View Single Post

Cardena's Avatar


Cardena
12.17.2015 , 04:24 PM | #5
Critique site http://www.sciencesetavenir.fr

Je partage l'avis de cette critique :

" Dans cet épisode 7 de la saga Star Wars, la déception porte un nom. Pas celui du réalisateur J. J. Abrams : la coqueluche d’Hollywood a signé les lourdingues Star Trek (2009) et Star Trek : into darkness (2013) qui mettent le curseur bien bas.
La vraie douche froide vient de Lawrence Kasdan. S’il est le scénariste du Réveil de la Force, il a d’abord été celui de l’Empire contre-attaque et des Aventuriers de l’arche perdue, autrement dit des plus belles réalisations de la maison de production de George Lucas.
La dite Lucasfilm ayant été vendue à Disney et Lucas lui-même n’étant pas impliqué dans cet épisode 7, Kasdan devenait de facto le gardien du temple, celui qui allait construire le scénario haletant, surprenant et émouvant dont l’Empire… reste la plus belle incarnation.

NAUSÉE.
Rien de tout cela : le nouveau film évoque davantage un remake – ou pire, un reboot, pour reprendre cette satanée invention du cinéma hollywoodien contemporain qui lui permet de tourner et retourner jusqu’à la nausée les origines de Spider-man.
Car Le Réveil de la Force reprend un à un tous les ingrédients de La Guerre des étoiles de 1977. Luke Skywalker était un garçon de ferme mourant d’ennui dans les dunes de Tatooine où, tel le héros du Désert des tartares, il désespérait de l’aventure qui le révélerait à lui-même ?
C’est une jeune femme, Rey, qui tient le même rôle dans le présent opus.
Dans le premier Star Wars, le droïd R2-D2 est poursuivi par les troupes de l’Empire parce qu’il transporte le plan de l’Etoile noire ? Ici, c’est le robot BB-8 qui porte dans ses entrailles la carte menant à Luke Skywalker (porté disparu au moment où le film commence).
Cela lui vaut d’être poursuivi par les « méchants » du film. Des affreux menés par un décalque de Dark Vador, nommé Kylo Ren… La scène de la cantine où Luke et Han Solo se rencontrent pour la première fois ?
On retrouve ici le même genre de bouge, peuplé d’un nouveau casting d’extra-terrestres. L’Etoile de la Mort ? Elle est là, en plus grosse !
"Je suis (encore) ton père"

Mais Star Wars, ce sont aussi des histoires de famille compliquées.
Et Kasdan nous refait le coup du "Je suis ton père". Dans l’Empire…, Luke – et les spectateurs avec lui – découvre qu’il est le fil de Vador. Ici, les rôles sont inversés.
Et c’est Kylo Ren qui est le rejeton des pacifiques Leia et de Solo.
Il a basculé dans le côté obscur de la Force et se confronte à son père dans une scène tournée… sur une passerelle, au-dessus du vide, dans l’environnement sombre et glacé d’une base spatiale ! Encore du copier-coller de l’Empire…
La révélation de cette parenté est livrée tôt dans le film et le scénario, cousu de fil blanc, met les points sur les « i » pour que les spectateurs comprennent qu’un autre coup de théâtre est à venir… dans un épisode 8 !
"

******

A mon avis Ils ont raison, il faut se rendre à l'évidence le scénario est raté ...

C'est pas une histoire de franchise ! on peut avoir la malchance de tomber sur un mauvais film même sur une franchises de renom.

J'en suis le premier navré .... Je suis Fan de star wars : un film juste passable dans l'univers SW , pour moi ça aurait quand même été un très bon moment.

Mais l'épisode 7 , même si on le prend en tant que film "standard" ... (indépendamment de l'univers SW) , au plan du scénario, au plan de l'histoire ,c'est loupé ...

Je le redis, un soldat déserteur de l'armée impérial et un pilote de chasse rebel, qui ne connaissent ni d'eve ni d'adam et qui deviennent copain en 6 minutes dès le début du film ...l'alchimie ne se fait pas , ça sonne faux ...

Le droide R2 qui ne fonctionne pas et qui se remet à fonctionner sans raison...
L'héroine du film, une jeune fille qui terrasse le Méchant du film, sans avoir eu à traverser de parcours initiatique.

Ajoutez à cela pour les personnes ayant déjà vu la saga, aucune évolution des personnages ...
Leia toujours général d'une rébellion à 60 ans .... Avec toujours aussi peu de budget pour 'infrastructure du QG de l'alliance rebelle ...

Le manque total d'originalité ou (selon les avis) du fan-service sans subtilité : qui alourdi le film au lieu de le sublimer :

- à nouveau le coup de la cachette dans le sol du faucon millénium ;
- à nouveau le coup du message caché dans le droide
- à nouveau le coup de détruire la super arme avec les x wing ...
- à nouveau la dualité tarkin/vador avec Ren / le rouquin

(il manquerait plus qu'un amour interdit entre Kylo REN et sa petite amie, amour qui l'aurait fait basculer du côté obscur ...)

Les combats au sabre laser les moins bons de la saga .... Dans le délire d'arriver à faire croire qu'un soldat imprérial et une adolescente qui ont pas tenu un sabre laser de leur vie arrivent à se battre contre un jedi noir entrainé par un sith, voir à gagner (PTDR) il aurait au moins pu mettre en place des scènes de combat épique.

D'ailleurs honnêtement, la terre qui s'ouvre en deux entre Kylo Ren et Rey, au moment où Rey s'apprêtait à donner le coup de grâce, vous y avez cru ?
(Vous voyez bien que le scénario est fumé, c'est pas le fait qu'il s'agisse de Star Wars).

Franchement, franchise star wars mise à part, c'est vraiment l'histoire du film qui colle pas (peu importe que les héros s'appelle Solo , Ren , ou Jean Christophe etc...) Et réussir à ce point à foirer un scénario pour un film à si grand budget ... c'est inoui.

Quote:
Ce premier film place les pions, désigne le(s) méchants et leurs opposants
Oui peut être ... mais les persos introduits côté méchant ont si peu de charisme ... (sincèrement, même l'amiral rouquin .... c'est un quidam) et on va devoir se les coltiner pour les épisodes suivants .

Je mets Phasma de côté car comme l'a dit Ysshaline, même si elle n'est pas suffisamment exploitée par le scénario (fumé) du film, c'est le seul personnage du côté des méchants qui, de mon point de vue, dégage quelque chose d'intéressant.
Y a aussi du potentiel quand même pour Finn et Rey à condition que leur talents d'acteurs servent un scénario convenable.

Enfin j'ai aussi eu de la peine pour les acteurs historiques, Ford et Fisher. Surtout Ford. Pour son dernier rôle en Han Solo, il a des dialogues insipides, une scène de mort indigne ... sans combat (l'acteur qui joue son fils ne lui ressemble même pas...) ; à 60 ans Han Solo se fait voler son vaisseau , tué par son fils et son compagnon de toujours en a rien à foutre de sa mort et repart à l'aventure tranquillement avec une quasi inconnue aux commandes du faucon ...


Ce qui me rassure c'est que JJ ne réalisera et surtout, à priori, ne scénarisera pas l'épisode 8.
Et puis il reste aussi les spin off à venir avec des personnages historique comme Fett ou Solo . Ces films bénéficieront d'un scénario nécessairement encré dans l'histoire officiel, donc à moins de le vouloir vraiment, à moins d'organiser volontairement un casting des scénaristes les plus mauvais, ils ne pourront pas rater autant le film, au plan histoire, que l'épisode 7...


Je précise que je ne critique en aucun cas les effets spéciaux et les scènes d'actions du film.