View Single Post

Ariesmu's Avatar


Ariesmu
03.23.2012 , 09:17 AM | #26
Bonjour à vous tous,
d'habitude je ne suis pas du genre à trop vouloir m'éparpiller sur les forums et même dans une communauté modeste et admirable de rôle-players.
Toutefois je me joins également pour perpétrer le caractère singulier de cette rubrique qui m'a bien plus et comme certains d'entre vous cela m'a rappelé bien des expériences et même une révision subtile de certain point ludique.

- (Pour les deux du fond qui ne suivent pas... Un sabre laser cautérise, donc il n'y a pas de sang...) J'ai pas encore rencontré ça

Non mais rien à redire tout est là. Clair et limpide comme de l'eau de roche merci pour ton post Tabreth.
Je souhaiterais rajouter juste selon moi les quelques mots qui donnent tout le sens et la conscience du jeu de rôle une fois que les individus sont immergés:

Le libre-arbitre et la culture de l' énigme. C'est comme un bon orchestre et aussi exquis qu' un bon bouquin.

Pour finir et je demande l'indulgence au conseil mais je re-souligne les énoncés fondamentaux de l'auteur aussi bien pour les aspirants que pour les initiés.

de Tabreth.
- ... n'écrivez plus sur les canaux RP ce que votre personnage pense !! Vous réduisez les intrigues ! Vous privez votre interlocuteur de se poser de multiples questions sur la situation présente ou sur votre personnage.. Chaque rôleplayer devrait agir ainsi et garder une part du mystère et du suspense !

- Le RP doit également être un cycle. Si vous êtes en position de force à un moment donné, vous devez accepter d'être en position de faiblesse à un autre moment. Et je ne parle pas forcément de combat ni même de joute verbale. C'est un ensemble. Accepter d'être au premier plan revient à accepter de passer au second plan un peu plus tard. (pour ma part les plus retenu et les plus discrets sont les plus intéressants justement^^)

- Ce n'est pas forcément l'attachement des autres joueurs à votre personnage qui va changer dans ce cas là, mais plutôt l'attachement que vous aurez à votre avatar et le sentiment que vous aurez de le connaître "encore mieux". Il aura une plus grande personnalité. Un caractère bien plus travaillé.

- En effet, mon personnage n'est pas devin. Mais la joueuse derrière son clavier est totalement capable de se forger une opinion sur le pseudo du joueur.

- Il faut que votre personnage et son histoire soient crédibles sur tous les points !

Et je ne suis absolu pas d'accord sur le propos que le jeu de rôle prend son effet quand on a plafonné son personnage...
Je dirais même plutôt l'inverse ! C'est pendant l'évolution, les épreuves les péripéties, où nous allons, ce que nous faisons, les personnes que nous rencontrons dans le déroulement de l'histoire qui donnent toute la richesse !

Cordialement.