Please upgrade your browser for the best possible experience.

Chrome Firefox Internet Explorer
×

Recit d'un héros méconnu : Juyer


Ariesmu's Avatar


Ariesmu
05.04.2012 , 05:29 AM | #21
Salut héros méconnu. Pas mal ! Pas mal du tout même, tes récits bienséants se laissent lire sans difficultés aucunes. Quelques erreurs bénines, des (e à la place de a) ou manquants, présence de chiffre écrit mathématiquement, enfin des broutilles observaient par les humbles lecteurs studieux. Toujours plaisant de voir la facilité d'écriture de certains.

Kulafo's Avatar


Kulafo
05.08.2012 , 11:40 AM | #22
Merci pour le compliment j’essaie de corriger les fautes mais je dois avouer que j'ai pas le temps en ce moment.
Je pense cependant que je vais être obligé de laisser cette histoire non finie car je dois quitter SWTOR et n'aurai par conséquent plus accès aux forums.
Voici donc le chapitre qui clos la première mission de Juyer et Novis. Je suis conscient qu'à la fin de ce chapitre je laisse de nombreuses questions en suspens (en fait je laisse toute l'histoire en suspens). C'est pourquoi, n'hésitez à me demander ce que j'avais pensé pour le suite de mon histoire, j'ai une bonne idée de ce que je voulais faire

Chapitre 7*: La première leçon...

Juyer avait la tête qui le martelait. Il sentait le sol froid sur sa joue et avait l'impression que ses yeux étaient en train de brûler. Il trouva le courage de les ouvrir, et ne vit rien d'autre qu'un voile rouge.
Il décida de méditer et d'entrer en transe curative. Il récupéra rapidement, il ne savait pas ce qui s'était passé mais cela ne lui avait pas causé de traumatisme permanent. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il était dans une petite cellule vide. Une porte se trouvait en face de lui. Il chercha Novis des yeux mais ne le trouva pas. Bien sûr son sabre laser lui avait été confisqué. Il se concentra et lorsqu'il sentit son affinité avec la force suffisante, il créa une puissante impulsion qui se heurta au sol, aux murs et au plafond. Cela ne fit rien, tout était encore en place. Il n'avait aucun moyen de sortir pour le moment. Il se mit donc en position et médita à nouveau.
Quelques heures plus tard, la porte s'ouvrit. Il vit un zabrak menaçant à l'air sombre dans une bure noire et grise. Ses cernes étaient profondes et ses traits particulièrement étranges pour un zabrak. Il n'avait pas de tatouage, ce qui était peu commun. Il lui dit brutalement*:
- Venez, le maître vous attend. Si vous tentez quoi que ce soit, je vous coupe en deux*!
- Avec un si charmant accueil, une telle invitation ne peut être refusée. Dit Juyer avec un sourire. Novis l'avait changé au cours de ces années, avant de le rencontrer, dans un telle situation, il n'aurait jamais plaisanté. Cela le fit penser à son jeune compagnon. Il espérait que rien ne lui était arrivé... Il pensait surtout que suivre ce Jedi noir était la meilleure manière d'approcher leur Maître. De plus, il n'avait pas les armes nécessaires pour lutter.
Ils marchèrent dans un dédale de pièces similaires à celles qu'ils avaient visité plus tôt. Ils étaient donc toujours dans le tombeau de Naga Sadow. Il essaya de prendre des repères jusqu'à ce qu'ils arrivent devant d'imposantes portes. Elle s'ouvrirent dans un grand fracas pour lui laisser entrevoir un pièce tout à fait différente des autres. Elle n'était pas éclairée par la lumière rouge qui était omniprésente dans cet endroit, c'était éclairé d'un jaune presque chaleureux s'il n'y avait pas eu ces immense statues froides et effrayantes qui formaient une haie d'honneur jusqu'à la tombe de Naga Sadow. Devant la tombe, un immense trône avait été installé dans lequel un humain se tenait. Juyer fut amené devant lui. Il sentait les statues le fixer.
- Ainsi donc voici le Jedi qui m'a posé tant de problèmes... Dit sombrement l'homme sur le trône.
- Nous vous l'avons amené mon maître. Dit le Zabrak en s'inclinant profondément. En les observant tous les deux, nous avons constaté que c'était celui qui était le meneur. Continua-t-il.
Juyer se demandait quand ils l'avaient observé. Il se doutait que ce devait être dans le tombeau et non à l'extérieur. Autrement le Zabrak aurait sûrement parlé de l'équipage et du vaisseau.
- Tu pense à tes amis et à ton vaisseau, n'est-ce pas petit Jedi*? Dit soudain l'homme depuis son trône.
Il a dû lire dans mes pensées se dit Juyer. Il mit donc en place ses défenses mentales et sentit ainsi une légère présence quitter son esprit. Il avait été idiot, face à un sith il aurait immédiatement dû lever ses barrières. A cause de lui Alderte et Finrad seraient sûrement en danger.
- Ne t'en fait pas, je voulais juste te parler. Aucun mal ne sera fait à ton équipage ni à ton ami.
- Et comment suis-je sensé vous croire*?
- Parce que tu n'as pas le choix. Répliqua l'homme avec un sourire effrayant.
- Qu'est ce que vous me voulez*?
- Moi je ne te veux rien, en revanche j'ai des réponses à t'apporter.
Les Siths ne sont pas du genre à épargner l'ennemi qui a détruit leur défenses et mis hors jeu quatre de leurs disciples. Juyer fut pris d'une pensée qui l'effraya un peu. Peut-être cet homme voulait le recruter et le prendre en tant qu'élève, il avait démontré pour son plus grand malheur de quoi il était capable.
- Quelles réponses*? Lui demanda Juyer
- Des réponses à propos de ton maître et de la guerre que tu mène.
- Je n'ai pas de maître.
- Bien sûr que si mon jeune ami, ton maître se nomme Revan. Je ne pensais pas que tu l'ignorais. Et son apprenti se nomme pour le moment Alek.
- Mais de quoi vous parlez*!
- Tu as raison, je vais tout te raconter depuis le début. Laissez nous dit-il à ses acolytes. Relève toi et prends une position qui te sied.
Juyer s'assit par terre et attendit calmement.
- Commençons donc par le commencement. Je ne suis pas un seigneur Sith comme tu le pense. Mais je te rassure je ne suis pas un Jedi non plus.
- Alors vous êtes quoi*?
- Si tu me coupes, on ne va pas s'en sortir. Écoute ta leçon et ne m'interrompt pas. Garde tes questions pour la fin. Comme je le disais, je ne suis ni Sith, ni Jedi mais pourtant je suis un utilisateur de la force. Il y a de cela quelques dizaines d'années, j'étais encore un jeune padawan, au service de l'Odre Jedi. Je suis très rapidement passé chevalier Jedi grâce à mes habiletés dans la force. J'ai toujours recherché la connaissance, je me comparais souvent à Exar Kun en mon for intérieur. Considérant que la force n'est pas un espèce de conflit entre l'obscur et la lumière. J'ai toujours pensé que la force était un tout et qu'elle devait être embrassée dans son entièreté. Mais à l'époque, je servais les Jedis car j'aimais l'idée de paix intérieure qu'ils véhiculaient. J'étais envoyé sur diverses missions de diplomatie afin de faire respecter l'ordre et la justice. Un jour, l'ordre m'envoya ici, sur Korriban afin d'étudier le côté obscur et de mesurer sa présence sur les lieux. Je m'aventurais donc dans les divers tombeaux de la vallée des Siths et explorais ses ruines pleines d'histoire. J'étais fasciné. Mais bien sûr quand on ressort de Korriban, on est plus le même... Je suis tombé sur un très ancien artefact non loin d'ici. Cet artefact était très étrange, je pense que vous connaissez ça Juyer, une étrange aura, une sensation que le temps, que la force elle même tisse des liens avec l'objet ou la personne en question.
Juyer repensa immédiatement à l'étrange femme dans la salle de commandement à côté de Revan. Comment cet étrange individu connaissait-il son nom et une expérience qu'il n'avait raconté à personne*? Juyer était troublé. Il se reprit et continua à suivre l'histoire qu'on lui racontait.
Il continua*:
- Ne t'en fait pas, tu vas vite comprendre d'où me viennent toutes ces connaissances. Cet artefact, je l'ai touché. Était ce une erreur*? Je ne connais toujours pas la réponse à cette question. Toujours est-il que je l'ai fait. Lorsque je l'ai touché, une immense puissance m'a traversé. Elle m'a donné un ensemble de visions concernant la destinée immédiate de la galaxie. J'ai vu de nombreuses choses... Si je t'ai amené ici c'est pour que tu entende une de mes visions. Elle concerne ton maître et son apprenti*: Revan et Alek. Il se trouve qu'ils ont presque entièrement sombré dans le côté obscur.
- Vous mentez*!
- Réfléchis Juyer, tu es quelqu'un qui a toujours eu de grandes capacités pour voir la réalité à travers les mensonges. Ta clairvoyance t'a toujours aidé. Revan sombre dans le côté obscur. Il y a de cela presque un an maintenant, Alek et Revan ont trouvé sur Korriban un morceau de , datant de l'Empire Infini, qui était sensé indiquer l'emplacement d'une arme d'une puissance incroyable. Cet artefact du côté obscur se nomme La Forge stellaire. Ils se sont depuis mis en quête de cette arme mais ils ont vite compris que la guerre contre les Mandaloriens les empêcherait d'atteindre leurs objectifs. Ils ont donc appelé les Jedi comme toi ou la plupart des disciples qui ont été envoyés ici afin de mener leur guerre et de la conclure le plus rapidement possible. Vous avez tous été manipulés, vous croyiez servir la bonne cause mais en fait vous serviez exactement l'inverse...
- Et comment expliquez-vous que le conseil Jedi ne l'ait pas pressenti*?
- Ha*! Le conseil Jedi*! Il sont aussi aveugles et corrompus que n'importe quel sith*! Ils le sont juste différemment, dit le maître avec sarcasme en souriant.
- Je ne suis pas d'accord avec vous, le conseil est sage.
- Je ne parle pas de sagesse, je parle d'aveuglement. Ils ne peuvent percevoir ce que j'ai perçu car ils se convainquent de leur supériorité et de leurs bonnes intentions. Le côté obscur, leur propre côté obscur refoulé brouille leur vision et les empêche de voir la vérité. C'est d'ailleurs pour cette clairvoyance, que tu as, que je te raconte tout ça. Tu sais voir au delà des simples limites du bien et du mal et je sais que tu finiras par croire ce que je te dis. Revan vous a trahis, il vous a utilisés, tous autant que vous êtes. Il faut que tu ouvres les yeux Juyer, Revan n'est pas bon, il ne l'est plus en tout cas.
- Je ne peux pas le croire, j'ai combattu sous ses ordres pendant presque un an, et jamais il n'a négligé ses hommes, jamais il n'a fait preuve de cruauté...
- S'il l'avait fait, le suivrais-tu toujours*? Non je te l'affirme, il n'est plus celui qu'il prétend être. Il est devenu très dangereux et surtout très puissant. Beaucoup de malheur va résulter de tout ça.
- Attendez, qu'est ce que vous gagnez à me raconter tout ça. Pourquoi ça vous importe tant*?
- Revan va causer de grandes souffrances dans la galaxie, je te l'ai dit Juyer, je ne suis certes pas un Sith, ni un Jedi, mais Cela ne m'empêche pas d'avoir une morale et un sens du devoir. Je ne prends pas plaisir à la souffrance des autres dans la galaxie.
- Quelle est ma place dans votre supposée vision, car pour le moment vous ne me parlez que de Revan. S'il ne vous plaît pas, vous pouvez toujours l'affronter vous-même.
- Dans ma vision, tu avais une chance d'arrêter Revan. Je ne sais pas comment, ni combien de temps cela te prenait mais tu avais le pouvoir de le stopper, ou du moins d’entraîner sa chute. Ma vision s'arrêtait devant une scène. Une femme se tenait devant Revan avec deux autre Jedis et tous trois l'affrontaient. Une explosion avait lieu et Revan tombait... agonisant. Cette dernière image m'est mystérieuse car contrairement aux autres visions, je n'avais pas le contexte. Je pense que c'est dû au fait qu'à ce moment, la galaxie sera à un tournant et que ce tournant ne dépendra que d'une seule personne.
- Comment voulez vous que je vous croies, vous n'avez aucune preuve. Avez vous l'artefact en question pour me prouver vos dires*?
- J'ai longtemps étudié cet artefact avant de le ramener au conseil Jedi afin de de leur prouver ce que je leur disais. Mais je pense qu'il n'était pas sensé fonctionner aussi intensément. L'âge de cet artefact a dû l'endommager et lorsque je l'ai activé par erreur, il a été détruit. Certainement à cause d'une surcharge. C'est ce que j'en ai déduis en tout cas.
Juyer était encore plus troublé... Il décida de se concentrer. Pourquoi était-il venu ici*? Il était venu chasser des renégats. Cette mission avait pris une tournure vraiment inattendue. Il n’aimait pas les surprises. Il regrettait Novis, il l'aiderait peut-être à y voir plus clair.
- J'aimerais voir mon ami. Dit Juyer.
- Il ne s'est pas encore remis de la grenade. Et puis de toute façon, la décision t'appartient Juyer.
- En admettant que je vous crois. Que devrais-je faire*?
- Il faut que tu suives ta destinée. Fais tout ce que tu pourras pour arrêter Revan. Je pense qu'il faut que tu ailles te reposer et méditer sur tout ça. Ici tu es en sécurité. Pour le moment en tout cas. On va te raccompagner à ton vaisseau, Ton ami y a déjà été amené.
- Une dernière question. Qui êtes vous réellement et que vous arrivait-il dans votre vision*?
- Je suis le maître de toutes les destinées sauf de la mienne... dit-il avec un sourire
C'est sur cette réponse énigmatique que le Zabrak de tout à l'heure demanda à Juyer de le suivre et qu'ils partirent ensemble. Parcourant l'immense tombeau, Juyer réfléchissait à ces révélations. Etait-elles vraies*? Etait-il sincère*? Revan avait-il vraiment trahis son serment*? Juyer ne pouvait pas répondre encore. Il devait trouver des indices, des preuves de la véracité ou non des propos de ce maître.
Arrivés au vaisseau, le Zabrak dit à Juyer de décoller le plus vite possible et il repartit en courant vers le tombeau de Naga Sadow.
Juyer décida de suivre le conseil du Zabrak et demanda à Alderte et Finrad de décoller le plus rapidement possible. Le vaisseau quitta rapidement la planète et se mit en orbite. Juyer avait décidé de garder les prisonniers dans le cas où il constaterait que le maître lui mentait. Ils seraient de précieuses sources d'informations.
Lorsqu'ils étaient en orbite, Juyer convoqua son équipage et leur raconta ce qui s'était passé. Novis semblait douter plus encore que Juyer mais attendit qu'il ait fini. Juyer expliqua que sa décision était de se rendre à l'académie Jedi. Novis émit de nombreuses objections sur ce que lui avait raconté le maître mais il fut d'accord sur le fait de demander l'avis du conseil Jedi.

C'est ainsi que se termina la Mission qui changea la vie de Juyer et de Novis. Cependant leur aventure est bien loin d'être terminée. Durant cette mission, ils ont fait des rencontres qui les ont changés à Jamais*: ils ont affronté le côté obscur, vaincu des Jedis, tué l'un d'eux, et le héros de guerre est tombé de son piédestal. Toutes ces épreuves leur ont à peine donné la force d'affronter les épreuves auxquelles ils feront bientôt face.

Fin du Chapitre 7