View Single Post

Xhylette's Avatar


Xhylette
02.01.2013 , 03:41 AM | #7
Quote: Originally Posted by Beltok View Post
ça s'appelait France telecom, avant de devenir orange
Il y a plusieurs remarques intéressantes dans ton post, Beltok ; je prends la peine de te répondre.

1. De fait, le monopole existait, et il fonctionnait. Tant bien que mal, mais il fonctionnait. C'est beaucoup plus difficile de faire fonctionner correctement un service public que des sociétés privées, parce que les société privées sont soumises à la concurrence, et elles sont condamnées à l'efficacité et la rentabilité, sinon elles perdent leurs clients, leurs actionnaires ou les deux ensemble. Une société publique doit être surveillée par un organisme de contrôle indépendant, et aucun n'est jamais vraiment indépendant, sauf peut-être la Cour des Comptes ...

2. La disparition des services publics n'est ni une volonté française (dans le cas de France Télécom) ni une volonté belge (dans le cas de la Régie des Télégraphes et Téléphones). C'est une volonté européenne à laquelle ont adhéré (sans referendum ...) aussi bien la France que la Belgique. Nous ne sommes plus maîtres chez nous, mais j'arrête de suite d'en parler, sinon je vais être hors charte.

3. Tu dis que Bioware n'est propriétaire d'auncun relais Internet. Sans doute ; mais ce n'est pas une raison pour s'en désintéresser. Bioware n'arrête pas de nous renvoyer à nos fournisseurs d'accès en cas de problème de connexion à ses serveurs, parce que nous sommes responsables de ce choix, mais il ne faudrait pas oublier que Bioware lui aussi, a choisi son propre fournisseur d'accès et est donc lui aussi pleinement et entièrement responsable de son choix. A lui aussi de surveiller les performances de son fournisseur et à lui aussi d'en changer vite fait bien fait si nécessaire.

4. Ceci dit, pas plus les clients que l'éditeur ne sont responsables de la connexion dans son ensemble. Mais Bioware a des moyens techniques et des contacts avec les opérateurs que n'aura jamais le petit joueur de Saint-Marcel en Larzac. Il dispose d'ingénieurs, d'analystes, de techniciens de haut vol ; nous pas. Alors c'est un peu facile de renvoyer la balle de tennis au malheureux qui tient une petite planche en bois dans sa main, quand on a soi-même toute une panoplie de raquettes Babolat dans son armoire.

5. Bioware peut installer un ordinateur PC individuel dans n'importe quel grand pays où il a de nombreux clients, dont bien sûr la France. Et déléguer un de ses nombreux employés testeurs qui ne cessent de chasser les bugs devant cet ordinateur. Cela ne lui coûterait pratiquement rien, juste la location du bureau et la connexion Internet. Payer cet employé au Texas, en Irlande ou en France, c'est pareil ; sauf qu'on mange beaucoup mieux en France qu'au Texas et qu'en Irlande. Il ne le fait pas, et préfère attendre que le mal soit arrivé et que ses clients lui hurlent dessus, c'est son choix, seulement son choix, et il en subit les conséquences en plein dans la figure. Car sans connexion Internet performante, plus de jeu MMO performant, et plus de clients, et plus de petits euros qui rentrent tous seuls tous les mois dans la petite caisse (si on a bien indiqué le petit code postal, hein ...)
"Qu'importe la destination, seul compte le voyage."