
Bonjour à tous,
je me pose de petites questions sur l'univers, et surtout sur le fonctionnement de l'Empire Sith.

Etant par nature un bisounours, j'ai beaucoup de mal à jouer les méchants. Malheureusement, je trouve que le design des classes de l'Empire et de leurs compagnons est bien plus réussi que celui de leurs équivalents Républicains.

Profitant du système oh combien malin d'alignement, je me suis dit qu'il serait facile de jouer un "gentil" Sith ou un agent Impérial qui cherche à faire le bien autours de lui. Mais, en avançant dans les quêtes j'ai de plus en plus de mal à trouver une raison de rester Impérial et ne pas déserter.

J'en viens à mes questions. L'Empire a-t-il un "bon coté"? Peut on considérer que d'une certaine façon il cherche à améliorer la vie de ces citoyens par un contrôle strict? Quel est votre avis sur ces questions. Et pour ceux qui ont joué Impérial en coté Lumineux, comment justifiez vous votre alignement et votre allégeance à l'Empire?

Merci de m'avoir lu!
Que la Force soit avec vous.

Sullexus's Avatar


Sullexus
03.24.2014 , 06:16 PM | #2
Deviens Révanite car pour faire le bien, il y a cette école secrète qui se cache sur Dromund Kaas
Ou alors d'un certain point de vue, la voie de Malgus se tourne vers une vision d'un Empire plus juste...

Khazou's Avatar


Khazou
03.26.2014 , 03:13 AM | #3
Salut,

J'ai monté mon guerrier sith en mode bisounours, et même si parfois il s'agit de sauver purement des gens de leurs tristes sorts, parfois être gentil c'est être une belle enflure quand même. Disons que le côté dark te fait tuer un peu prêt tout le monde, le côté light, c'est un peu plus subtile, exile, changement d'allégeance.. mais ça reste loin du monde des bisounours. Il reste en vie mais à qu'elle condition ?!

J'aurais tendance à dire que le sith lumineux est plus sournois que gentil. Puis après tu peux aussi changer la face de l'empire avec Jeesaa la bisounours, et tu t’aperçois que tu n'es pas le seul à choisir la voix lumineuse ^^ une utilisation de la force obscure un peu plus propre dirons nous

Natrox's Avatar


Natrox
03.26.2014 , 02:28 PM | #4
Sith ou Jedi ,l'ideologie réside je pense au dela des choix qui paraissent manichéen,un jedi peux faire le bien de prime abord ,mais les consequences de ses actes,même si dans l'immediat paraissent lumineuses, serviront en fait le côté obscur un jour.

Au fil de la narration côté obscur,hormis les siths endurcis,on peux se rendre compte que pour une bonne part de la population côté empire,ceux qui sont envahis par le côté obscurs passent à la limite pour des malades mentaux,et posent même problemes à certains moments dans la logistique militaire,ils sont bien souvent incontrolables,opportunistes,nombrilistes,égoïstes et j'en passe...

Les plus avertis sondent la force à la recherche du calcul ultime ,chose qui est possible au prix d'une lutte incessante envers cette force du chaos qu'est le côté obscur,en cela je pense que les deux parties luttes,mû par la promesse d'une utopie qui n'est pas ,je pense la destruction de l'univers,mais leur asservissement à la force les pousse à arpenter des chemins diamètralement opposés.

Sur ce j'ai monté un merco côté lumineux ,fin c'est un cas à part le mercenaire n'etant pas vraiment affilié à l'empire,et je considere que je tempere les debordements des deux parties,chose qui peux pourquoi pas s'appliquer à un sith qui sert d'abord le devoir envers l'empire plutot que sa deviance du côté obscur.
Dans l'histoire,tout le monde pense bien faire,et puis ne dit on pas *la route de l'enfer est pavée de bonnes intentions*
Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme

Sullexus's Avatar


Sullexus
03.27.2014 , 02:04 PM | #5
En parlant de merco idem la mienne est tournée vers la lumière même si parfois elle peut franchir la limite et abattre froidement quelqu'un qu'elle jugera de criminel... Elle a choisi d'être chasseuse de prime pour quelque par abattre les plus dangereux criminels, pouvant inclure des sénateurs despotiques, aux seigneurs sith tyrans...

Kalustian's Avatar


Kalustian
04.01.2014 , 07:33 PM | #6
Je n'ai pas trouvé de rubrique relative aux idées à proposer au développement du jeu ; mais je pense que là où le jeu y gagnerai franchement c'est de créer une "passerelle" entre république et empire lors de certains "nœuds" institués dans les trames. Je m'explique. Pourquoi un sith renégat qui vire du côté lumineux ne pourrait-il pas rejoindre les jedis après un "acte de transition" mis en place dans le jeu. Je pense que l'idée inverse fonctionne aussi. Cela offrant un gameplay bien plus riche pour le joueur qui ne se retrouve pas "coincé" dans un camp unique durant la totalité des quêtes de classe. Alors la difficulté réside dans la transition, puis le changement de classe avec éventuellement la rétrogradation de niveau (5 maximum, par exemple). Puis pourquoi pas un ensemble d'épreuves pour opérer cette transition (mais avouons que les classes possèdent une certaines symétries entre la république et l'empire)

Thaladan's Avatar


Thaladan
04.02.2014 , 08:31 AM | #7
tu peux jouer un chasseur de primes coté lumineux sans problème, avec des choix positifs qui aident les gens. jouer avec mako aide grandement à rester gentil.

pour l'agent secret c'est déja plus délicat mais ça peut faire une bonne histoire en étant agent double, triple quadriple ..

Pour les classes de sith cela semble difficile et improbable..un sith par définition est du coté obscur et ne s'embarasse pas d'obstacles ni de moment de compassion (sauf si elle est feinte par interet)

Khazou's Avatar


Khazou
04.07.2014 , 02:27 AM | #8
Quote: Originally Posted by Kalustian View Post
Je n'ai pas trouvé de rubrique relative aux idées à proposer au développement du jeu ; mais je pense que là où le jeu y gagnerai franchement c'est de créer une "passerelle" entre république et empire lors de certains "nœuds" institués dans les trames. Je m'explique. Pourquoi un sith renégat qui vire du côté lumineux ne pourrait-il pas rejoindre les jedis après un "acte de transition" mis en place dans le jeu. Je pense que l'idée inverse fonctionne aussi. Cela offrant un gameplay bien plus riche pour le joueur qui ne se retrouve pas "coincé" dans un camp unique durant la totalité des quêtes de classe. Alors la difficulté réside dans la transition, puis le changement de classe avec éventuellement la rétrogradation de niveau (5 maximum, par exemple). Puis pourquoi pas un ensemble d'épreuves pour opérer cette transition (mais avouons que les classes possèdent une certaines symétries entre la république et l'empire)
Etant donné qu'il est impossible de faire des opés avec la répu.. et inversement, il est totalement hors de propos de changer de faction. On pourrait à la limite avoir une trame de quête unique avec changement d'allegence, et pourquoi pas de temps en temps un petit repu qui te contact pour faire une mission mais en aucun cas un changement de faction.

hitsumaru's Avatar


hitsumaru
04.08.2014 , 06:29 PM | #9
C'est pas compliqué en fait,pour les 2 classes neutres par nature (chasseur de primes et contrebandier) la question ne se pose pas. Pour les soldats et les agent on peut faire un fervent patriote au sens le plus naïf du terme,un sacré couillon qui crois dur comme fer aux idéaux de sa faction,on rencontre d'ailleurs des partenaires de ce type (Elara Dorne avec le soldat,Vector Hylus et Raina Temple avec l'agent). Pour les sith....... il y a le modèle palpatine mais il est vrais que ce système de points de coté lumineux/obscur très manichéen n'aide pas, prenons l'exemple de Taris coté empire: le commandant des opération impériales est Dark Gravus,un sith que l'on de peut pas accuser d'accointances avec le coté lumineux,pourtant il ne laisse jamais éclater sa colère,il écrase tout ceux qui s'opposent à lui mais sans jamais en faire trop,il utilise parfois ses éclairs contre ses alliés mais jamais sans avoir tenté autre choses avant. A mes yeux c'est un sith modèle,pourtant la seule fin qu'il approuve pour la quête de le planète est la fin lumineuse,tout simplement parce qu'après avoir vaincu le boss,il s'agit ni plus ni moins que de remporter une victoire à la fois morale et milliaire pour l'empire ainsi qu'un grand prestige personnel......en gardant littéralement les mains dans les poches !!!! alors que la fin obscur consiste à tirer son arme pour mettre inutilement sa vie en danger pour priver l'empire d'une bonne propagande gratuite et d'une alliée certes insuportable mais tout à fait capable de se faire tuer toute seule sur la prochaine planète ou on l'enverra,en attendant,chaque coups qu'elle portera sera une victoire pour l'empire.

Darth_Aravator's Avatar


Darth_Aravator
04.19.2014 , 03:43 AM | #10
Quote: Originally Posted by Tithenernil View Post
...en avançant dans les quêtes j'ai de plus en plus de mal à trouver une raison de rester Impérial et ne pas déserter.

J'en viens à mes questions. L'Empire a-t-il un "bon coté"? Peut on considérer que d'une certaine façon il cherche à améliorer la vie de ces citoyens par un contrôle strict? Quel est votre avis sur ces questions. Et pour ceux qui ont joué Impérial en coté Lumineux, comment justifiez vous votre alignement et votre allégeance à l'Empire?...
Je pense qu'il faut faire une distinction entre, ce que pense, ressent et connait le joueur... et ce que "pense", "perçoit" le personnage. Ton personnage est sensé avoir été éduqué au sein de l'Empire.

Le soucis est qu'en dehors de son approbation ou non de la société dans laquelle il vit, c'est surtout qu'il ne connait que peu d'autres systèmes de société proche de la perfection hormis celui qu'il connait d'une part... et d'autre part (ce dernier point est très important) la propagande impériale + les authentiques méfaits de la République (car il en existe) contribue à le conforter dans son idée que l'Empire est le meilleur modèle, par défaut, de société idéal.

Pour les agents impériaux, en particulier, ça sera plus probable cet état d'esprit. c'est pas qu'ils soient "méchants" ou "bons" c'est que de la naissance à l'âge adulte ils n'ont connu que ça. Sauf si on leur prête une origine non impériale auquel cas ils auront à prouver leur valeur pour obtenir un statut social de citoyen impérial sinon mieux. C'est pas quelque chose qu'ils ont comme ça sur un plateau. En bref, si t'es pas un citoyen impérial t'es un esclave... donc dans le cas de l'agent il était déjà probablement dans le système dès son plus jeune âge, et sans doute même de par ses parents.

Pour les chasseurs de primes, là faut avouer que c'est spécial... Ils sont sous l'égide des mandaloriens où l'on doit prouver sa valeur au combat et où le principal moyen de vivre est le mercenariat. Après ce qui fait la différence c'est l'éthique de l'honneur et les points de vue de clans. Dans ce cas précis, il faut garder à l'esprit que tu tues des mecs sur contrat, donc pour des crédits. La notion d'être sympa va pas trop en accord avec cette profession. Tôt ou tard ça va poser problème. Il y a des cas où tu pourras pas choisir les termes de tes contrats donc ne peut que choisir deux voies sur ce point : blouser ses employeurs ou faire le boulot sans zele particulier avec pour état d'esprit que c'est pas par haine et que la survie l'impose.

C'est d'ailleurs le maître mot : la survie ou la mort.

En conclusion, le perso n'est pas sensé savoir ou se rendre compte que bosser pour la République est peut être mieux pour lui... surtout que c'est pas toujours le cas, il suffit de voir certaines missions sur Belsavis.
Quant à rejoindre le camp adverse... c'est pas sans de nombreuses barrières de méfiance et de trahisons. Un ex impérial sera toujours vu comme un espion potentiel et aussi comme un pion sacrifiable au besoin dans les missions périlleuses.
Kilzemole : Bah c'est simple, je pèterais tout chez moi, et ensuite je dirais aux gosses : "Qui veut faire un Trivial Poursuit ?"