View Single Post

Xhylette's Avatar


Xhylette
01.16.2013 , 05:40 PM | #5
Aric Jorgan et Elara Dorne sont deux véritables personnages de roman, profondément attachants par la compassion que suscite leur drame personnel : celui de la trahison.

Aric Jorgan, le fidèle serviteur, a été trahi par sa hiérarchie, et dégradé pour une trahison qu'il n'a pas commise. Il a eu le tort de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, quand ses supérieurs avaient besoin d'un bouc émissaire. C'est un soldat blessé par une dégradation injuste dans une carrière qu'il voulait exemplaire, mais qui se relève lentement, à force de courage personnel.

Elara Dorne, la transfuge, a trahi son peuple, et rejoint l'ennemi, pour ne pas trahir elle même ses convictions personnelles. Sa déception est immense lorsqu'elle s'aperçoit qu'elle n'est plus une Impériale, et qu'elle ne sera peut-être jamais une Républicaine. Voulant être tout pour quelqu'un, elle n'est plus rien pour personne. Elle a tout perdu, mais elle aussi, à force de courage, elle va s'en relever, lentement, avec conviction.

A moins que je ne commette une lourde erreur, ces deux personnages "miroir" magnifiquement typés sont sortis de l'imagination fertile de Daniel Erickson ; ils auraient tout aussi bien pu sortir de celle de Fiodor Dostoïevski. Je vois très bien les silhouettes torturées d'Ivan et Dimitri Karamazov apparaitre au travers d'Aric Jorgan et d'Elara Dorne.
"Qu'importe la destination, seul compte le voyage."