Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Un bisounours chez les Sith


Deinolictor's Avatar


Deinolictor
05.24.2014 , 12:31 PM | #11
Quote: Originally Posted by Tithenernil View Post
Bonjour à tous,
je me pose de petites questions sur l'univers, et surtout sur le fonctionnement de l'Empire Sith.

Etant par nature un bisounours, j'ai beaucoup de mal à jouer les méchants. Malheureusement, je trouve que le design des classes de l'Empire et de leurs compagnons est bien plus réussi que celui de leurs équivalents Républicains.

Profitant du système oh combien malin d'alignement, je me suis dit qu'il serait facile de jouer un "gentil" Sith ou un agent Impérial qui cherche à faire le bien autours de lui. Mais, en avançant dans les quêtes j'ai de plus en plus de mal à trouver une raison de rester Impérial et ne pas déserter.

J'en viens à mes questions. L'Empire a-t-il un "bon coté"? Peut on considérer que d'une certaine façon il cherche à améliorer la vie de ces citoyens par un contrôle strict? Quel est votre avis sur ces questions. Et pour ceux qui ont joué Impérial en coté Lumineux, comment justifiez vous votre alignement et votre allégeance à l'Empire?

Merci de m'avoir lu!
Que la Force soit avec vous.

Sans parler de l'empire et de cet abruti d'empereur, qui est aussi dingue que dangereux, il faut garder à l'esprit qu'être utilisateur du Côté Obscur de la force ça ne veut pas dire être foncièrement méchant, sadique, tuer tout ce qui bouge ( et être un gros con par la même occasion ). Non !!
Le Côté Obscur de la force est seulement une manière différente d'utiliser la force, par le biais de la canalisation de ses émotions, ça peut être la peur ( Cf Anakin), la haine, la douleur, la passion et l'amour aussi, à ne pas oublier. Après c'est sur, la plupart des sith rongés par l'ivresse du pouvoir se son laissés bouffer par l'avidité
ou d'autres choses qui les ont rendus stupides et particulièrement cruel.

Après dans le jeu, les choix donnant des points obscurs ou lumineux sont trop basés sur des clichés basiques, et les choix offerts sont loins d'être subtils.

Je suis plus que persuadé que si l'univers de Star Wars était réel, un utilisateur du Côté Obscur, même bien ancré dedans, peut être capable de faire des choses bien et avoir de l'empathie ( Si j'étais un sith, je suivrais cette voix), et inversement, un jedi complètement ancré dans le côté lumineux et donc dépourvu d'émotion, pourrait être capable de faire des choses horribles, ce qui s'est déjà vu dans l'affaire Zayne Carrick.

Après il faut garder à l'esprit le contexte du jeu, l'Empire est dirigé par un empereur qui est un vrai psychopathe, et qui pousse ses sujets à agir comme lui, d'où la nécessité de le renverser.

P-S : Hail Darth Malgus
Si vis Pacem para Bellum

Darth_Aravator's Avatar


Darth_Aravator
05.27.2014 , 01:21 PM | #12
Quote: Originally Posted by Deinolictor View Post
... il faut garder à l'esprit qu'être utilisateur du Côté Obscur de la force ça ne veut pas dire être foncièrement méchant...
Le côté obscur finit toujours par te rendre méchant, même si tu l'étais pas avant. L'un ne n va pas sans l'autre. Même Revan, qui a su garder un certain contrôle en étant sith sur ses émotions, a surfé sur la vague de sa personnalité bouleversée par le côté obscur mais se montrait "méchant".

Dans le côté obscur tu peux avoir des revirement et éprouver de la pitié ou d'autres émotions positives contraires au côté obscur, ça n'empêche pas mais le côté obscur désinhibe la personnalité sur les autres émotions, dites négatives. ça t'influence malgré toi... c'est pour ça que les jedi essayent toujours de rester droit dans leurs bottes par raport à ça.

Chaque excès d'émotion de jedi ou de sith se répercute dans la Force. Comme une pierre jetée dans un lac, ça se déploie en une onde (négative ou positive) qui influence leur environnement. Dans kotor, ils en parlent comme d'un "écho dans la Force". En bref, dès qu'ils craquent, même un bref moment, ça peut empirer et les influencer à agir d'avantage en mauvais. Qu'ils soient intelligents ou non, change peu le résultat.
Kilzemole : Bah c'est simple, je pèterais tout chez moi, et ensuite je dirais aux gosses : "Qui veut faire un Trivial Poursuit ?"

Deinolictor's Avatar


Deinolictor
05.29.2014 , 12:33 PM | #13
Et non justement, le côté obscur, c'est simplement une manière différente d'utiliser la force.
Malheureusement, la majorité des personnages qui ont suivis la voie du Côté Obscur sont effectivement devenus méchants, ou dans la majorité, l'étaient déjà à la base... ou alors ils étaient trop faibles d'esprit.
La majorité des êtres "intelligents" sont vils, voilà pourquoi.

Or il y a quelques rares exemples d'utilisateurs du Côté obscur qui étaient sages, ne pensaient pas à massacrer tout le monde bêtement, et cherchaient simplement à agrandir leurs connaissances et leur pouvoir sans nécessairement vouloir conquérir la galaxie, je pense par exemple à Vergere.
Mais aussi et surtout à Darth Vectivus. Lumiya en a très bien parlé :

"That's because he did no evil. He didn't attempt to conquer the galaxy, try to wipe out the population of a star system, or start an all-out war with the Jedi. He just existed, learned. Died of old age, surrounded by family and friends."
―Lumiya discusses Darth Vectivus' character with Jacen Solo


Je pense aussi à Darth Malgus. Injustement accusé de traitrise, c'était un soldat pour l'essentiel, un militaire, un tacticien, et un guerrier, il faisait son travail et pas une seule fois je n'ai entendu parler d'acte foncièrement méchant ou sadique de sa part. Il tuait ses ennemis, certes, mais il le faisait dans le contexte de son devoir, et pas par sadisme.
Dans SWTOR il y a une foule d'éléments à son sujet qui nous prouve que ce n'était pas un boucher assoiffé de sang, lorsqu'il avait conquis un territoire, il ne massacrait pas tout le monde, il étudiait les us et coutumes des populations étrangères, des autres peuples, et en faisait des alliés. D'ailleurs, ceux qui ont fait la quête "premier assaut" sur Ilum peuvent en témoigner avec le discours mémorable de Malgus qui sert d'intro à la zl "bataille" ( sauf les trisorush qui passent les dialogues). Et dans le roman sur Malgus, on y apprend même qu'il éprouve de l'amour, même si ce cinglé d'Empereur et les autres Sith rendent cette relation compliquée...

Tout ça pour dire qu'un utilisateur de la force peut suivre la voix du Côté Obscur sans pour autant devenir un fou sanguinaire, mais au contraire s'en servir pour juste vivre et survivre.
Si vis Pacem para Bellum

Darth_Aravator's Avatar


Darth_Aravator
05.30.2014 , 04:35 PM | #14
Le problème est que le côté obscur est sensé influencer l'utilisateur de la Force, autant que celui du côté lumineux, ce n'est pas juste une autre façon de manipuler la Force malgré les exemples.

Dark Malgus, à l'instar de Revan était plutôt un stratège, et faisait corps avec son instinct de guerrier. Ce qui fait qu'il n'avait pas besoin d'en faire d'avantage. Certes il était amoureux mais l'amour n'est pas une contradiction, que ce soit lumineux ou obscur. Malgus savait contrôler ses instincts surtout tout en sachant être impitoyable quand il le fallait et avoir de la retenue aussi quand nécessaire.
Cependant, le côté obscur influence les utilisateurs de la Force. C'est un fait, quelque soit leur personnalité. Il gardent leur intellect et leur personnalité de base, mais ils ont une attitude qui les rend nettement différents d'avant.

Même Revan lui même avait changé après son passage à l'Académie Trayus, sauf qu'après son entrevue avec l'Empereur, il a réussi tout comme Malgus à canaliser ses émotions pour rester puissant et suivre son idéal mais ses actes étaient teintés de méchanceté malgré tout. Il a converti des jedis à l'Académie pour qu'ils le suivent mais ceux qui refusaient étaient quand même tués par lui...

Qu'on aime ou non, Star wars est manichéen fondamentalement...c'est seulement avec l'UE que ça le devient moins et ces exceptions sont complètement antithétiques dans ce cas précis car il devraient avoir leur émotions les plus primaires désinhibés. Techniquement, le côté obscur devrait (en gros) être comme une drogue dure.
Kilzemole : Bah c'est simple, je pèterais tout chez moi, et ensuite je dirais aux gosses : "Qui veut faire un Trivial Poursuit ?"