View Single Post

Descole's Avatar


Descole
09.16.2012 , 08:58 AM | #45
Dix-huitième chapitre
Personnages:
-Longstride
-Hina
-Renneock
-Sinners
-Anko Scaar
-Daeng
-Les gangsters

Chapitre 18
La fin justifie les moyens

Toute l'équipe était restée démunie, bouche bée. Il était plus que clair qu'Hina ne pouvait même y croire.
-Espèce d'enfoiré!
J'essayais de me dégager de toutes mes forces, mais les liens étaient trop solides.
-Ah là là... T'es vraiment un ingénu, Longstride... Mais, tu sais, j'ai pourtant essayé de t'ouvrir les yeux plusieurs fois, mais t'en a fait qu'à ta tête.
-"Ce sera plus q'une question de temps avant qu'on te poignardes dans le dos"... Je t'ai largement surestimé, Ghen! T'es pas à un coup bas près...
Un énorme éclat de rire retenti sur toute la plateforme. Lorsque son fou rire lui passa, le traître reprit la parole.
-"Surestimé"? Je crois pas, non. Je dirais plutôt le contraire. Sinon, comment expliquer que tu te sois introduit sur mon territoire comme une fleur?
La tristesse et la déception de toute l'équipe était telle qu'on en avait oublié notre faim, notre soif, et même notre peur.
-Mais pourquoi tu fait tout ça Ghen?!
-Aaaah, Hinonomé, la Jedi miraculée. Toujours gentille, prévenante, à l'écoute des autres... Ça me fait de la peine de de devoir te tuer, tu sais? Remarque, Naïve comme t'es, tu n'aurais pas survécu ailleurs que sur Tython!
-Ghen, si tu touches à un seul de tes cheveux, je te massacrerai avec mes dents, s'il le faut!!
-Tu me fais rire! Et puis arrêtez de m'appeler Ghen. Je ne suis pas Ghen Daar, mais Daeng Rah.
Le wookiee semblait très fier de son anagramme à la con... La haine déferlait en moi et aussi en Sinners, plus que chez les autre victimes de Daeng.
-Tu révolutionne les canons de l'humour, Ghen...
-Sinner, Sinners, Sinners... S'il y en a un que je n'aurais par contre aucun regret à massacrer, c'est bien toi.
Il se dirigea vers la mandalorienne, se tint debout devant elle, les bras croisés.
-Toi et cette petite imbécile qui a cru pouvoir m'assassiner en se faisant passer pour une recrue...
Elle le toisait d'un regard de braises brûlantes de haine et de désir de vengeance.
-Vois tu, lorsque j'ai appris que la Grande Traque allait débuter, je me suis enduit de cette saloperie de teinture brune, mis des lunettes et me suis caché sur Kashyyk, le temps que ça passe.
Putain, t'arriverais pas à imaginer la surprise quand je t'ai rencontré sur ce caillou minable.
Quand j'y repense... Cette coïncidence! T'accompagner dans la Grande Traque était la meilleure couverture qui soit. Mais mon tour a fini par arriver. Il fallait t'éliminer, toi et ton rival. J'ai survécu à la Grande Traque! Je suis et je serais toujours la Ronce de Sang! L'immortelle terreur du Cartel!

-Ouais, ouais... Te faire passer pour un autre et rester chez l'ennemi pour lui tirer dans le dos... En fait, t'es juste un gros lâche.
Au bout de quelques secondes de silence, le wookiee, visiblement profondément atteint par l'insulte de Scaar, balança un coup de pied qui la fit basculer dans le vide.Elle entama sa chute dans un hurlement capable de faire frémir la totalité de Nar Shadda.
Le wookiee revint vers le reste de l'équipage.
-Il a fallu que la Grande Traque fasse de nous des ennemis, mais tu sais, au fond, t'étais un gars sympa, Longstride.
-Et c'est pour ça que tu vas tous nous tuer?!
Il demeurait debout, les bras toujours croisés, dos à l'assistance et au bord du vide. Son rire retentit une nouvelle fois sur toute la passerelle, découvrant un sourire d'amusement sur le visage de chacun de ses gangsters.
Il s'avança vers moi, me souleva par les cheveux et me colla violemment le visage contre une vitre, près de l'entrée du bunker volant.
-Les autres, oui, mais pas toi. Tu es une perle trop rare pour qu'on te détruise.
Sans mes cheveux pour dissimuler la partie droite de mon visage, la vérité apparut telle un braisier dans mon esprit: Je portai le même tatouage que le lieutenant dashade, représentation précise et ouvragée d'un amas de ronce écarlates sur le moitié de ma face.
-Pour exploiter au mieux tes capacités, on va te bourrer de stims et peut être même t'injecter quelques saloperies rakgoules pour pouvoir t'utiliser. Un chasseur de primes détenant un pouvoir avec la Force d'origine inconnue, ça se trouve pas comme ça!
Il me frappa amicalement sur l'épaule, puis me souleva pour m'envoyer valser au centre de la plateforme.
-On t'a tout fait pour faire de toi un super-soldat: intraveineuses de kolto, greffes de cortose dans la peau, prothèse auto régénératrice à la place de cet implant inutile.
Il sortit de sa manche mon ancien globe cybernétique fabriqué par mon père, et le brisa sous mes yeux.
Voir cet objet, souvenir de son compagnon, être détruit par cette vermine de Daeng était plus q'insupportable pour Sinners. Il brisa ses liens dans un hurlement de rage et fonça tête baissée vers le wookiee, envoyant par dessus bord d'un mouvement de bras tout garde osant s'interposer.
Le wookiee esquissa un large sourire de satisfaction et de ses manches jaillirent deux chaînes augmentées de masses d'arme.
-Enfin un peu d'action!
Les sphères aux extrémités de ses chaines auraient à peine pu êtres soulevées par plusieurs humains, mais il fit tournoyer ses chaines avec une aisance remarquable. Sinners se rapprochait, et on regardait, impuissants, tandis que les gangsters fuyaient la plateforme.
-Le chef s'énerve! On s'arrache!
Quand Sinners fut assez près, les armes du traître prirent subitement feu, et deux sphères enflammées décrirent des cercles autour de lui avec une incroyable célérité.
L'une d'elles entra en collision avec la cuisse du gen'daï, laissant sa profonde empreinte dans le duranium. Il riposta en attrapant au vol l'une des chaînes de son adversaire, qu'il s'empressa de briser de sa force seule.
Le wookiee détacha la chaîne inutile pour l'envoyer dans le vide. Il saisit une grenade qu'il envoya sur Sinners, rependant une fumée à l'odeur malsaine.
Mais Sinners n'en avait que faire. Bondissant du nuage rouge, il se jeta sur Daeng, porté par sa rage. Il était à présent trop près pour recevoir sa masse enflammée, mais son adversaire le propulsa plus loin à l'aide d'un détonateur.
-Un seul coup! Si je parviens à te porter ne serais-ce qu'un seul coup, la victoire sera mienne!
-Essaie toujours! Tes babillages m'agacent, traître!
N'ayant que faire de la menace de Daeng, il se jeta sur lui et chargea de toutes ses forces, mais lorsque la boule enflammée le percuta, il prit subitement feu.
-Malédiction!
Il recula de quelques pas, chancelant.
-Pratique, ce gaz adhésif combustible! Ses molécules inflammables se sont accrochées à toi lorsque tu l'as traversé! Maintenant, tout le gang va pouvoir admirer la chute de ta carcasse enflammée!
Le gen'daï se redressa, et hurla de toute sa hauteur.
-Tu crois pouvoir me vaincre avec le feu?! Tu risques d'être surpris, traître!
Un vent violent se mit à émaner des orifices de son armure, et finit par éteindre le feu qui le recouvrait.
Le wookiee semblait perdre de plus en plus d'assurance.
-Tu as fait joujou?! A mon tour!
Il pointa ses deux bras en direction de son adversaire, paumes face à lui, et de nombreux mini-missiles en sortirent pour se précipiter vers son adversaire, laissant une traînée de flammes dans leur sillage.
Sinners semblait attacher beaucoup d'importance à l'autre faculté de son corps flasque. Il cachait des armes dedans, et à tel point qu'il parvenait à dissimuler des lance-fléchettes dans ses mains.
Lorsque les flèches finirent par atteindre le wookiee, elles laissèrent s'échapper de leur compartiments de grandes quantités de gaz, qui s'enflammèrent aussitôt grâce aux traînées de flamme des fléchettes.
Une déflagration entoura instantanément le wookiee, qui posa un genou à terre. Ses hommes de main semblaient s'inquiéter de plus en plus.
-N'INTERVENEZ PAS!
Sinners balança ses bras vers l'arrière et son adversaire fut envoyé dans les airs pour retomber lourdement quelques mètres plus loin. Les traînées de flammes étaient en fait des chaines enflammées.
Daeng, le poil et la peau brûlés jurait est toussait du sang. Le colosse tirait encore et encore sur les câbles enflammés, affaiblissant encore et encore son adversaire. Mais c'est alors que ce dernier, s’apercevant que Le gen'daï était au bord du vide, déclencha un détonateur à ondes en envoya l'envoya valser dans le vide. Entraîné par le poids de son adversaire dont les câbles le tenaient encore, il fut précipité vers le bord et réussit à s'accrocher tant bien que mal au bord.
-Si je chute, tu chutes avec moi, Traître!
-Tu peux faire une crois là dessus!
Sur ces paroles, il saisit un cutter à fusion de sa ceinture et sectionna les câbles qui lui perçaient le buste.
Tandis que Sinners chutait sans un bruit à travers les trafics de speeders, le traître se hissait péniblement sur la plateforme.
-SINNERS!!!
Faisant mine d'ôter la poussière de sa fourrure, il se mir à rire.
-Eh ben, il m'aura bien fait chier celui là.
Mais c'est alors que les fléchettes de sa victimes, toujours plantées dans son torse, se mirent à clignoter.
-Eh merde...
Il en arracha tant qu'il put dans un cri de douleur, et parvint à échapper aux explosions.
-Bon? C'est fini? 'l'aura été coriace, le gen'daï!
Tous les gardes étaient revenus, et leur chef se dirigea vers le bord. Lorsque ses pieds furent au bord du vide, il contempla son empire, puis se retourna vers moi.
-Tu vois, Longstride, y'a qu'une seule différence entre toi et moi.
Il tendit les bras de chaque côté, comme pour me montrer l'immensité de son empire.
-Une différence fondamentale...
Une lueur plus vive que les néons se faisait de plus en plus proche alors qu'il parlait.
-Tu vois, c'est que pour moi...
C'était un speeder en flammes, comme celui de mon rêve. Presque tous les gangsters avaient remarqué la présence du speeder, et fuyaient la plateforme. Deang, obnubilé par son discours n'y prêtait aucune attention.
Il me sembla distinguer une forme en équilibre sur le speeder... Sinners!
-La fin justifie les moyens!
A peine la wookiee avait-il achevé sa phrase que le vaisseau en flamme s'abattit sur la plateforme, la faisant vaciller.
Il reprenait lentement ses esprits tandis que le gen'daï nous libérait.
-Sinners! Tu peux pas imaginer à quel point...
Il posa sa main sur mon épaule, avec une telle force non contrôlée qu'il aurait pu me la déboîter si je ne portais pas d'armure.
-L'heure n'est pas aux réjouissances, capitaine. Nous devons éradiquer cette épidémie tant que nous le pouvons. Occupez vous du traître, nous allons éliminer ses troupes.
Ce gen'daï était de loin l'un des êtres les plus droits et admirables que j'aie pu croiser.
-Compris! On se retrouve ici!
Le reste de l'équipage se jetai avec une rage titanesque sur les gangsters tentant de sortir par la porte. Rennock, même privé de son speeder abattait des ennemis par dizaines.
-Finalement, tu m'auras offert un beau combat, Wylliam...
Daeng s'était relevé. Il cracha au sol une salive imprégnée de sang, s'essuya la bouche avec l'avant bras et avança vers moi.
-Tu as perdu le droit de m'appeler comme le ferais un ami, Ghen.
Il s'empara d'une imposante vibrolame dans son dos tandis que je dégainais mon Peace Maker et fonça vers moi avec rage.
Par pur excès de confiance, il nous avait laissé notre équipement. Je fis appel à tout mon arsenal pour stopper cette pourriture, mais il continuait à avancer, chaque explosion le rendant plus énervé. Je le voyais ressortir de chaque déflagration de plus en plus rapide. Lorsqu'il fut à portée, il se contenta d'essayer de m’assommer avec le pommeau de sa lame. Le temps que je me relève, il s'était emparé de mon arme. Sourire aux lèvres, il faisait tournoyer le pistolet autour de son doigt.
-Lâche ça... C'est ta dernière chance, pourriture.
-Hahahaha! Parce que tu crois que je vais le lâcher?!
D'un revers le bras, il lança le blaster fendre l'air au dessus du vide.
-RHAAAAAAAAAA!
Mon quota de haine était franchi. Je courus me placer face à lui et m'agrippai à sa fourrure avec une haine sans limites.
Nous étions au bord du vide, chacun empoignait l'autre de toutes ses forces. On est restés plusieurs secondes immobilisés, jusqu'à ce que je fasse un bond de côté, nous précipitant tous deux dans le vide.
La tête en bas, toujours agrippés l'un à l'autre, on se rouait de coups autant que possible.
-Tu te crois malin?! Rien de ce que tu pourra me faire n'a d'importance! Je suis immortel!
-On verra si tu seras toujours immortel après une chute d'un kilomètre!
On continuait notre chute sans cesser notre pugilat, mais un cri retentit soudain.
-WYLLIAM!
Un speeder nous suivait, avec à son bord, mes trois coéquipiers, dont Hina qui m'attirait à elle par la Force.
-Je crois que c'est fini pour toi, raclure!
Me servant de son lourd corps comme appui, je bondis aussi haut que possible, et, aidé de la télékinésie, je réussi à atterrir sur le speeder. Mais ce n'était pas encore fini: Dans un éclat de rire, Daeng déploya le tissu qui l’enveloppait, qui était en fait un planeur. La force de l'air le projeta vers le haut et il tenta de s'échapper.
-Poursuis-le!
-T'es sur de ce que tu fais?!
-Oui! Vitesse max!
Je me hissai vers l'avant du speeder, sabre laser en main. C'est alors que le wookiee fit subitement demi tour, armé jusqu'au dents.
-PERSONNE NE PEUT ME VAINCRE! JE GAGNERAI TOUJOURS!
-AMÈNE-TOI!
Les deux objets volants se sont croisés l'espace d'un centième de secondes il était parvenu à percer la carlingue du speeder, mais mon sabre avait porté un coup fatal à sa hanche, sectionnant du même coup des ailes de tissu.
Il chutai, tournoyant dans les airs sans pour autant lâcher ses armes.
-On se reverra, Longstride! Plus tôt que tu ne le penses!
Impossible de savoir s'il était bel et bien fou à lier ou s'il avait un dernier as dans sa manche. Mais lorsqu'il percuta le sol, toute sa vitalité s'en alla à n'en point douter. Son cadavre gisait au milieu de la large et sombre rue. Les centaines de gangsters décrivaient un cercle autour de la scène, regardant avec horreur la mort de leur chef.
Une fois le corps, chargé sur le speeder, Sinners s'adressa à l'assistance.
-Nous avons vaincu votre meneur et pris possession de son bastion volant! Dites à vos hommes de nous remmener notre vaisseau et nous ne tuerons plus personne!
Un lieutenant sortit du groupe. Il portait le même tatouage que moi et le dashade.
-Je suis en charge des opérations d'infiltration, et je peux vous assurer qu'aucun membre de la Ronce de Sang n'a pénétré votre vaisseau.
-Ah bon? Le chef y habitait gratis depuis un petit moment, pourtant...
-Certes, mais après avoir enfermé vos compagnons, il a laissé le vaisseau sur place.
-Si vous nous avez roulé, on passe un tuyau au Cartel pour qu'ils vienne finir le travail! C'est compris?!
-Z'avez pas à vous inquiéter.
Il s'en alla, suivi du reste du gang sur place, et la rue devint déserte. On devait retourner au spatioport au plus vite. Gray et Zinny étaient toujours enfermés à l'intérieur.
Rennock pilotait le speeder au dessus de Nar Shadda. Hina, épuisée par les derniers évènements, dormait contre moi, qui avait d'ailleurs du mal à rester éveillé.
Lorsque nous fumes enfin arrivés au hangar, le désespoir se fit encore plus intense qu'il y a quelques heures.
Le Tempête de Cendres avait disparu.
Tout ce dont vous rêvez, au
Marché du Cartel
...