View Single Post

Xhylette's Avatar


Xhylette
01.30.2013 , 07:40 AM | #29
Quote: Originally Posted by _Blondin_ View Post
La preuve, même Xhylette ne nous a pas offert un des ses pavés dont il a le secret, alors que logiquement on est sur son terrain de prédilection (non non, ce n'est pas un appel!! vade retro!!)
"Vade retroll, Satanas !"

Tu as réveillé le Xhyl qui dort, c'est ton droit, mais tu vas en subir les conséquences.


Alors bon, l'avenir de ce jeu ? Il appartient d'abord à son éditeur, pas aux joueurs. L'éditeur propose, les joueurs disposent. Et qu'est-ce qu'il propose, l'éditeur ? Et d'abord, qu'est-ce qu'il a proposé ?

Concrètemment, l'évènement majeur, c'est le FreeToPlay, arrivé fin de l'an dernier. Est-ce une réussite ? Trop tôt pour le dire ... et puis même, on n'a pas les chiffres. Certes oui, le jeu est bien rempli, les serveurs débordent, ils nous font même parfois une laggite aigüe, une crise de latence façon Yo-Yo par exemple, encore qu'on ne soit pas vraiment sûrs qu'il s'agissait bien des serveurs. Quoiqu'il en soit, quand ça va mal, c'est que ça va bien. S'il y a encombrement, c'est qu'il y a du monde, et s'il y a du monde, nous, joueurs, on ne peut que s'en réjouir.

Mais ce que l'on ne sait pas, c'est si ce monde paye, et combien. C'est bien d'avoir du monde, mais avoir du monde qui paye, c'est encore mieux. Or là, force est de reconnaitre qu'on ne sait pas grand chose. A lire le forum Clients, on voit bien que beaucoup de monde voudrait payer mais n'y arrive pas. Est-ce un bon signe ? Que beaucoup de monde veut payer, c'est un bon signe ; que beaucoup de monde n'arrive pas à payer, c'est un mauvais signe.

Et puis, une chose est de payer, une autre est de livrer. Soyons juste, moi qui vous parle, je suis parvenu à payer mes trois abos sans la moindre difficulté ; par contre, je n'ai reçu qu'une seule fois mes pièces du Cartel. Les deux autres livraisons sont coïncées, sur l'autoroute, vous savez bien, les autoroutes, là, les autoroutes de l'information, celles qui passent par Tombouctou, Petropavlosk et Oulan-Bator, pour transférer des pièces du Cartel depuis Austin jusque Liège. Liège, c'est en Belgique, pas en Somalie extérieure. Allez, je suis sûr que vous aviez compris.

Enfin, bref. L'avenir de Swtor, il est incertain. Qu'une nouvelle planète arrive, c'est une bonne chose ; que déjà, on ne lui a pas réservé une boite en carton avec de jolies couleurs vives dessus, c'est déjà moins une bonne chose. Reste à voir ce qu'il y a sur cette planète : quelques indigènes féminines accueillantes en pagne de paille, ou une tribu de bugs aggressifs et décidés à en découdre avec le pilote de la carte graphique qui n'est pas à jour, seul l'avenir nous le dira.


C'est bien difficile de prédire l'avenir de ce jeu, croyez moi. Nous sommes en plein "fog of war", en plein "brouillard de guerre", comme disent Messieurs les anglais. Chacun campe sur ses positions : les joueurs attendent que l'éditeur montre sa force, tandis que l'éditeur attend que les joueurs montrent leur argent. A ce "jeu" là, l'avenir n'est pas nécessairement sombre, mais il est en tous cas obscur.


NB. Tiens, tant que j'y suis, à propos de belles boites de jeu avec des couleurs vives dessus, laissez moi vous raconter mon aventure de ce matin, au Carrefour, pendant que Madame Xhyl faisait les courses du ménage. Voilà que je tombe nez à nez avec une boite de "Need for Speed, Most Wanted". C'est un jeu en solo édité par Electronic Arts, hein, un jeu qui a une excellente réputation. D'ailleurs, j'ai acheté tous les "Need for Speed" jusqu'à présent, et il m'arrive encore d'y jouer pendant les maintenances.

Je mets la boite dans le charriot. Et puis, il y a derrière mon crâne, une petite sonnerie qui s'agite et qui me dit : "Xhyl ! Xhyl !! Le dos de la boite, Xhyl ! Il faut lire le dos de la boite !!" Zut alors, encore un peu, j'oubliais.

Et qu'est-ce que je découvre, tenez vous bien, accrochez la ceinture au siège : "Connexion Internet nécessaire avec le site Origin etc". Clac ! Ca y est ! Ca recommence ! C'est pas un retour de flamme, c'est un retour de vapeur ! Ils vont encore une fois me vaporiser avec leur site Internet complètement inutile, superflu et superfétatoire, puisque c'est un jeu solo. Ah, mais pas deux fois, hein, les amis. Chat échaudé craint l'eau froide, client roulé dans la farine craint la vapeur ! Hop, le jeu est retourné dans le rayon aussi vite fait que bien fait. Pour me venger, je me suis offert trois bouteilles de Gewürztraminer à la place !
"Qu'importe la destination, seul compte le voyage."