View Single Post

Ariesmu's Avatar


Ariesmu
04.23.2012 , 09:43 AM | #4
- Un mauvais rêve ? Dit une voie féminine sur l' accent de l'anxiété.
Bondissant de surprise tout en rattrapant par réflexe un réceptacle sur la table de chevet qui manqua de valdinguer sur l'astro droïde, avait ôté sa pèlerine marron foncé. Son gilet desserré et ses manches déboutonnées suggérées qu'il se reposait. Il paraissait beaucoup plus jeune que son âge, avec son visage encore sans rides.
Les gens le prenaient souvent pour un jeunot ou quelque chose de ce genre.
A vrai dire cela lui convenait tout à fait.

- Tu me contactes plus tôt que prévu, non tout va bien, chère amie. Oui, enfin presque. Il ne lui restait qu'à réapprendre à dormir.
Il joua pendant quelques instants à faire flotter la boîte avec la Force entre ses mains.
T07 n'avait même pas babiller il avait directement mis la lecture de son hologramme. Il projeta l'image d'une jeune Zabrak assise sur une banquette, envoyée d'un émetteur inconnu situé à des années lumière de distance. Elle observait son ami avec un mélange d'amusement et de perplexité.

- Mû. Tu ne saura donc jamais éduquer T07. Excuse-moi de te déranger mais j'ai une dépêche de la plus haute importance.
Elle ne lui semblai pas fatiguée contrairement à lui en tout cas. Ses vêtements étaient bien arrangés, sa figure aux contours légèrement arrondis était paisible.
- Tu ne m'ennuis pas, je n'ai déjà que trop sommeillé. De quoi s'agit t'il ?

Il se releva et s'appuya lentement contre le mur, puis il pressa une des nombreuses touches encastrées sur le côté du lit et un tiroir roula avec un bruit mécanique. Différentes capsules et un fruit était présenté. Le Twi'lek prit ce dernier. La pièce où il se trouvait était la chambre de son vaisseau qui était constellé de points lumineux. Il découvrit par l'entrebâillement du sas les faibles rayons du cockpit qui diffusaient l'aspect nocturne de Tatooïne. Le silence qui régnait dans l'esquif n'était rompu que par le son provenant de la transmission du petit droïde. Il posa la boîte sur la couche.

- Que sais-tu au sujet des mandaloriens ? Demanda Suliya.
Le Twi'lek souria intérieurement, il était ravi par les exposés de son homologue. Il hocha la tête. Il s'adossa encore plus et resta blotti les bras croisés.
- Je sais qu'ils sont de dangereux mercenaires au code d'honneur strict, qu'ils furent cautionnés à l'origine par Ulic Qel droma et Exar Kun. Dans le but de renforcer la grande guerre des sith non ?
La forme emmitouflée de son interlocutrice se pencha elle aussi en arrière sur son dossier.

- Si je puis éclairer un peu plus ta lanterne, j'ai récemment porter mes recherches dans les armoires de l'ordre sur Tython.
Leur organisation fut fondée quand les Taungs perdurent leur combat contre les aïeux des humains. Il n'est répertorié nul part quand à leur exode mais leur société de clans de guerriers s'unifièrent et suivirent leur chef Mandalore. leur but n'était pas la conquête des systèmes, en effet leur force se hissait sur une partie peu étendue de la galaxie.
Lorsque le Traité de Coruscant a été signé et a mis fin à la guerre, plusieurs Mandaloriens se sont sentis démunis. Certains d'entre eux se sont exilés où ont quitté leur clan pour devenir chasseurs de primes ou rejoindre des milices. Dans leur discorde, un clan s'est retourné contre l'autorité Mandalorienne et s'est mis en quête de combats rituels.
Ce dernier, un ost militant a piraté un puissant vaisseau de guerre de la République et a lancé une sombre croisade contre les mondes contrôlés par la République et par l'Empire. Ils menacent la stabilité de la Bordure Extérieure et ne doivent pas rester impuni. Notre faction galactique et l'Empire ont élaboré des plans pour reprendre ce vaisseau et punir les Mandaloriens rebelles pour leurs opérations.


Après l'avoir écouté sur sa recherche il marchait à présent de long en large dans la pièce, se frottant pensivement le menton et les joues. Les lekku du Twi'lek s'affaissèrent imperceptiblement le long de ses épaules.
L'avertisseur sonore de T07 résonna dans ce bref moment. Niché sur une petite étagère encastrée dans le mur, le communicateur de poignet de Mü s'éclaira.
Il rabaissa la tête pour croiser le regard de Suliya. Et par un geste de commisération ils coupèrent leur communication.
Le jeune Twi'lek savait à quoi il s'attendait. Ses amis et lui faisaient parti de cette nouvelle génération de jedi engageant et prometteur. Il était fier et se félicité d'avoir de tels mentors et de tels amis. Suite à leur rencontre et de leur action triomphante derrière les lignes ennemis sur la station Martel, le maître du conseil le re-contacté de nouveau.

- Maître Satele répondez, je suis à l'écoute. Pouvez-vous me briefer sur la situation ?
se rapprocha de T07, perplexe.

- Peu de gens on répondu à mon appel, mais les temps sont comptés. Un clan de mandaloriens ont attaqué et détourné notre vaisseau de guerre l'Allusis.
Le jedi eut un geste admiratif pendant que le maître du conseil se matérialisa devant lui et fronça les sourcils à la mention d'un tel évènement.

- Il y a un adversaire plus important derrière tout ça. Les mandaloriens n'oseraient pas intervenir sans l'aval de l'empire. Il constata une fois de plus que sa propre conscience n'avait pas pu empêcher de formuler cette objection, de sa main droite il se pinça la jambe pour se rappeler de ne pas être trop hâtif surtout devant un mentor. Maître Satele eut un hochement de tête concis et continua.

- Tu ne crois pas si bien dire jeune jedi, les mandaloriens sont les auteurs de tapages visant des points stratégiques. En prenant possession de tout sur leur passage. Les armes, matériels médicales et transformants les structures, il s'agit indubitablement d'une démarche visant un but précis et non le résultat d'un fait de hasard.

- Ca fait trop longtemps que les mandaloriens empoisonnent la galaxie. Il est temps que justice soit faite. Tout ce qu'il espéra désormais c'était que le maître n'allait pas se vexer à son impétuosité.

- Ce n'est pas leur faction habituelle, c'est un groupe qui s'est détaché, indépendant sous une forme de légion du nom de Varad. Heureusement, la flotte impériale n'as pas réussis à détruire l'Allusis. Les espions de la république on interceptés une transmission du sombre consignataire, le seigneur noir dark Malgus.
L'Allusis ne doit pas tomber entre les mains de l'empire.

- Si vous avez besoin d'une équipe pour récupérer ce vaisseau, vous vous adressez aux bonnes personnes maître. Lisant ses pensées sur son visage le maître du conseil développa.

- Notre seule chance de reprendre l'Allusis et de battre l'ost Varad et de partir sur Coruscant enquêter sur les sombres instigations de dark Malgus.

- Déjouer les plans des seigneurs sith c'est ma spécialité maître Satele. Même sur le court terme les mandaloriens ne pourront s'appuyer sur une coalition avec l'empire il y aura sûrement des failles à exploiter.
Leur regard se croisèrent et un bref silence confirma qu'ils admettaient volontiers tout les deux que les règles étaient rarement respectées à la lettre par les mandaloriens.

-Ce qui nous fait un avantage certes, les mandaloriens que vous allez rencontrer sont spécialisés dans l'affrontement des jedi, ils ne faut pas les sous estimer. Même si le taux de réussite de votre groupe satisfait le conseil, j'ai déjà avertie Sulayi et sa soeur, prends-en bonne note toi aussi.
Elle pensait que le jeune Twi'lek n'avait encore jamais hésité dans l'accomplissement des engagements que l'ordre lui avait attribué.
Il arrive toujours à un moment donné dans la formation d'un jedi que l'apprenti arrive à un tournant qui remet en question les fondements et les convictions de son enseignement...
Maître Satele Shan savait très bien que avait parcouru jusqu'à maintenant son initiation au sein de la Force avec un talent bienveillant, loyal et inaltérable.
D'ailleurs elle se demandait comme bon nombre de maîtres, comment le jeune Aries'Mü pouvait t'il posséder une telle promptitude avec la Force alors qu'ils ne connaissaient que très peu de choses sur son origine. D'un certain point de vue elle ressentait de l'appréhension, car il n'avait encore commis aucune faute. Aucun écart où de remise en question dans son évolution. Plutôt unique en son genre, ses caractéristiques étaient en harmonie avec la Force.
Il ne semblait fonctionner que par intuition et était totalement désintéressé jusqu'à l'heure de tout attachement où de malice. Parfois même un peu extravagant, le conseil s'étonnait agréablement que ce jeune Twi'lek philanthrope et enthousiaste ait à son actif autant de prospérité.

- J'ai transcrit les coordonnés de vous trois, reprit-elle, nos vaisseaux détourneront l'attention des mandaloriens pour que vous puissiez monter à bord de l'Allusis. Votre navette d'assaut vous attendra à la baie d'amarrage de la station. Inutile de vous dire que cette mission est bien plus importante et dangereuse que la première, la commission interstellaire, l'administration galactique ainsi que les divers représentants des compagnies coloniales on fait appel à notre ordre.
Que la Force soit avec vous.
s'inclina révérencieusement et l'hologramme s'éteigna.