View Single Post

Xaorec's Avatar


Xaorec
04.17.2012 , 11:14 PM | #1
Salut à tous. Avec la maj 1.2, les races impériales se retrouvent aussi républicaines.
J'ai donc voulu me créer un Jedi sith.

Pour ceux qui crient à l'infamie, j'ai préparé une ébauche de solution qui pourrait les satisfaire.
( n'étant pas habitué ni à l'écriture ni au rp, je suis ouvert à toutes discussions en vue de modification, éclaircissement ou correction)

Sur leur planète d'origine, Korriban, les siths sortirent ravagés de la guerre de l'hyperespace (-5000). Les troupes de l'impératrice Téta et celles de la république imposèrent leur courroux en représailles à l'invasion de Naga Sadow. Cependant, après la destruction de la majorité des cités siths, les troupes tétiènes rencontrèrent une petite ville n'ayant pas participé au combat. Cette enclave, loin de toute grande métropôle, était constitué en grande partie des membres de la caste des esclaves,la plus basse et la plus méprisée.

Le système de caste étant héréditaire, des individus sensibles à la force côtoyaient ceux dépourvu de cette affinité . Cette caste, ne regroupant que des civils, n'offrit aucune résistance à l'arrivée des soldats.

Contrairement aux troupes de la république qui achevait la destruction de la planète par un génocide à grande échelle, les forces de l'impératrice Téta, conscientes que la violence entraine toujours plus de haine, épargnèrent les siths du village. Pour les protéger de la purge républicaine, ils furent même envoyés, dans le plus grand secret de la république sur une petite lune inhabitée du système Koros. Un accord secret entre l'impératrice Téta et le conseil jedi, plaça la planète sous la protection (ou la surveillance) de ce dernier.

Depuis lors, les esclaves, libérés de leurs anciens maitres, goutèrent enfin à la liberté. Ils prirent conscience que les blessures infligées par les siths à la république seraient longues à cicatriser. La colonie choisit alors la discrétion et s'isola du reste de la galaxie pendant plus de 1000 ans.

Aux alentours des -3.600, une poignée de ces siths choisirent de s’acquitter de leur dettes envers la république pour combattre le retour de l'Empire sith. Certains furent recrutés par les Jedis grâce à une grande sensibilité à la force et partirent se former sur Tython. D'autres contactèrent l'armée de la république qui, après explications et bien des réticences, accepta de faire passer les sélections aux volontaires dans l'espoir d'intégrer des escouades spéciales de la république. Enfin, un petit nombre opérèrent déjà en électron libre sous la bannière des contrebandiers et contribuèrent à la fin du blocus mandaloriens.