Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Azmirr Legacy, Episode 3 : Héritage de vengeance.

STAR WARS: The Old Republic > Français (French) > Communauté > Fan Fiction
Azmirr Legacy, Episode 3 : Héritage de vengeance.

Darkalec's Avatar


Darkalec
07.20.2013 , 05:19 PM | #1

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine …


Arsa'lec se glissa entre deux gros tuyaux, à peu prés au dessus du centre l'aire qui se trouvait quelque mètres sous lui.
il venait de se faufiler à travers un réseau de câbles et de tuyaux d'alimentations pour arriver le plus discrètement possible au niveau qu'il voulait atteindre.
L'aire atterrissage était de taille moyenne, comme prévu il n'y avait pas de caméra et deux Droïdes soudeurs, un de chaque coté, travaillaient sur les barrières de sécurité. Il y avait aussi un humain, qui semblait être un contre-maître et qui patrouillait de l'aire jusqu'à la porte d’accès qui lui faisait face.
La rigueur militaire se sentait dans chacun de ses mouvements et l'homme semblait mal a l'aise dans l'uniforme d'ouvrier du cartel Hutt, de plus à sa ceinture il portait un Blaster Mark IV Impérial.
Aucun doute sur son identité... c'était bien un Trooper Impérial ce qui confirmait les sources du Jedi.
Arsa'lec sorti son Comlink :

- VB ?

Un bip lui répondit.

- Dans 5 secondes tu vas déployé un blocage radio durant une minute sur la plate-forme d’accès H-4.

Il y eut un bip de confirmation et Arsa rangeât son comlink.

Velvet Beeper, son droïde Astromec se trouvait deux étages au dessus à bord de son Chasseur Aurek, Arsa'lec avait préféré s’infiltrer via le réseau d’alimentation plutôt que d'arriver en force directement avec l'Aurek.
Il compta 5 seconde et se laissa tomber en douceur au centre de l'aire d’atterrissage, il se réceptionna proprement et activa immédiatement son bouclier énergétique. Immédiatement les deux Droïdes pivotèrent et ouvrirent le feu sur l’intrus avec leur laser de soudure.
Le bouclier absorba les rayons, et presque immédiatement le boîtier de commande de celui ci se mit a clignoter. Arsa'lec fit alors appel a la Force pour bondir le plus haut possible et les Droïdes tentèrent de le suivre avec leurs lasers, mais, se faisant face se découpèrent l'un-l'autre.
Le Padawan désactiva son bouclier en retombant au sol et reporta son attention sur le trooper, celui-ci voyant son unité Com inefficace s'était mit à courir vers la porte d’accès du complexe et avait atteint la commande de fermeture avant qu'Arsa ne l'immobilise avec une décharge du Blaster qu'il gardait toujours a sa ceinture, réglé sur « assommer ».
La porte se mit à descendre et Arsa'lec utilisa la Force pour faire glisser, dans un bruit de tôle froissée, la carcasse de l'un des deux Droïdes. Celle-ci vint se caler sous la porte et, malgré des craquements métallique, la bloqua.
Le Miraluka attendit encore quelques seconde et appela le droïde avec son Comlink :

- Scanne la zone et viens me rejoindre.

Moins d'une minute plus tard l'Aurek se posait sur la zone d’atterrissage et le Droïde se mit à piailler.
Arsa'lec eut un léger sourire :

- Doucement VB, dit moi seulement si ça correspond a ce qu'on nous a donné.

Un Bip court.

- Bien, repris le Jedi, donc 4 étages, le premier ne comprend qu'un couloir d’accès, le second une unité d'intervention armée, le troisième le centre scientifique et le dernier le bureau de commandement...

Nouveau Bip court.

- Bon tout se passe comme...

Il fut interrompu par une suite de Bip vigoureux.

- Je sais Maître Sunlight ne va pas aimer.

Un Bip court suivit d'un Bip long.

Le Jedi eut un sourire amical envers le Droïde.
Arsa'lec franchit la porte, en se baissant pour ne pas se cogner, il s'approcha du panneau de contrôle intérieur et hésita un instant devant, priant la Force que son informateur ne s'était pas trompé.
Le jedi sorti son Datapad et le brancha sur l'une des prises du panneau.

- VB, tu arrive à te connecter au système comme ça ?

Dans ses mains son Datapad se mit à clignoter et une volée de Bip lui répondirent.

- Parfait ! Verrouilles toutes les portes sauf au dernier sous sol et immobilises-y l'élévateur. Ensuite coupes le système de sécurité.

Petit Bip bref, puis au bout d'une poignée de secondes une tirade de Bip joyeux s’échappèrent du Droïde.
Arsa'lec débrancha son Datapad et repassa sur l'aire d'atterrissage pour que son compagnon puisse le voir.

- Merci VB ! Continus à scanner la zone et au moindre souci tu décolles !

Le droïde tenta de protester mais le padawan avait déjà prit le chemin de sa destinée.

Arsa'lec remonta le couloir et fit face aux portes donnant accès au turbo-élévateur. Usant de la Force, il les força à s'ouvrir et fit alors face a un trou béant, la cabine se trouvant au niveau où il voulait se rendre, c'est à dire environs 300 m plus bas … .
Sans prendre le temps de réfléchir, le Miraluka se jeta dans le vide.
La chute ne dura que quelques secondes et, arrivé à un peu plus de 4 m de la cabine de l'élévateur, Arsa'lec utilisa une poussé de Force pour freiner sa chute. Il se réceptionna fortement mais sans douleur sur le toit de la cabine et dégaina son sabre-laser pour y pratiquer un accès.

Arrivée dans le Turbo-élévateur, il prit dix secondes pour reprendre son souffle et se calmer.
Le Padawan ouvrit les portes et se retrouva dans un couloir d'une cinquantaine de mètres donnant sur une lourde double porte.
Arsa'lec s'avança lentement, tout ses sens aux aguets. Au travers de la Force, il percevait sa cible, il était là, dans le grand bureau derrière les portes... Fargoth Nedevar, plus connu sous le nom de Dark Ekarizor se tenait là aux cotés d'un officier scientifique. Le Miraluka percevait leurs voix :

- … Mais mon seigneur, semblait protester l'officier. L'acide n'est pas encore suffisamment sélectif, il touche les humain aussi !

- C'est un ordre ! Insista Ekarizor. Je veux connaître son efficacité réelle, déversez-en dans les réservoirs d'eau des niveaux inférieurs !

Arsa'lec usa de la Force pour ouvrir les portes et entra dans le bureau.
C'était une grande salle rectangulaire, ses murs latéraux étaient longés par des cuves d'acide et, en face du Jedi, se trouvait un bureau avec derrière lui un grand ordinateur.
Se trouvant devant l'ordinateur, Ekarizor et l'officier firent volte face en entendant les portes s'ouvrir, l'Impérial réagit au quart de tour et dégaina son Blaster.
Il tira deux coups rapprochés.
Arsa'lec décida de saisir cette chance, il activa son sabre laser renvoya la première décharge sur le militaire et la seconde vers le Sith.
L'officier s’effondra un trou béant dans la poitrine, mais Ekarizor avait lui aussi activé ses deux sabres et dévié le tir qui pulvérisa une cuve d'acide.
Le Miraluka reconnu immédiatement le sabre que le Sith tenait dans la main gauche, une lame violette, la lame de sa mère.
Le dégoût le submergeât, mais il contenu sa rage, désactiva son sabre et prit une étrange posture : bras le long du corps légèrement écartés avec son arme désactivées dans la main droite.
La technique du Trakata, était une technique créée pour surprendre l'adversaire en désactivant son sabre durant le combat. Certain Trakata était interdit dans l'ordre Jedi, c'était le cas du « Tràka », une forme d’exécution qui consistait à placer la garde du sabre laser éteint sur une personne, puis de l'activer pour la transpercer.
La posture qu'avait prise Arsa'lec était une variante adaptée du combat Echani. Certain combattants d'Eshan avaient inventé une posture de combat attentiste dont le principe était de sortir l'épée du fourreau au moment le plus propice pour surprendre et blesser son adversaire car c'est quand elle sort du fourreau que l'épée est la plus dévastatrice. Le Trakata d'Arsa'lec était inspiré de la technique du « fourreau » .

Le Sith sembla surpris et étudia son adversaire avant de pousser un hurlement dément et de charger son ennemi.
Le jeune Jedi évita les lames de son adversaire, qui tenta une double estocade, grâce à un bond sur le coté puis esquiva une attaque latéral, il appliquait les enseignements de son Maître en esquivant les sabres-laser du Sith tel un danseur, faisant preuve d'une impressionnante agilité malgré sa masse musculaire.
Ekarizor se laissa submergé par la colère et frappa de plus en plus fort mais toujours dans le vide... estocs, cisailles, tailles... toutes trouvèrent le vide. Après de nombreuses attaques sans résultat, il tenta alors une double frappe de taille mais le Miraluka effectua une roulade pour se placer sur le coté découvert de son adversaire qui se retrouva légèrement déséquilibré par sa frappe raté.
Arsa'lec percevait enfin l'ouverture qu'il avait attendu et il frappa enfin, il activa son sabre-laser au dernier instant pour frapper le Sith au niveau de son rein droit et mettre fin au combat... mais sa lame crépita au contact de l'armure de son ennemi.
Dark Ekarizor sourit de toute ses dents.

- Phrik ! Souffla-t-il

Ne pouvant frapper son adversaire dans cette position, le Sith infligea un violent coup de coude au visage du Padawan puis l'écarta de lui d'un puissant coup de pied qui l'envoya percuter le mur de la porte d’accès.
Arsa'lec se maudit, il aurait dû se douter que l'armure du Sith serait renforcée de Phrik aux endroits « sensibles », le Phrik, l'un des rares métaux à repousser les lames lasers. Il venait de gâcher son effet de surprise et le combat prenait une mauvaise tournure.
Le Jedi tenta de se redresser, mais son adversaire était déjà sur lui et tenta de le couper de ses deux sabres, de haut en bas. Un genoux à terre, Arsa'lec parât les deux lames avec la sienne juste au dessus de sa tête.
Ekarizor affichait un sourire sadique en pressant de plus en plus fort sur ses sabres, il se mit alors à insulter le Jedi, lui parlant de sa faiblesse dut à sa race et à l'ordre Jedi.
Arsa'lec perdait de plus en plus de terrain, le sabre rouge et le sabre violet rapprochaient de plus en plus son propre sabre de son visage... Il sera les dents, tenta de bander ses muscles mais ne put repousser sont adversaire qui jubilait. Le Sith pesait de plus en plus fort et était presque devenue hystérique dans sa victoire.
Soudain, dans une tentative désespérée, Arsa'lec désactiva son sabre et, usant de la Force, alluma son bouclier individuel à la puissance maximum.
Le boîtier de contrôle sur son poignée crépita quand le champ d'énergie s'opposa aux deux sabres du Sith. Le bouclier céda et « explosa » repoussant Ekarizor qui, surpris, failli tomber à la renverse.
Le Miraluka bondit alors vers l'avant et percuta l'humain de son épaule gauche, il plaça alors sa main sur le torse de son ennemie et poussa à travers la Force, usant de la technique de sa mère.
Le Sith s'envola a travers la pièce, percuta le bureau et s'encastra littéralement dans l'ordinateur.

Dark Ekarizor cracha du sang et tituba en s'extirpant de la machine, il avait mal à la poitrine... au moins trois côtes cassées... soudain il comprit, il connaissait cette technique...

- T'es le gamin de l'Holo ! Cracha-t-il. T'es le fils de cette pouffiasse alien qui a failli me tuer !

Arsa'lec se força à garder son calme, il activa son sabre-laser et prit une posture plus agressive, dans le style Ataru.

- Mon nom est Arsa'lec Azmirr. Prononça-t-il froidement et lentement. Fils de Q'amir et Tanilia, tout deux tués par le monstre en face de moi. Je réclame ici justice, pour eux, pour mon oncle et pour mes frères et sœurs !

Le Sith se mit à tousser et cracha du sang, il grogna et se mit à charger malgré la douleur en puisant dans la Force.

Arsa'lec bondi à la rencontre d'Ekarizor et leurs sabres s’entrechoquèrent.
Le padawan s'adapta au style de son adversaire, basculant de l'Ataru au Soresu pour revenir à l'Ataru suivant la situation.
Au bout d'un instant Ekarizor commit l'erreur d'ouvrir sa défense en écartant ses bras, Arsa'lec tenta d'en profiter et de couper son adversaire en deux, de haut en bas. Mais le Sith avait prévu le coup et puisant dans la Force esquiva avec une vitesse remarquable en faisant un pas de coté.
Le Miraluka se retrouva déséquilibré avec le Sith sur sa gauche.
Dark Ekarizor était en position de force, son bras droit dans le dos il opta pour une mise à mort classique en embrochant son adversaire, en faisant pivoter sa main gauche, son sabre violet serai parfaitement alignée pour perforer le Jedi.

« j'ai perdu, c'est fini... » pensa Arsa'lec .

Ekarizor décida de frapper … mais le Sith ne bougeât pas, sa lame violette menaçant toujours le jeune Padawan, un sentiment de panique l'envahit soudain, c'était comme si une personne lui retenait le bras, il percevait son énergie dans la Force, une énergie qu'il connaissait, un instant il crut même voir une femme lui tenir le bras...

- Maintenant mon fils...

La voix résonna dans la tête d'Arsa'lec, la voix de sa mère! Ne cherchant pas à réfléchir il remonta son sabre dans un arc de cercle ascendant tranchant le bras gauche du Sith sous sa protection de poignet puis il pivota légèrement tout en faisant un pas en arrière pour faire face à l'humain.

Ekarizor ne senti pas la douleur de son bras tranché, il était focalisé sur ce sabre violet qui tombait au sol avec son avant bras, un sabre violet d'où il entendait le rire vengeur d'une femme, un rire moqueur presque fou ... saisi par la haine et la rage il décida d'en finir vite, de prendre la tête de cette enfant pour venger son bras.

Arsa'lec anticipa le coup de taille du Sith et se laissa tomber à genoux esquivant ainsi de peu la lame rouge.
Là il frappa à son tour tranchant les jambes de son ennemi un peu au dessus des genoux, puis il roula pour éviter le corps chutant d'Ekarizor.

Il frappa durement le sol et s'y brisa le nez, quand il se redressa sur son bras valide la poignée d'un sabre-laser vint se coller contre sa tempe.
Dark Ekarizor eut alors un rire résigné.

- Bravo Jedi, un traka pour éliminer un Sith... Une belle mort je dois dire... vas-y venge ta catin de mère et ton incapable de père ! Allumes ton saBRE ! TUE MOI !

Arsa'lec hésita et alors qu'il s’apprêtait à mettre a mort le Sith, il se souvint d'une leçon de Maître Senalina. Il devait avoir a peine 14 ans à l'époque et le jeune Miraluka avait abordé le fait qu'il désirait retrouvé le meurtrier de ses parents, Maître Senalina Sunlight lui avait alors offert un grand sourire avant de répondre : « Un Jedi doit rechercher la justice et non la vengeance. La vengeance n'est jamais juste car elle conduit le vengeur vers la folie. »

Le Padawan se redressa alors, et appela, via la Force, le sabre-laser de sa mère, sous le regard incrédule du Sith:

- Quoi ?! C'est tout ?

Le Jedi se désintéressa du Sith qui se mit à l'insulter et plaça les deux sabres, celui de sa mère et celui de son père, face à face puis les activa. Les lentilles éclatèrent, les cristaux se fendirent, les cellules d'énergie fondirent et les deux sabres se soudèrent l'un à l'autre.
Muni de son étrange artefact Arsa'lec reporta son attention sur Ekarizor :

- Fargoth Nedevar, tu es vaincu et justice a été rendu... je te pardonne !

Le Sith n'en revenait pas.

- Comment oses-tu gamin ?!

Toujours appuyé sur son coude il tendit son bras du mieux qu'il pu et sera le poing, le Jedi fut légèrement soulevé du sol et se mit à étouffer, la trachée écrasée par la Force.

- La pitié est la pire tare des Jedi ! Vous êtes stupides, vous ne finissez jamais le travail !

Arsa'lec commençait à perdre ses sens, la voix du Sith semblait s'éloigner et sa perception dans la Force devenait de plus en plus flou. Il allait se résigner à mourir quand la voix de son père résonna dans sa tête :

- Tu compte mourir sans te battre ? Tu compte mourir sans jamais avoir osé lui avouer ton amour ? Les Sith font de nombreuses erreurs et créent les armes de leur destruction...

Maître Senalina... Oui il l'aimait... Non il ne pouvait pas mourir ainsi, son père avait raison... mais comment ? _ ...créent les armes de leur destruction... _ Au début du combat, le Sith avait explosé une cuve d'acide en renvoyant la décharge de Blaster. Arsa'lec se concentra, regroupa ce qui lui restait de Force et d'un petit mouvement de la main droite fit bondir quelques gouttes d'acide du sol vers le visage du Sith.

Dark Ekarizor hurla de surprise et de douleur quand il senti ses yeux rongés par l'acide et il s'écroula une nouvelle fois relâchant la pression.
Libéré de l'étreinte Arsa'lec avala une grande bouffé d'air et se mit à tousser.
Il ramassa son « artefact » et se dirigea vers la sortie, tournant le dos à son adversaire vaincu.

Ekarizor se recroquevilla dans la Force, il se nourri de sa haine et de sa colère, puis il libéra le tout dans un cri, un cri qui se répercuta dans la Force. Arsa'lec l'encaissa de plein fouet, il serra le dent pour ne pas hurler de douleur quand le cri le pénétra. Dans la pièce, les cuves d'acide explosèrent et se déversèrent sur le sol.
Le Jedi quitta le bureau et pénétra dans le couloir, sans montrer que son ennemi l'avait blessé, il ne voulait pas lui donner cette fierté.
Arsa'lec avait au moins trois côtes cassés, le cri de Force du Sith avait était d'une puissance phénoménale.
Arrivé vers le milieu du couloir il prit son communicateur :

- VB, j'arriverais pas à sortir, tu peux venir me chercher ?

Il eut pour réponse un Bip court et après a peine 10 secondes d'attentes, à quelques mètres du Padawan le sol explosa révélant le vide avant qu'un Chasseur Aurek ne se place dessous.
Une suite de Bip retenti dans son comlink et Arsa'lec sourit :

- Oui comme ça, ça devrait aller VB..., merci...

Non sans douleur le Jedi se cala dans son chasseur.

- C'est bon, VB on peut partir !




Ekarizor fut réveillé par une terrible brûlure sur son visage, il voulu se redresser mais il avait oublié la perte de ses membres, s’étala à nouveau dans l'acide et la brûlure fût encore plus terrible.
Dans la Force il appela la seule personne capable de lui venir en aide, la seule personne pour qui il avait de l'importance : son Maître, Hanat Sadow.






Les bottes de l'officier impérial clapotèrent dans l'acide, il s’accroupit près de ce qui fut jadis un puissant seigneur Sith.

- Il est encore en vie mon seigneur ! Que faisons nous ?

Un homme corpulent lui répondit :

- Dame Sadow, nous a demandé de le sauver, faites venir les droïdes médicaux et transférez-le sur mon vaisseau pour qu'il y soit soigné jusqu'à notre retour sur Dromund Kaas.

- Bien reçu seigneur Baras !




Ekarizor se réveilla avec un terrible mal de tête, l'endroit où il se trouvait ressemblait à une chambre d’hôpital, mais une lumière ambiante rouge rendait le lieu oppressant, et un étrange bruit de souffle mécanique n'améliorait pas la douleur dans son crâne.
Il voulu se passer la main gauche dans les cheveux, un geste mécanique qu'il faisait souvent quand il était perplexe. Mais ce fut une main mécanique qui apparu devant ses yeux, il stoppa son mouvement et la main de droïde s’arrêta … il découvrit alors avec horreur que son avant bras avait était remplacé par un bras mécanique. Les souvenirs affluèrent alors, il se rappela sa défaite contre le gamin Jedi et il grogna de rage mais le son qu'il entendit était étrange et mécanique, il porta alors son autre main sur son visage et rencontra un respirateur, il découvrit aussi la raison de la lumière rouge de l'endroit : ses yeux avait étaient remplacés par des implants optiques.
Sa main remonta sur son crane où elle rencontra de nombreuses cicatrices et aucun cheveux... .
Saisit par la colère il hurla de sa nouvelle voix mécanique et fut prit d'une quinte de toux.
Un homme bedonnant sorti alors d'un angle de la pièce, ses nouveaux yeux ciblèrent automatiquement le visage du nouvel arrivant et une fiche en prophétique apparu lui révélant son identité : le seigneur Baras.

- BARAS ! Que m'avez vous fait ? Cracha-t-il

il tenta de se lever mais s'écroula sur le sol glacé de la chambre, il n'était pas habitué à ses nouvelles jambes ...mécaniques.
Baras sourit à la vue de ce qui restait de Dark Ekarizor, nu étendu sur le sol et fit appeler un Droïde médical qui le replaça dans son lit.
Le seigneur Sith laissa même échapper un gloussement en voyant le pénis rétréci par le froid d'Ekarizor. « Et c'est ça le super étalon de Dromund Kaas ?» pensa-t-il tout sourire.

Quand Dark Ekarizor fut de nouveau dans son lit, il fixa Baras de ses nouveaux yeux, avant de répéter sa question :

- Que m'avez-vous fait Baras ?

- Pas moi, lui répondit le gros humain. C'est l’œuvre de Dame Hanat Sadow, une ancienne technique d'implants Massassi...

- Hanat ! Où est Hanat ? Le coupa Ekarizor. Je veux la voir ! Je veux voir mon Maître !

- Je crains que cela soit impossible, dit-il avant de claquer des doigts.

Un écran se déploya et un agent d'information, moustachu, parfaitement coiffé et dans un uniforme impeccable y apparu parlant d'une voix ferme mais légèrement troublée.

- …roriste. Je répète : le cuirassé « Lame de Ragnos », le vaisseau de la conseillère noire Hanat Sadow, descendante du puissant Naga Sadow, vient d’être détruit suite à un acte terroriste...

Baras coupa l'écran avant de reprendre :

- Dame Sadow, est morte mais elle vous a offert une nouvelle vie, vous êtes maintenant Dark Epitaph, un puissant cyborg, une terrible machine de guerre grâce à la magie et aux technologies Massassi.

Celui qui jadis fut connu comme Dark Ekarizor , garda le silence, fixant Baras et respirant très fort, la rage et la colère coulaient en lui tel un fleuve de magma incandescent. Après plusieurs minutes il brisa enfin le silence et sa nouvelle voix mécanique emplit la pièce :

- Je veux les têtes des meurtriers d'Hanat... et je veux ce sale gamin Alien qui m'a fait ça !

- Mais vous les aurez mon seigneur ! Répliqua Baras en s'inclinant.
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)

Darkalec's Avatar


Darkalec
07.20.2013 , 05:19 PM | #2

Traduction:

Titre:

Le bulletin holo des free-lances de la sécurité
L'ADJUDICATEUR
Bulletin hebdomadaire

colonne de gauche (avec les holo-photos):

Les têtes de listes
Le top du moment - et ils valent un paquet-

Zarrid corvnis
Humain Corellien.
Prime : 4 pour un total de 4 500 000 de crédits.
Ancien courtier en bourse, Corvnis a quitté son poste avec une fortune et après avoir empoisonné l'intégralité des personnes présente a la bourse de Nar Shaddaa (145 morts). Sa tête est mise a prix par 4 Hutt's. Un bonus est promit si vous ramenez son implant neural intact.


Chunk Chanar
Chevin.
Primes : 3 pour un total de 3 000 000 de crédits.
Encore une prime Hutt... Chunk Chanar aurait commandité le meurtre de haut dignitaire du cartel Hutt. Attention cette prime ne sera remise que si le Chevin est livré en vie.


« l'éventreur »
race inconnue.
Primes : 5 pour un total de 1 000 000 de crédits.
Toujours pas d'holo de ce meurtrier en série... ça nous aide pas. Il ne sévit que sur Coruscant pour le moment.

Jargor.
Echani.
Primes : 12 pour un total de 600 000 crédits.
Notre petit pirate se hisse dans le top 4, il a commencé à agacé pas mal de monde et les primes s’accumulent. Il sévit principalement dans le secteur Duros et possède une flotte de 6 corvettes légères.

Cliquez ici pour lire la suite de la liste.

colonne de droite:

Saloperie de Droïde Journaliste RX-4
Par Luke « Dead Falcon » Argonar, rédacteur en chef de l'Adjudicateur.

Salut à tous amis chasseur !
Pas de bulletin la semaine dernière pour cause d'implosion de mon Droïde RX-4. Un long silence n'est jamais bon dans notre métier et c'est avec trois mauvaises nouvelles que je viens vers vous.
Trois nouvelles à faire déprimer pas mal de Mandies, d'Echanii et d'Iridoniens...
D'abord nous avons perdu une de nos plus grosses primes... Et oui il y a un peu moins de deux semaine, le lendemain de mon dernier bulletin, Dark Ekarizor (10 primes pour un total de 4 000 000 de crédits) est mort des mains d'un Padawan.. et oui un simple Padawan, y'a de quoi l'avoir mauvaise... Enfin bref, le gamin, comme le Jedi stupide qu'il est, a refusé de toucher les crédits et demandé a ce qu'ils soit versé aux enfants orphelins... comme si c’était pas gâcher une fortune... pitoyable.

La semaine dernière c'est un conseiller noir qui est tombé... Hanat Sadow a été victime d'un attentat terroriste, pour l'instant personne n'a réclamé la prime offerte par la Fondation pour la Liberté pour chaque conseiller noir abattu (1 000 000 de crédits).
Pour le moment pas de remplaçant à la chose rouge, donc ça ne fait plus que 11 chance sur 12... en attendant la nomination d'un nouveau vilain politico-Sith.

Bon dernière mauvaise nouvelle avant de vous quitter jusqu'à la semaine prochaine (plus tôt si bulletin spécial), hier madame le commissaire de Coruscant à annoncé l'arrestation du « violeur des bas-fond ». Il s'agirait d'un Zeltron, il a été arrêté prés du musée galactique par les Judiciaire du secteur centre... Bon aucun exploit de la part de ces nuls, ils sont tombé sur lui par hasard alors qu'il agressait une jeune femme.

Je vous laisse à vos traques, bonnes chasses !

Dead Falcon.
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)

Darkalec's Avatar


Darkalec
07.20.2013 , 05:20 PM | #3

Traduction:

Écran principal:

Salutations Dark Marr
Veuillez taper le nom de fiche recherchée : Dark Epitaph

Écran secondaire:

Chargement patientez …


Traduction:

Écran principal:

Dark Epitaph
Nom : Non communiqué.
Prénom : Non communiqué.
Race : Humain.
Note race : Humain amélioré d'implants, plus de détails [ici].
Date de naissance : Non communiquée.
Lieu de naissance : Non communiqué.
Taux de sang Sith : 3%.
Formation(s) : Non communiquées.
Maître(s) : Hanat Sadow et Lord Baras.
Fonction(s) : Seigneur Sith de rang 3 – Chef de guerre au sol.
Spécialité(s) : Combat à deux sabres, connaissance des cristaux et expert en Xénobiologie.
Résidence : Kaas city - 315, Tour Ieldis.

Fiche enregistrée par Hanat Sadow.
Dernière consultation : Lord Baras.

Écran secondaire:

Souhaitez-vous copier ce fichier sur Datapad ? Oui/Non
Souhaitez-vous convoquez Dark Epitaph ? Oui/Non
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)

Darkalec's Avatar


Darkalec
07.20.2013 , 05:20 PM | #4
Autour de l'histoire:

Cette petite aventure se déroule en - 3 657 soit 4 années avant le traité de Coruscant.
La Grande Guerre Galactique elle durent déjà depuis 24 ans.
Six ans plus tôt Arsa'lec était sauvé par celle qui devint son Maître trois ans plus tard, Senalina Sunlight.

Personnages:


Arsa'lec Azmirr - Miraluka, Padawan de Maître Senalina Sunlight.

Dark Ekarizor (Fargoth Nedevar)- Humain, seigneur Sith.

Maître Senalina Sunlight - Zabrak, Maître Jedi.

Velvet Beeper, "VB" - Droïde Astromec.

Seigneur Baras - Humain, seigneur Sith.

Hanat Sadow - Sith, descendante de Naga Sadow et seigneur Sith.

Dark Epitaph - Humain cyborg, nouvelle identité de Dark Ekarizor.


Vaisseau:

Un Chasseur Aurek
http://nexusintrepides.empireogame.com/
(█//////██o█Ξ█|/██████████████████████████)