View Single Post

Ariesmu's Avatar


Ariesmu
03.20.2012 , 05:58 PM | #1
[ Bonjour à toutes et à tous, étant sur Old république depuis peu je cherchais une section dédiée à ceux qui aiment lire et créer des récits.
Pour tout simplement faire partager le jeu de rôle par l'écriture qui a mon sens est un bon moyen de communiquer nombre de chose ludique et intéressante.
Voici un texte que j'ai écrit un matin alors que je pensais ne plus jamais vouloir aligner des mots sur une feuille.
Ce récit bien sûr est né de ma passion de l'univers de la guerre des étoiles depuis mon plus jeune âge. Mais surtout en fait comme les héros dans les histoires. Ce qui fait la magie et donne sens à toute chose c'est les rencontres que l'on peut y faire contre toute attente.
Merci à ceux qui ont de l'imagination, bonne lecture j'espère que vous y prendrais plaisir comme j'ai eu à l'écrire.]



Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine,
très lointaine...




Étrangement après avoir reçu la correspondance de son droïde, l'air était devenu plus qu'humide et de petites gouttes de liquide flottaient en suspension dans l'atmosphère moite de ord Mantell comme une pluie statique.
Il fallait au jeune jedi retourner au hangar de transport et accéder à l' holoterminale de la station Martel.
Quand entendit pépier T07 malgré le vent et le choc des rafales sur les parois des speeders et les carlingues des vaisseaux. Il vérifia encore l'enregistrement de son communicateur et constata qu'il fonctionnait toujours aussi mal. Quoi qu'il en soit un message du conseil lui était parvenu et le maître Satele Shan elle même l' exhortait, un grand honneur le submergea. Il avait eu le privilège de lui parler une fois lors de son apprentissage sur Tython. Il s'assit dans la navette spatiale des colons et à travers les hublots du sas le ciel se transformait lentement.
Une pellicule rosâtre commençait à recouvrir l'horizon d' ord mantell et lui donnait au moins l'espace d'un instant, une aura radieuse. Pendant le transport il ne put trouver de quiétude dans sa méditation, il ne pouvait s'empêcher de penser combien cette planète ainsi que ses habitants avaient pu souffrir...

Une fois sur place, les bruits des pas sur les passerelles se mélangeaient aux gazouillis des androïdes et des ordinateurs. Le twi'lek se hâta et pendant qu'il se faisait un chemin dans le tapage de la station il saisit un appel par les hauts-parleurs. Il fut surpris d'entendre qu'un groupe d'individus étaient déjà devant l'holoterminale.
Accélérant l'allure il s'arrêta presque en dérapant, lorsqu'une apparence familière le harponna en plaisantant.

- Ha enfin le voici ! Le timbre féminin précéda une silhouette emmitouflée dans une bure soignée, une twi'lek aux traits léonins, aux longs lekku bleuté et aux yeux vifs étaient rivés sur lui. D'un geste du bras elle montra ses compagnons.
- Voici Suliya.
Suliya était moins grande que les twi'lek, il n'aurait su dire son origine. Il semblait que sous sa tunique et son manteau à capuche elle était fine de stature tant bien qu'il avait du mal à la discerner pleinement.
Le troisième compagnon était une zabrak de petite taille, cette dernière vint se poster à côté de ses amies. La twi'lek se tourna légèrement pour l'observer.
- Je m'appelle Sulayi. Dit' elle avec candeur. Le maître du conseil nous à réunis et quémande la participation de chacun d' entre nous.
Sulayi, peut-être la plus jeune du groupe, avait une toge blanche qui montrait son appartenance à l'ordre des guérisseurs.
Son doux visage de poupon suggérait peut-être une certaine forme d'immaturité enfouie au plus profond de son être. Cependant était quelqu'un d'intuitif et cette nature il le savait bien, lui faisait parfois défaut.
Cela n'empêchait en rien qu'il portait en haute estime ce genre de vertu.
Puis revenant sur son interlocutrice elle se présenta à son tour en lui adressant un sourire amusé, laissant place à la curiosité.
Hors de vue mais par hors d'atteinte, il devinait la présence de sabre laser à chaque baudrier des femmes devant lui.
- Moi c'est Jellen cher confrère.
hocha la tête poliment à leur présentation.
- Je me nomme Aries'Mü tout le plaisir est pour moi, dit t'il avec mansuétude.

Ils écoutèrent le message holographique et lorsque le haut maître Satele Shan fit part de ses sentiments élogieux envers leur communauté ils se mirent en marche .

groupe d'intervention commandité par le conseil jedi - La station Martel
-Suliya
-Jellen
-Sulayi
-Aries'mü

A une certaine époque, une base, un prototype d'arme puissante conçu autrefois par la république connue sous le nom de station Martel devait rallier les défenseurs de la galaxie dans des croisades idéalistes et périlleuses.
Mais dans la discorde elle fut détruite.
Il est possible qu'à cette période, la république galactique ne s'intéressait que peu aux affaires externes et ne se souciaient pas autant des troubles que préparait l'empire. Mais lorsque des flottes revinrent dans le système ils rapportèrent que la réapparition inexpliqué de l'archétype martel étaient entre les mains des Advozsec une faction expansionniste, éclatant aux yeux de tout le monde comme résolu à s'en servir pour conquérir des planètes neutres de la bordure Extérieure.
Et comme il est prévisible, avant que ces colonialistes ne frappe à nouveau, la course contre l'empire sith s'engage pour reprendre le contrôle de l'arme...

Ils rentrèrent par la faille de la base Martel, les colonisateurs anarchistes avaient en effet investis les lieues.
Les quatre jedi progressait sur des appontements d'acier et enjambant de ci de là des amoncellements de ferraille.
savait pourquoi ses supérieurs avaient demandé à intervenir ici.
Dès sa rencontre avec ses coéquipières il avait ressentis pleinement que la Force était ancrée dans chacune d'elle mais que, justement dans la grande complexité de toute chose cela pouvait aussi bien à un moment mettre en péril l'équilibre de leur opération.

Il y avait derrière cette entreprise une épreuve de travail en équipe afin de se mouvoir au rythme des flots différents qui constituaient le groupe mais qui devait aboutir à une seule volonté, celle de s'unir dans ce combat stratégique.
Chacun devrait découvrir quelle était sa place au sein de la Force, qu'elle soit fondamentale ou réunificatrice.
Il fallait déjouer les plans des Advozsec. Le flux un peu tari de l'ordre jedi tâche de se reconstruire et de reformer de nouveaux défenseurs pour les générations à venir.
Ils feraient revivre la lumière dans la galaxie.

Sur un signe de Jellen, ils se déployèrent en parfaite ligne de combat. La méditation soutenue de Sulayi s'installa dans le magnétisme de la force comme une aura immaculée, prenant position derrière eux. Une sensation de vigueur envahissait leur corps, leurs vareuses brunes étaient imprégnées d' une énergie bienveillante.
L'espace d'une seconde, tout sembla calme.
D'innombrables droïdes aux bouches menaçantes jaillirent des corridors, baissèrent leurs blasters et pistolets lasers dans une bravade malsaine.
Les quatre jeunes jedi actionnèrent leur sabre laser. Des lames d'énergies pures verte et bleue s' étendirent dans l'obscurité telle des étoiles naissantes sifflantes et crépitantes.

Les droïdes ouvrirent le feu, les tirs de lasers perforèrent les parois des soubassements de la station.
Les traits déviés, certains retournèrent à leurs expéditeurs pénétrant le blindage des droïdes de combat avec la même efficacité qui perçaient la coque du bâtiment cosmique.
Dans leur progression, les garants de la paix s'épaulèrent mutuellement, esquivant et se protégeant les uns les autres. L'air se chargea en fumé provoqué par le vacarme et la calcination des tirs de blasters.
L'intrépide Suliya cloua de ses deux armes un droïde, embrochant dans la foulée deux autres modèles robotiques dans les cellules dorsales près de Jellen. Des circuits électriques jaillirent des étincelles et du fluide hydromécanique fut vaporisé en une nuée graisseuse et bleuâtre.
La marée d' automates s'était répandue sur le sol, tel un amas de ferraille et de membres métallique désarticulés. L'ordre jedi aurait pu être fier de voir leurs élèves à l'ouvrage.

Venant se joindre aux clappements assourdissants de la bataille, les pirates Advozsec formèrent des groupes qui ondulaient et disparaissaient derrière des boucliers magnétiques.
Jellen et sautèrent, transportés par la force et atterrirent dos à dos au milieu de leur rang.
Un Advozsec énorme et hideux se dirigea vers Jellen, son visage grotesque parodiant une image obscène. Le monstre leva ses mains cybernétiques et s'apprêta à frapper lorsque cette dernière l'abattit d'un coup d'un de ses rayons jumeaux de son sabre, lui décapitant la tête.

Des grenades à fragmentation explosèrent dans une cacophonie tonitruante quand propulsa le reste du corps avec le pouvoir de la force sur les acolytes.
Comblant et prenant soin des flux d'énergies de ses partenaires de première ligne, la zabrak virevolta sur son pied gauche et lança sa jambe droite savatant de côté un droïde claudicant.
Enfonçant sa botte dans l'exo armure blindé de l' infortuné elle glissa en position accroupie et l'étrilla comme une faux, tranchant proprement les jambes de son agresseur au niveau des articulations.
Avant même que le malheureux raccourci vienne heurter le sol, Suliya décocha à l'aveugle un revers et catapulta le pauvre droïde contre le mur qui s'affala dans un crissement métallique violent.
Tout en humant l'âcreté des circuits cramoisis elle indiqua une colossale forme qui se dessinait devant eux.
Le tunnelier DN-314 fonça sur eux et bientôt son enveloppe armée se liquéfia presque sous les coups précis des quatre chevaliers tel du mercure glissant sur un paysage épidermique.

Après cela les tirs de fusils laser redoublèrent d'intensité, alors que pas un des jeunes jedi n'hésitait dans l'accomplissement de son devoir. Le conseil n'en attendait pas moins d'eux.

Quelques embûches plus loin les valeureux combattants de la république firent face à Gjonf le chirurgien aux implants bioniques abîmés, 2R-CH le pyromane fanatique et à Vorgan.
Une fois vaincu à leur tour la twi'lek se laissa dire à voix basse.

- Et voilà le travail. Y sont pas si forts que ça. Elle inspecta le terminal et son regard se posa sur une partie de l'écran. Notre dernière étape est à quelques sas d'ici après un pont énergétique. Comme si elle fût étonné de se qu'elle venait de dire elle émit un petit rire de gorges bref. Suivant son attention ses trois condisciples se rapprochèrent d'elle et virent la destination indiquée sur le moniteur.

Le carnage généralisé sur la station Martel sembla encourager davantage ce qui restait de ces marginaux extrémistes.
Sulayi, Jellen, Suliya et Aries'mü serrèrent les rangs devant l'ultime menace. Le seigneur de guerre Kreshan.
Le sinistre personnage était bien préparé et il les repoussa à plusieurs reprises, projetant des détonateurs thermiques, les sas étaient rempli de nuages de poussières noirâtre.
Véloce et zigzagant, les passes d'armes et les échanges de coups furent d'une rare brutalité.
Chacun pouvant ressentir le mal dans l'esprit de Kreshan.
Prenant son élan Suliya s'éleva dans les airs et abaissa ses deux sabres de lazurite éthéré incitant le sombre individu à se réduire à la défensive.
se laissa tomber sur un genoux, se tourna promptement et darda un coup éclatant dans l'épaule du protagoniste. Permettant à Jellen d'échapper à un sort funeste, elle fit une roulade puis se réceptionna dans un dernier réflexe portant le coup de grâce sans perdre un seul instant, l'arme lumineuse sectionnant le poitrail du renégat...

Il tomba lentement, ça ne fit même pas de bruit, à cause des décombres qui parsemés l'endroit.