Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Mission tourelle Dantooine

FAFNEER's Avatar


FAFNEER
11.23.2019 , 02:48 AM | #1
J'ai déposé un ticket concernant l'infaisabilité de la mission de la tourelle sur Dantooine depuis le dernier changement de version. Voici ce que répond le service clientèle (balle en touche )
Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de nous contacter pour nous donner votre avis sur Star Wars™: The Old Republic™.

Notre équipe de développement accueille toujours avec beaucoup d'intérêt vos suggestions, idées et critiques constructives concernant le jeu et consulte régulièrement les forums officiels pour lire les commentaires de joueurs comme vous.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, nous vous invitons à publier votre commentaire dans la boîte de suggestion des forums officiels : http://www.swtor.com/community/forumdisplay.php?f=349

L'équipe SW:TOR ne peut répondre à tous les messages, mais elle les lit tous attentivement.

Si vous souhaitez accéder à la totalité des publications de l'équipe des développeurs, consultez le Fil du développeur : http://www.swtor.com/community/devtracker.php

Merci,

L'équipe du service clientèle de Star Wars™: The Old Republic™.
Cogito ergo sum

Ellthyr's Avatar


Ellthyr
12.31.2019 , 10:32 AM | #2
Si tu ouvre un ticket à chaque fois que tu rencontre un obstacle tu fini par avoir des réponses automatique, en plus j'ai fait la quête juste après la MAJ je n'ai pas eu de problème avec la tourelle.

Il faut bien lire les sorts de ta tourelle elle ne fait pas que attaquer, elle à aussi un bouclier.
“The discontented are the poor who think.”
SWTOR Cheat BG
Ambush / Power Tech / Darth Malgus

FAFNEER's Avatar


FAFNEER
01.02.2020 , 04:48 PM | #3
Ecoutes je sais me servir d'un bouclier, d'une brosse à dent, d'un ordinateur et accessoirement je sais programmer aussi. DONC, j'y arrivais avant la 6.0 et je pense que je ne suis pas le seul. Et puis après tout je m'en fiche pour ce qu'on gagne cela ne vaut pas la peine …
Cogito ergo sum