View Single Post

Dabager's Avatar


Dabager
10.05.2012 , 01:07 AM | #1
Voila, suite a une petite visite sur le forum anglophone, je suis tombé sur une discussion amusante ou les intervenants classaient leurs histoire de classe par ordre d'appréciation.

Évidement c'est une chose complètement et totalement subjective mais j'ai trouvé l'exercice intéressant.

Voici donc mon classement, je dois aviser auparavant que comme les gameplays diffèrent grandement d'une classe a l'autre, cela a joué certainement dans mon appréciation du leveling.



1. Le Chevalier Jedi: l'histoire classique SW entre toutes, ici c'est du pure SW comme nous en avons vu dans les films. C'est également mon premier personnage, mon histoire favorite.

2. L'Agent Impériale: Dans les derniers personnages que j'ai monté, une histoire tout en finesse avec de très bons rebondissement. C'est l'histoire par excellence pour les amateurs d'espionnage.

3. L'Inquisiteur Sith: Mon dernier niveau 50, que dire ici, une belle immersion dans l'univers ésotérique de la Force. Également une belle course au Pouvoir Absolue. (j'ai détesté le gameplay en plus ^^ pour dire que j'ai aimé l'histoire)

4. Le Soldat: Haaaa le troufions, l'histoire la plus rageante du jeu (dans le bon sens), ici nous sommes embrigader dans la politicaillerie alors que nous sommes un homme d'action. Histoire assez égale mais intéressante et frustrante.

5. Le Guerrier Sith: Incursion très intéressante dans l'univers des Castes Sith et de sa politique, que du bonheur.

6. Le Chasseur de Prime: La classe que je suis en train de monter, la dernière qu'il me reste. Je le classe seulement sixième car je ne pense pas qu'il détronera le Guerrier mais pour le moment je l'aime beaucoup plus que celle du contrebandier et celle du Consulaire.

7. Le Contrebandier: ... Une belle poire dans l'ensemble, du vol de son vaisseau a son intégration dans la République... Une belle poire. J'ai aimé l'histoire mais je n'ai jamais sentit que j'en avais le controle, toujours un coup de retard.

8. Le Consulaire: Une vaste blague si je puis me permettre... Ici rien d'intéressant, pourtant les ingrédients y étaient pour en faire l'histoire la plus grandiose mais un jolie pétard mouillé. (monté un érudit, c'est LA classe dont j'ai le plus détesté jouer, ca n'a surement pas aidé a mes souvenir de son histoire... surtout que ce fut mon deuxième personnage, donc en janvier dernier).