Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Master of Puppets

Darkalec's Avatar


Darkalec
09.11.2014 , 07:45 AM | #1
Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine …



Chapitre 1: Avant goût du pouvoir.



"End of passion play, crumbling away
I'm your source of self-destruction
Veins that pump with fear, sucking darkest clear
Leading on your deaths construction
Taste me you will see
more is all you need
you're dedicated to how I'm killing you"

"Fin du mystère, de la passion qui s'effrite
Je suis source d'autodestruction
Veines qui pompent la peur, aspirant l'esprit sombre
Dirigeant la construction de ta mort
Goûte moi tu verras
Tu as besoin de plus
Tu es dévoué à la façon dont je te tue"


Metallica- Master Of Puppets




Ses pieds mécaniques claquaient sur le sol de la Jungle de Yavin, la discrétion n'était pas son fort depuis la pose de ces implants, sa renaissance en Cyborg. Mais il y avait pire*: le bruit que faisait son respirateur dans ce climat tropical... Depuis qu'il avait quitté son vaisseau, une vingtaine de minutes plus tôt, il avait déjà massacré une dizaine de créatures, sans compter les deux essaims de scarabées-piranhas qu'il venait de réduire en miette.

Les coordonnées obtenues dans le message codé l'avaient conduites à l’intérieur d'un vieux ziggourat Massassi.
La pyramide était assez petite à coté de celle prés de laquelle il avait posé son vaisseau, mais elle rayonnait dans la Force.
Au cœur du temple Epitaph découvrit un étrange cristal bleu taillé d'un bloc, le cristal semblait résonner au sein de la Force.
Le message d'Hanat ne comportait que trois choses: des coordonnées spatiales, des coordonnées terrestres et une simple phrase.

- "Au pied de la feuille bleue." récita de mémoire Epitaph.

Il s'approcha du cristal, la puissance qui s'en échappait était impressionnante, on aurait cru un catalyseur du coté obscur, Ses nouveaux yeux mécaniques scannèrent le socle du cristal est y trouvèrent une petite trappe.
Epitaph l'actionna et y découvrit une petit datacarte, portant la marque de la famille Sadow. Il l'inséra dans le lecteur intégré dans son bras robotique.
De nouvelles coordonnées, lui apparurent a travers ses «*yeux*» avec un petit message: "Gare aux Valseurs, unis ils vont toujours!"

Dark Epitaph quitta le "Temple de la feuille bleue", les nouvelles coordonnées lui indiquaient un point *plus à l'Est.


Il lui fallu plus d'une heure pour se frayer un chemin à travers la jungle et ses créatures, mais il arriva enfin devant un étrange édifice.
C'était une sorte de bouche d’accès qui s’enfonçait dans le sol, mais les portes étaient closes.

Epitaph activa l'un de ses sabres et tenta de s'ouvrir un passage, mais à peine sa lame toucha la porte, que le sabre se désactiva.
L'entrée devait être protégée par un champ magnétique comparable aux brideurs d'armes dans les arènes.
Il pesta au fond de lui et se mit en quête d'une solution en examinant les portes.
Sur la gauche un étrange symbole attira son attention.
C'était un creux ayant la forme de la marque de Sadow, le même symbole qu'Hanat avait fait poser en relief sur le poing mécanique d'Epitaph.

-"Tu avait tout prévu beauté!" chuchota Epitaph pour lui-même.

Il déganta sa main de métal et fit correspondre la clef à la serrure.
Les portes s'ouvrirent et Epitaph entra.

Il descendit un grand escalier qui lui paru interminable.
Epitaph déboucha enfin sur une grande pièce ronde éclairée jonchée de vieilles consoles et autres appareils, en face de lui il y avait trois portes massives, celle du centre s'ouvrit et un Droïde antique de défense entra en ouvrant le feu.

Malgré son age, le Droïde était d'une puissance extraordinaire, il était massif, avait une grande puissance de feu et était équipé d'un puissant bouclier énergétique. Epitaph eut besoin de toute sa concentration pour renvoyer les tirs dévastateur de la machine.
Il bondit à temps pour éviter les tirs d'un second droïde sorti de la porte de droite... deux ça faisait beaucoup...
Soudain une idée sauta à l'esprit d'Epitaph: «*Valseurs! Ils sont donc 3!*»
la dernière porte, celle de gauche, s'ouvrit, Epitaph savait qu'il n’avait que peu de temps pour agir.
Il roula derrière une sorte de gros ordinateur pour se protéger des tirs des deux Droïdes qui étaient maintenant côte-à-côte puis il usa de la Force pour faire léviter le troisième, qui entrait dans la pièce, et le projeter devant ses camarades.
Le troisième droïde se retrouva sous le feu des deux autres, Epitaph profita de se bouclier éphémère pour bondir par dessus et se retrouver derrière les deux premiers.
Le Droïde explosa sous les assauts de ses "amis", Epitaph fit jaillir ses deux lames et perfora, en un magnifique double mouvement symétrique, les cerveaux droïdes des deux puissantes machines de guerres.

Il entra par la porte centrale et n'en crut pas ses yeux...

Un hangar gigantesque s'étendait devant lui, un hangar si grand qu'il contenait une flotte entière.
De l'endroit où il se trouvait Epitaph distinguait quatre cuirassés de classe Derriphan, (des vaisseaux Sith de plus de 200m!), peut être dix canonnières d'escorte Sith, une bonne trentaine de Transports de troupes Sith et plusieurs centaines de Chasseurs Sith.
Certes c'était des vaisseaux archaïques, mais des vaisseaux puissant. Certains avait l'air modifiés, sans doute des prototypes.

Epitaph goûtait enfin à ce qu'était le vrai pouvoir, il avait maintenant une puissance plus grande qu'il n'en avait rêvé... de plus que cachaient les multiple salles reliées à ce hangar? Allait-il mettre la main sur des Warbots d'élite? Une légion de Droïdes Tueurs Sith? Ou peut mieux encore? ...
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)

Darkalec's Avatar


Darkalec
09.11.2014 , 07:47 AM | #2
Chapitre 2: Un allié inattendu.



«Come crawling faster
Obey your master
Your life burns faster
Obey your master
Master»

«Viens en rampant plus vite
Obéis à ton maître
Ta vie se consumera plus vite
Obéis à ton maître
Maître»


Metallica- Master Of Puppets




Après l'euphorie de sa découverte, Epitaph revint vite à la réalité.
Une tel flotte allait demander des équipages, un Derriphan n'embarquait certes que 25 membres d'équipages, mais il avait devant lui quatre. Il y avait aussi les canonnière qui demandaient 18 membres d'équipages, mais n'étaient utiles que si elles avaient leur 30 soldats de chocs, et aussi les transporteurs qui prenaient 12 hommes... Si on ne prenait pas en compte les chasseurs, Epitaph avait besoin de trouver 970 Hommes d'équipages et ça ne suffirait pas car il lui faudrait armer les chasseurs embarqués et ceux posés au sol... jamais il ne pourrait recruter et cacher un millier d'hommes pour se constituer une flotte privée.

Epitaph pesta et, dans un accès de rage, arracha la barrière de sécurité en face de lui.
Il décida alors d’explorer le reste du complexe. Epitaph découvrit de nombreuses réserves énergétiques, quelques stocks d'armes et d'équipement et deux infirmeries.
A son grand plaisir il tomba sur une centaine de Warbots en parfait états et deux Droïdes Tueurs... . Il se retrouvait donc à la tête d'une petite troupe au sol, c'était déjà ça.
Les Salles les plus éloignées des vaisseaux offrirent elles aussi de belle découvertes, il trouva deux grandes bibliothèques avec de nombreux documents et une bonne trentaine d'holocrons Sith.
Mais c'est une pièce cachée, qu'il découvrit par hasard, qui lui offrit la plus stupéfiante des découvertes.
Il déplaça une grande étagère sculptée pour mettre à jour une étrange porte gravée de nombreuses inscriptions Sith.
Epitaph enfonça la commande d'ouverture au centre de la porte et celle-ci s'ouvrit, la pièce s'éclaira et il entra.
C'était une pièce octogonale, en son centre il y avait un bureau recouvert de nombreux parchemins, d'un holocron et de quelques objets alchimiques. Les murs, eux, étaient décorés d'armes*: des épées, des dagues, des armes d'hast … mais le point le plus intéressant était au fond de la pièce.
Epitaph observa l'objet un instant, c'était une sorte de grand tube métallique équipé d'une console et de nombreux câbles et tuyaux.
Ses implants firent une recherche rapide et la réponse apparu devant ses «yeux» : Sarcophage de stase Sith.
Epitaph s'approcha de la console et appuya sur la touche «Anga» («ouvrir» en langue Sith).
L'appareil se mit à vibrer, certains tuyaux se décrochèrent en lâchant de la fumée, les voyants de la console passèrent du vert au rouge et le sarcophage s'ouvrit.
De la fumée s'échappa de l'appareil antique et un humanoïde s’effondra au sol.
Sa peau était épaisse et rouge, à certains endroits de petits pics saillaient dans son dos, c'était donc un Sith, un Sith au sang Massassi.

La créature rouge releva la tête, c'était bien un Sith de lignée pure, son visage simiesque, ses appendices faciaux et les pics sur son corps en étaient les preuves.
Il fixa de ses yeux flamboyant celui qui l'avait «réveillé».

- "Kam… ?"

Bien évidement il parlait en langue Sith, Epitaph n'avait aucun soucis avec la langue naturelle de l'Empire. Hanat parlait souvent en Sith, «Kam ?» était l'équivalent de «Que ?».
Les yeux du Sith de sang se posèrent alors sur l'un des sabres laser d'Epitaph, son visage passa de la surprise à la haine il feula avant de lâcher un «Jidai !».
Il bouscula Epitaph et se précipita vers une épée Sith accrochée au mur.

Epitaph activa ses sabres.

- "Je suis le seigneur Sith Dark Epitaph, élève d'Hanat Sadow !

Le Sith de sang arrêta son geste en entendant le nom de Sadow, et se retourna pour faire face au cyborg.

- Deretija tave Resucejisderetis Tu!
<Tu parles le langage de la République!>

- Je suis un Sith ! Un Sith de l'Empire né de la destruction du tiens !

Le Sith à la peau rouge hésita, sa main se tendit vers l'épée puis il se ravisa :

- zinot ardu'kardasth' Tu ! Ardu'kardasth' ! Jidaith' Spaga !
<Tu portes des sabres laser ! Des sabres laser ! L'épée des Jedi!>

Epitaph ne voulait pas se battre contre lui, il devait connaître des choses et pouvait être utile !

- Les nouveaux Sith utilisent l'arme des Jedi pour mieux les humilier ! Tenta-t-il.

Cette réplique paru le convaincre, son visage se détendit et il paru plus intrigué qu'agressif.

- Midwanuo..."
<Pour le pouvoir... >

Après quelques minutes Epitaph parvint à convaincre le Sith et celui-ci se détendit.
Il se nommait Kronaag fils de Galiamus, il fut jadis un Sadow'een, un des assassins d'élite de Naga Sadow.
Quand l'Empire fut vaincu par la République, Kronaag suivit Naga Sadow sur Yavin IV, ils n'étaient alors plus que 8 Sadow'een.
Naga Sadow se plaça en stase dans l'attente d'un retour des Sith et les Sadow'een décidèrent de placer le plus jeune d'entre eux en stase pour que leur héritage perdure.
Kronaag était le plus jeune des Sadow'een...

Epitaph était content de sa découverte, certes ça ne réglait pas le problème des équipages, mais il avait trouvé un nouvel atout dans son jeu.
Kronaag avait été facile à convaincre, Epitaph lui avait montré la marque qu'Hanat avait fait poser sur son poing mécanique pour s'assurer sa fidélité... pour le moment.
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)