View Single Post

Xhylette's Avatar


Xhylette
01.10.2013 , 05:29 PM | #5
Quote: Originally Posted by starcckwalker View Post
Oui on peut se demander si les fichiers à télécharger ne peuvent pas être plus petits... on téléchargerait que le ou les fichiers corrompus, pas le pack de 3 ou 4 Go qui, dans le processus va se corrompre va savoir pourquoi d'ailleurs, ce qui va entraîner une nouvelle réparation qui va entraîner un nouveau téléchargement de 2h qui lui aussi devra être réparé ........ je veux bien réparer les réparations mais que les fichiers soient plus petits bon sang! 2h de DL à chaque fois c'est pénible.
"Plus ça change, et plus c'est la même chose."

Plus il y a de mises à jour, plus il faut de mises à jour.

C'est une conséquence de la maladie contractée par beaucoup d'éditeurs de software, à la suite d'une infection par le bacille connu sous le nom de "Updatus freneticus". Comment dire, c'est assez difficile à décrire, c'est une sorte de frénésie qui s'empare de l'éditeur, dans laquelle il se croit obligé de publier sans cesse de nouvelles mises à jour ; l'aspect clinique de la chose apparait lorsque chaque nouvelle mise à jour apporte son lot nouveau de bactéries (appelées communément "bugs") qui vont nécessiter de nouvelles mises à jour et ainsi de suite.

A l'heure actuelle, on ne connait aucun remède efficace. Il existe bien une technique assez radicale, faut il le dire, qui apporte un résultat inattendu. C'est un peu comme un vaccin : on guérit la maladie par l'inoculation de la même maladie prélevée chez quelqu'un d'autre afin de favoriser la production des anti-corps.

C'est le cas lorsqu'un éditeur dépend d'un autre ; si le second se met à son tour à exécuter une mise à jour impromptue, il met le premier en difficulté de continuer à assouvir le besoin créé par la maladie.

Ainsi, l'apparition d'un huitième nouveau système d'exploitation rend immédiatement obsolète toute tentative de mise à jour qui ne tiendrait compte que des sept systèmes d'exploitation précédents, plongeant ipso facto tout éditeur qui en dépend dans un abîme de perplexité insondable.

Je sais, tout ceci n'est pas très clair, et je m'en excuse, mais le développement de la prophylaxie informatique n'en est encore qu'à ses débuts, quoique promis certainement à un avenir prospère.

Une bonne nuit à toi !
"Qu'importe la destination, seul compte le voyage."