View Single Post

Xhylette's Avatar


Xhylette
11.10.2012 , 01:29 AM | #18
Quote: Originally Posted by _Blondin_ View Post
Ce n'est pas le sujet, cela à peu d'importance de savoir qui paye qui, ce qui importe ce sont les frais hors zone Euro qu'applique ta banque, si t'en as pas tant mieux, si t'en as tant pis, en choisissant d'être abonné tu acceptes de payer les taxes et frais.
Ma banque n'applique aucun frais hors zone Euro, car même si Bioware ou la banque de Bioware s'établissait au Kamtchatka, ma banque ne paye ni Bioware, ni la banque de Bioware. C'est Visa qui fait ça.

Source : --> http://www.visa.be/fr/visa_pour_vous..._en_ligne.aspx


Quote: Originally Posted by _Blondin_ View Post
Il n'y a pas de clause abusive de la part de Bioware dans le principe ou ce n'est pas eux qui te facturent les dits taxes et frais.
Il ne s'agit pas d'une facturation mais d'un prélèvement automatique sur la base d'un prix convenu, dans le cadre d'un contrat à durée indéterminée. Il existe une loi à ce sujet, et tout le monde doit respecter les lois, même Bioware, sinon boum-boum sur les petits doigts américains. Vu qu'il s'agit d'un problème juridique nécessitant de plus amples connaissances que les miennes, je n'en dis pas plus.

Source : --> Source : --> http://economie.fgov.be/fr/consommat...uses_abusives/


Quote: Originally Posted by _Blondin_ View Post
Je ne savais pas qu'il existait des cartes Visa belges, ça doit être une spécificité unique au monde, en tous cas je ne vois pas la différence avec une autre carte Visa.
La différence est indiquée sur la carte, car elle porte le nom de la banque émettrice ; à l'époque où j'ai visité l'Ouest américain, il s'agissait d'une banque belge, mais aujourd'hui, pour notre malheur, elle est devenue française (BNP Paribas Fortis).


Quote: Originally Posted by _Blondin_ View Post
De quels frais parles tu? Parce que le cours du change, c'est le "prix" d'une devise par rapport à une autre, pas des frais... Ou alors tu parles des frais que les banques t'imputent? Mais dans ce cas la, il me semble que l'on appelle aussi cela une commission, remarque, ça pourrait aussi s'appeler des frais de paiement hors zone Euro
Voici le détail des frais de transaction appliqués dans mon cas :

"Frais de transaction

Frais de transaction pour des retraits d'argent aux distributeurs automatiques de billets :

Belgique et zone euro : 1 % du montant retiré, avec un minimum de 5 EUR.
En dehors de la zone euro :
Cartes émises par BCC: frais de traitement : montant fixe de 4 EUR.
Cartes émises par ICS : 3,5% du montant retiré avec un min. de 5 EUR.
Frais de change : 1,60 %.

Frais de transaction pour les paiements dans les commerces :

Belgique et zone euro : Aucuns frais.
En dehors de la zone euro : Frais de change : 1,60 %.
"


Source : --> https://www.bnpparibasfortis.be/portal/Start.asp

Il y a effectivement des frais de change (1,60 %) prévus comme frais de transaction pour les paiements dans les commerces en dehors de la zone euro.

Cependant, le prix convenu avec Bioware n'est pas libellé en dollars mais en euros, et son montant n'est pas variable mais fixe, sinon il y a risque de clause abusive. Je doute que Bioware se hasarde à prendre un tel risque juridique.


Une chose est sûre : j'ai toujours eu horreur d'être roulé dans la farine.

Si Bioware change unilatéralement le contrat sans mon accord écrit, même si ce n'est pas considéré juridiquement comme clause abusive, ce qui n'est pas sûr, je considérerai que le manque de respect de cet éditeur vis à vis de ses clients a dépassé les limites du supportable, et je romperai toute relation avec lui sur mes trois comptes dès que j'aurai trouvé un autre jeu.

Ce n'est pas tant le supplément qui me ferait sortir de mes gonds que la manière exotique dont cet éditeur use pour traiter sa clientèle : hier, âne bâté qui doit ouvrir lui même son sac d'avoine et se débrouiller avec les fichiers d'installation appartenant à l'éditeur, aujourd'hui, rat de laboratoire destiné aux essais d'un logiciel qui n'a jamais été testé, demain, cochon de payant chez lequel on se sert sans la moindre vergogne, il arrive un moment où il faut savoir dire "ça suffit d'être considéré comme des animaux" !

Bioware et Electronic Arts ont développé un magnifique jeu dans son genre, qui me convenait parfaitement pour mes heures de loisir, et qui me convient toujours parfaitement. C'est un éditeur qui avait une excellente réputation. J'avais par exemple beaucoup apprécié Baldur's Gate et les Need for Speed.

Malheureusement, la gestion catastrophique qui a suivi la sortie de ce beau jeu a tout fait pour que sa réputation dégringole en chute libre en accumulant gaffe sur gaffe. Si notre éditeur change unilatéralement le montant convenu, ne serait-ce que d'un centime d'euro, ce sera la goutte qui fait déborder le vase, ce sera sa toute dernière gaffe me concernant, non seulement pour ce jeu, mais tous les jeux qu'il publiera à l'avenir : les meilleures plaisanteries ont une fin.


NB. Actuellement, je n'ai reçu aucun courrier de Bioware à ce sujet.
"Qu'importe la destination, seul compte le voyage."